Le plan financier, le budget et la retraite : distinguons-les!


6a00e54f9164528834014e603085e5970c-320wiPar Sophie Stival

Quels sont les trois objectifs financiers les plus importants des Québécois? Assurer la sécurité financière de sa famille. Avoir suffisamment d’argent pour vivre convenablement après la retraite et jusqu’au décès. Et pourvoir à l’éducation de ses enfants et petits enfants.

C’est du moins ce que révèle un sondage SOM mené pour le compte de Desjardins Gestion de patrimoine. Selon cette même étude, seulement 16 % des Québécois ont un plan écrit qui détaille leurs objectifs financiers. Pourtant, 93 % de ceux qui ont un tel plan s’estiment mieux outillés pour atteindre leurs buts.

La planification financière est une notion mal comprise, semble-t-il. Les répondants au sondage la confondent souvent avec le budget et la planification de retraite. Ce sont pourtant trois termes bien différents. 

On rédige un plan financier afin de réaliser dans la mesure du possible tous nos projets, que ce soit l’acquisition éventuelle d’une propriété, la naissance d’un enfant ou même la retraite. 

En fait, la planification financière couvre plusieurs domaines d’intervention dont fait partie la retraite. 

Les autres aspects sont les finances personnelles (incluant le budget), les placements, la fiscalité, les aspects légaux (qui diffèrent si on est célibataire, marié ou conjoint de fait), la succession et les assurances.

Savoir bien s’entourer

Budgéter pour épargner, diversifier ses avoirs, planifier sa retraite, se sont de beaux mots. Mais quand on veut passer de la parole aux actes et surtout s’assurer de ne rien oublier, mieux vaut bien s’entourer et surtout, coucher tout ça sur du papier. 

C’est en se posant les bonnes questions et en consultant un professionnel, comme un planificateur financier, qu’on a le plus de chances d’atteindre ses objectifs. Ce dernier analysera notre situation financière et nos besoins. Il nous fera ensuite des recommandations et nous proposera des stratégies. Le plan financier sera un peu l’aboutissement de tout ce processus. 

Ne pas avoir de plan financier, c’est risquer de voir ses rêves partir en fumée. Et peut-être se contenter de regarder des cartes postales plutôt que de voyager… 

À lire également :

Prenez votre santé financière en main en répondant au questionnaire de l’Institut québécois de la planification financière (IQPF)

Une réflexion au sujet de « Le plan financier, le budget et la retraite : distinguons-les! »

  1. J,AIE LUE VOTRE ARTICLE SELON MA PROPRE EXPÉRIENCE JE SUIS D,ACCORD POUR UNE PLANIFICATION POUR L,AVENIR MAIS AVEC NOS GOUVERNEMENT SURTOUT JE DIT BIEN AU FÉDÉRAL NOUS SOMMES DEUX À LA RETRAITE ET ÇA PREND TOUT NOTRE PETIT CHANGE POUR METTRE DE L,ARGENT DE COTÉ JE SUIS CONTRE LES REER QUE LES PERNONNES SE FONT ENLEVER DE LEUR RELEVER DE PAYE NOUS ONT EN AVAIT ET AVEC NOS GOUVERNEMENTS ONT PAYE LA MOITIÉ EN IMPÔT ET C,EST SUPPOSER NOUS AIDER POUR RETAITE FOUTAISE CEUX QUI PEUVENT AVOIR UNE BELLE RETAITE C,EST PAS LES PETITES FAMILLES DONT LES DEUX TRAVAILLENT QUI ESSAIENT DE FAIRE EN SORTE POUR Y ARRIVER VOUS GESTIONNAIRE QUI GOUVERNER DANS N,IMPORTE QUEL MILLIEUX C,EST GRÂCE À NOUS SI VOUS SORTEZ AVEC DE BELLES RETRAITE DORÉ .QUAND UN EMPLOIYER PREND SA RETRAITE APRÈS TANT D,ANNÉES DE SERVICE ONT LUI FAIT UNE PETITE FÊTE ONT LUI DONNE UNE MONTRE ET VOILÀ EN PLUS DE PAYER LA MOITIÉ DES REER VOUS AUTRES VOUS PARTEZ AVEC UNE PRIME DE DÉPART BIEN REMPLIE TOUT CELA GRÂCE AUX PAYEUR DE TAXE OU AUX TRAVAILLEURS DE 25 ANNÉES DE SERVICE EN MILLIEUX DES USINES VOUS QUELQUES MANDATS ET VOUS AVEZ UNE RETRAITE DORÉ VOUS M,EN DIREZ TANT

Les commentaires sont fermés.