Élection québécoise: quelles sont vos priorités?

IStock_000015174425XSmallPar Sophie Stival

L’annonce d’une campagne électorale estivale n’a surpris personne. Les audiences de la Commission Charbonneau sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction reprennent le 17 septembre. Le scrutin aura lieu le lendemain de la fête du Travail, soit le 4 septembre…

Les étudiants sont en congé et ne poursuivent leurs cours qu’un peu plus de 2 semaines avant les élections. Seront-ils présents pour débattre des enjeux? Seront-ils nombreux à voter? Difficile à évaluer. Le PQ fait le pari que oui.

Plusieurs Québécois sont en vacances ou le seront dans les prochaines semaines. Prendront-ils le temps d’analyser les programmes des partis et les propositions de chacun? On le souhaite, mais rien n’est moins sûr.

Quels sont les enjeux de ces élections? Quelles doivent être nos priorités? La santé, l’éducation, l’environnement ou l’économie? Le printemps érable semble être annonciateur d’un changement de cap.

Les Québécois sont tannés de Jean Charest. Mais comme dans toute élection, on se demande avec raison si ça sera mieux chez le voisin. Voter pour le « moins pire », ça n’a rien de très réjouissant.

Pendant le discours du déclenchement officiel des élections, Jean Charest a surtout parlé du conflit étudiant. Il mise sur l’appui de la population à la hausse des frais de scolarité pour marquer des points. Il s’est adressé à la « majorité silencieuse » qu’il espère de son côté… 

Le financement des universités ne devrait pas prendre toute la place. Trop de Québécois veulent que les choses changent. On nous a promis un médecin de famille, plusieurs l’attendent toujours. L’on souhaite aussi plus de transparence dans la gestion de l’État et dans la mise en œuvre du Plan Nord.  

L’enjeu économique

Ce Plan Nord, principale porte de salut économique du Québec selon le Parti libéral, ne peut à lui seul assurer la prospérité de notre province. Le « défi de l’emploi » ne peut reposer sur la simple exploitation de nos ressources naturelles au nord du 49e parallèle. Faut-il le rappeler, moins de 2 % de la population de la province vit dans cette grande étendue? 

Les Québécois veulent en savoir davantage sur cet immense projet. Ils veulent en être les principaux bénéficiaires et ne veulent pas que l'on vide leur sous-sol à n'importe quel prix. 

Pour financer nos universités, notre système de santé, nos garderies subventionnées, il faut bien sûr plus de sous et une meilleure répartition et gestion de nos revenus. 

La solution est multiple. Ajoutons un Plan Vert ou Plan Nord. Trouvons des solutions durables à notre dépendance au pétrole. Investissons dans la recherche. Ce sont les énergies renouvelables qui doivent être ciblées.

Faisons également les choix qui s'imposent. Des garderies à 7 $, c’est peut-être trop cher à financer. Des amis d’Ottawa me rappelaient encore il y a quelques jours combien nous étions privilégiés de profiter d’un tel programme.

Quelles devraient être, selon vous, les priorités du prochain gouvernement élu?

 

17 réflexions au sujet de « Élection québécoise: quelles sont vos priorités? »

  1. Un bon slogan de Kennedy, Ne vous demander pas ce que le gouvernement peut faire pour vous, mais ce que vous pouvez faire pour lui !
    Autrement dit arrêtons de demander des services gratuits, des programme de toutes sortes, de vouloir des semaines de 35 heures payés 40, des garderie a 7$, l’école post secondaire gratuite, de nouvelle route, ……
    C’est nous à la fin qui devons payer tout ca de nos poches, comme nous ne sommes que 60% a payer de l’impôt, pouvons nous arrêter de payer tous nos demande à crédit.
    Priorité, ménage dans la fonction public, retraite garanti, incluant les retraites garanti des municipalités qui doivent emprunter pour mettre a jour les caisses de fonds de retraite. Revoir de fond en comble les commission scolaire, investir dans la santé des jeunes, sports, nutrition etc.
    Revoir les affililiation syndicale dans les hopitaux, un syndicat par région administrative, les demandes et besoins ne sont pas tous les mêmes selon les régions.
    Augmenter le salaire des députés, mais pas de pension avant 60 ans et seulement si 2 mandats complet et plus.
    Augmenter les tarifs d’hydro, (subvention pour les moins riches) de 10%, 5% pour des programmes de recherce et 5% sur la dette du Québec
    Injecté beaucoup d’argent dans le transport en commum, le co-voiturage, les autos électrique (Made in Québec), pour +- 10 ans, et taxé ceux qui utilise seul leur auto sans raison pour le travail. faites juste regarder autour de vous quand vous êtes dans un bouchon de circulation, combien de monde sont seul dans leur auto.

