Aurez-vous un party de bureau ou un boni à Noël?

IStock_000022020974XSmallPar Sophie Stival

Dans une autre vie, mon party de Noël de bureau était un gros événement. Mon employeur louait une salle dans un hôtel. C’était bar ouvert et on dansait jusqu’au petit matin. 

Quelques heures avant la soirée, on défilait dans le bureau du patron pour récupérer son boni de Noël. Le soir venu, certains célébraient plus fort que d’autres…

Pour les travailleurs autonomes et les pigistes, ce n’est pas du tout le même genre de fiesta. On souhaite ses bons vœux par courriel, parfois il y a un 5 à 7 ou un dîner. 

Selon un récent sondage de BMO mené auprès des travailleurs canadiens, plus de la moitié pensent que leur patron sera cette année plus généreux que gratteux dans l’organisation du party de Noël des employés. Quant aux bonis, on est également pas mal optimiste.

C’est au Québec où les employeurs sont le plus susceptibles d’organiser une fête de Noël pour leurs employés (60 %). Dans les provinces maritimes, ce pourcentage diminue à 45 %.   

Chez nous, seulement 14 % des employeurs devraient être moins généreux dans leurs célébrations des fêtes, croient les travailleurs.

Boni de Noël

Une autre enquête de BMO révèle que près du quart des Québécois s’attendent à recevoir un boni à Noël.

Plus de 8 travailleurs québécois sur 10 prévoient toucher une prime égale ou supérieure à l’an dernier.

À quoi servira cette gratification? Le tiers d’entre nous en profitera pour rembourser ses dépenses du temps des fêtes. 

Les autres utilisations : rembourser des dettes (20 %), épargner ou investir (18 %), prendre des vacances (16 %) et consommer pour se récompenser (6 %). 

Avez-vous cette année un party de bureau ou même un boni de Noël?

4 réflexions au sujet de « Aurez-vous un party de bureau ou un boni à Noël? »

  1. Non justement, je vis au quebec et ne suis pas syndique alors je travaille pour un salaire minable et les bonus ils reservent ca au crosseurs, fraudeurs ….de cette belle province.

  2. MON EMPLOYEUR CETTE ANNEE, A DECIDE DE NE PAS FAIRE DE PARTY DE NOEL POUR SES 100 EMPLOYES. LA RAISON? A CAUSE SUPPOSEMENT DU SYNDICAT QUI EST ENTRE DANS NOTRE CONCESSION.
    DE PLUS, AUCUN BONI NE SERA VERSE. IL N’ARRETE PAS DE NOUS CHANTER QU’IL FAUT COUPER, COUPER ET ENCORE COUPER.
    QUELLE BELLE AMBIANCE DE NOEL ET DE TRAVAIL!!!

  3. Quand on donne un bonbon,
    beaucoup prévois recevoir au moins identique a l’année précédente, c’est le problème de tous les patrons, dès qu’un boni ou récompense est donné, ca devient comme un acquis pour des employés.
    Tout comme les négo de syndicat, quand la compagnie fait de l’argent, ils demandent des augmentations de salaire et autres avantages, mais quand c’est une récession, ou perte de contrat, jamais on demande des baisses de salaires et d’avantages, ca devient des pertes d’emploi.
    Comme avec les enfants, si on donne un gros cadeau une année, les attentes sont grande pour les noel futur.
    Beaucoup de bureau donne un boni selon les ventes et reparti a tous les employés a part égale car c’est une équipe., a tous les 3 mois les chiffres sont afficher, si on atteint pas ces chiffres, nous pouvons essayer de travailler en équipe pour remonter la pente ou trouver des pistes de solution avant la fin de l’année, comme ca tout le monde participe a l’effort et à la récompense, et si c’est une très mauvaise année, au moins on peut le prévoir dans les mois avant et non en décembre.
    Le livreur, la receptioniste, le commis de comptoir, le représentant recois le même montant.

  4. Non, je n’aurai pas de boni pour les fêtes. moi je travaille dans un bureau et mon salaire n’est pas très gros. Je ne travaille pas pour les banques ou encore les compagnies de services publics qui soi disant  »appartiennent aux citoyens ». Les patrons se paient des salaires de millions de dollars sans comtper les comptes de dépense. Alors Joyeuses fetes à tous.

Les commentaires sont fermés.