Quitter le nid familial, ça coûte combien?


Demenagement_GPar Sophie Stival

Il n’est pas rare aujourd’hui qu’un jeune retarde son départ du domicile familial. Il prolonge la durée de ses études, il ne trouve pas de travail assez payant, le coût de la vie est trop élevé.

Le phénomène social des Tanguy existe bel et bien.Depuis la sortie en 2001 de la comédie française Tanguy, c’est ainsi que l’on nomme ces adultes célibataires qui s’incrustent, avec ou sans raison valable, chez leurs parents.

Selon Statistique Canada, plus de 42 % des Canadiens âgés de 20 à 29 ans vivent toujours au domicile parental!

Pour ces jeunes et leurs parents, la question se pose : combien ça coûte quitter le nid familial? 

Le site canadien RateSupermarket a fait ce calcul. Le montant s’élève à un peu moins de 5 400$!

Précisons d’abord que ce calcul a été fait pour un jeune qui souhaite habiter la région de Toronto. Et en Ontario, le propriétaire peut obliger son locataire à lui verser à la signature du bail, 2 mois de loyer. C’est-à-dire le premier mois et le dernier mois du bail. C’est une mesure qui protège le locateur, en cas de problème. 

Au Québec, un locateur peut seulement exiger la première mensualité d’avance. Le loyer utilisé dans ce calcul est tout de même raisonnable, soit 837 $ par mois. Pour avoir une meilleure idée du coût total de déménagement, il faut donc retrancher un mois de loyer, soit 837 $. On arrive donc à un coût d’un peu plus de 4 500 $.

En bref, il faut compter :

  • Loyer (1 mois payée d’avance) : 837 $
  • Ameublement (IKEA), accessoires de salles de bain, literie: 556,89 $
  • Équipement de cuisine (chaudrons, ustensiles, couverts, micro-ondes, grille-pain…) : 614,31 $
  • Décoration (rideaux, table à café, fauteuil, panier à linge sale, réveil-matin…) : 300,13 $
  • Entretien et électronique : télévision et/ou ordinateur portable, fer à repasser, ampoules, chandelles, produits nettoyants, poubelles et sacs) : 981,29 $
  • Frais fixes tous les mois (épicerie, câble, internet, cellulaire, transport, etc.) : 1 066, 68 $
  • Frais de déménagement (louer un camion, pizza, bières) : 204, 45 $

Pour en savoir plus sur ce calcul, vous pouvez consulter l’infographie présentée sur le site de ratesupermarket.ca.

Un adulte qui déménage du domicile familial devra débourser pour son loyer, ses factures et sa nourriture plus de 1 900 $ par mois. Ça signifie un revenu annuel d’un peu moins de 23 000 $. C’est plus que le salaire minimum pour un emploi à plein temps.

Bien sûr, on peut facilement réduire cette facture en se cherchant un colocataire. Certaines dépenses semblent accessoires. Je pense à l’internet, au cellulaire ou à l’ordinateur. 

Mais bien des jeunes ne peuvent plus se passer de ces gadgets coûteux. Pas étonnant qu’ils soient de plus en plus nombreux à préférer le douillet nid familial, même quand ils travaillent.

Connaissez-vous des jeunes adultes qui ne souhaitent pas ou n’ont pas les moyens de quitter le domicile familial? 

À lire :

Tanguy par choix?

Combien vaut un diplôme universitaire?

Maghreb : la révolte des jeunes chômeurs

3 réflexions au sujet de « Quitter le nid familial, ça coûte combien? »

  1. J’ai quitté le nid familiale il y a un an et demi et je vis en appartement depuis près d’un an. (J’ai 19ans).
    Je trouve le 1900$/mois exagéré. Il me coûte, loyer et charge, environs 1200$/mois. Avec un peu d’organisation et de rigueur, on s’en sort très bien. Il faut juste faire des sacrifices parfois.
    Il y a des jeunes qui s’en arrachent et qui se débrouillent – je les félicites pour tant d’efforts – mais beaucoup rester chez papa-maman pour le confort ( je le sais par des témoignages de gens de mon CEGEP). Pour garder leur argents pour faire des party, par peur des responsabilités (quand je leurs explique que l’appart c’est pas de tout repos, c’est un peu la panique chez eux).
    C’est dur, mais c’est tellement plus gratifiant de rentrer chez soi, avec ses affaires, et se débrouiller seule que de dépendre de papa-maman.

  2. @Maude
    Je vous remercie de partager votre expérience avec nous. Le loyer et les dépenses comme le téléphone, la télévision et l’internet peuvent, je crois, faire varier de façon notable la facture mensuelle.

  3. Avec des chiffres pareils jamais j’aurai quitter l’Abitibi avec 10$ en poches pour m’installer a Québec ou je vie maintenant. ok l’insouciance c’est normal, faut aussi … le vouloir… S’avoir ou couper ou faire des sacrifices. Et on y arrive, sans papa/maman. Juste 3 besoins de base a respecter en premier avant de dépenser: logis, nourritures et habillement. Le dernier model d’ordi du marché ou la belle voiture ca compte pas dans les besoins prioritaires.

Les commentaires sont fermés.