  2. Je ne veux pas être pointilleux. Mais JFK, dans son adresse inaugurale n’a pas tout à fait dit ce que vous citez. Voici les mots exacts qui sont sortis de sa bouche : ‘’ Ask not what your country can do for you – ask what you can do for your country’’. Il parle bien sûr d’allégeance à son pays et non pas à un gouvernement. Ce n’est pas tout à fait pareil ! Il remet entre les mains du citoyen moyen le devoir de se responsabiliser, économiquement, politiquement et socialement ! En d’autres termes, tout gouvernement peut à tout moment perdre sa légitimité de gouverner, soit par le processus électoral, soit par ‘’empeachment’’, soit par une révolution.
    Le citoyen canadien ou québécois n’a pas fait acte d’allégeance envers son gouvernement mais envers la nation. C’est le gouvernement qui à la limite fait acte d’allégeance aux deux, en commençant par le citoyen.
    De plus, vous parlez de 60% ! Soixante pour cent de quoi et de qui ? Soixante pour cent de la population québécoise, soixante pour cent de la population active, soixante pour cent des citoyens en age de voter? Parce que sincerement le chiffre est bcp plus bas que ca !

  3. les politiques ,voila des slustres que nous enttendons que ce sont tous des voleurs . des escrocs . de la racaille .qui ne pensent qu’à nous ranconner .taxes! impots . detournement de fonds publics . crimes . voila leur journées au quotidien . vivement que le peuple a l,echelle de la planete se reveille et fasse le grand nettoyage .comment peut -on tolerer qu’ une petite minorité corrompue dicte sa conduite a des millions de gens .allons nous reagir un jour . et leur montrer leurs places a ces voleurs , voila des siecles que le petit peuple est un mouton . reveillons nous !!! le peuple de plus en plus le dit * votons *. de façon a eradiquer cette racaille .

  4. Ma prioritée est simple….Convaincre le plus de personnes possible de voter pour n’importe qui SAUF Jean Charest…Et a date disons que j’ai pas trop de misère…lol

  5. Cocorico,
    SVP lire entre les lignes, arretons de quémander des choses et agissons, c’est en terme claire ce que JFK voulais dire, nous devons arreter de se fier au gouvernement pour régler et gérer nos vies, ce faire ìmposé des casques a vélo, des barrière pour les piscines, avons nous besoin de loi pour etre plus responsable de nos actes, comme parent responsable c’est a moi de protéger ma famille avant tout.
    40% ne paient pas d’impôt, c’est la portion de gens (incluant enfants, retraité, ass.social) qui n’ont pas de revenu sufisant, mais ca inclus ceux qui ont les moyens de baisser leur revenus via les REER et autres abri fiscaux. Donc il y a 60% des Québécois qui paient des impôts sur leur revenu, et ceux qui ne paient pas d’impôt, recoivent, TPS, Crédit solidarité, supplément de revenu garanti.

  6. il faut que tous le monde au quebec se reveille et au lieu de parler arrete de voulois tout gratuitement, si tu fait des enfants ben me demande pas de payer pour toi soit responsable de ce que tu fait,si tu es malade soigne toi,si tu veux l’universitée paye pour ,pas moi et surtout si tu crois que c’est trop te demander ben vas t’instruire en ontario ou c’est deuz fois plus cher,et si tu n’aime pas notre manire de vivre ben demenage

  7. Ma priorité:Santé,éducation.Quiconque, qui peut faire fonctionner le ministère de la santé et l’éducation, pas des promesses en l’air, sera gagnant.
    Actuellement, c’est du pareil au même, ça nous prend du changement.
    p.s Ohé les jeunes? utilisez votre vote à bon escient surtout
    Erna

  8. Quand je regarde les sondages et que je voie que les prioritées sont l emploi et l économie a 40% et la santé 40% également,je suis entierement d accord.
    Alors concentrons nous et votons pour ceux qui pourront atteindrent ces objectifs et je ne crois pas que mme Marois et son équipe pourront y parvenir avec leur politiques qui essaie de nous faire c roire qu ils sont mieux que les autres.J n y crois pas et il n est pas question que je vote pour ce parti. .le PQ a bien changer depuis René Levesque…
    Les lois que vous trouvez trop restrictives ,si tout le monde agissait correctement,nous n aurions pas eu besoin de les voter .c est de notre faute si elles existent.

  9. ilm y a seulement un parti qui peut regler les problemes economique,sante,education et continuer `^`A DONNER AUX QUEBECOIS LA PROSPERITEC
    LE PARTI LIBERAL DIRIGE PAR JEAN CHAREST.

  10. Les priorités du prochain gouvernement qui ne sera pas libéral, selon totes probabilités, devraient correspondrent à faire en sorte de satisfaire les besoins de la vaste majorité des citoyens. En l’occurence, les désirs des petites fractions de citoyens les plus fortunés à qui profite le statu quo, soit par copinage, soit par effets pervers d’un système de redistribution non équitable, devraient être sacrifiés au profit de ceux des citoyens qui ne profitent pas de ce déséquilibre qui fait que les écarts se creusent toujours plus entre ces deux groupes, compromettant ainsi la démocratie de base. Donc, redéfintion des paramètres de l’imposition, en commencant par ceux qui réalisent des profits grâce aux richesses naturelles. Lutte aux évasions fiscales vers les paradis fiscaux.
    Partant de cette nouvelle base d’imposition, les rentrées fiscales additionnellles pouraient permettre de satisfaire les besoins en santé de la population et de mrettre un terme au système à deux vitesse qui se met en place de plus en plus à même les fonds public. Elle permettrait aussi de bonifier le système public d’éducation qui est délaissé de plus en plus le laissant avec la clientèle la plus didfficil;e, ce qui le rend d’avantage inatractif.
    En somme, il faudrait que ses priorités remettent de l’avant les principes même d’une saine démocratier

  11. Il y a place a amélioration certes, ce gouvernement Charest n’est pas parfait mais je considere que c’est la meilleure alternative dans les circonstances. Premierement le conflit étudiant n’est que la pointe de l’iceberg (anarchie, le fait de défier les lois au sein d’un gouvernement élu démocratiquement, les syndicats actuels connaissent la démesure et au lieu de défendre les travailleurs, travaillent a ce projet de société comme a toujours dit Mme Pauline Marois)donc les solutions ne sont pas dans ce parti du P.Q. Aussi je verrais ce gouvernement diminuer le nombre d,assistés sociaux (gens aptes au travail) redonner a ces personnes la bonne valeur d’un travail quel qu’il soit par des mesures innovatrices. Je pourrais écrire un livre apres mes neuf années de vérificateur-enqueteur et cinq autres années a l’Education enfin ceci n’est pas le propos de ces commentaires….Somme toute la réingénierie de l’Etat n’a pas été faite mais `le systeme de santé fut bousillé avec la venue du P.Q.Dr Rochon souvenez-vous! departs massifs a la retraite bien payés s.v.p.enfin plein de mesures incohérentes et non justifiées ont été amorcées encore par le P.Q. donc je continuerai de voter libéral la meilleure alternative a ce jour! Je pourrais vous parler des politiques natalistes libérales (gagnantees a mon humble avis) mais j’arrete j’en ai assez écrit. Bon vote!

  12. Tout ce que j’espère c’est que le prochain gouvernement élue pourra diriger pour 4 ans les finances du Québec sans égard au pressions des groupes, ne pas diriger dans le but d’être ré-élue, mais dans le but de faire le ménage.
    Si la majorité des citoyens pourrais voir comment fonctionne un centre hospitalier, salaires, horraire de travail, achat, entretien etc… ca ne serais pas si dure de trouver de l’argent pour augmenter le service à la clientèle, et en même temps diminuer les couts, pas besoin de diplome universitaire pour comprendre. Malheureusement, d’un côté c’est les convention collective en béton et de l’autre des dirigeants administrateur qui protège leur emploi.
    Pourquoi des professeur d’Université et de Cegep pouvais être sur la ligne de piquetage des étudiants et recevoir leur salaire complet sans aucune espèce de réprimande.
    Pour moi c’est Ménage dans ministère D’éducation, Santé, Transport avant tout, avant de ré-investir une cent dans ces ministères.
    Et enlever de la place médiatique à un parti qui n’a qu’un député élue, mais qui parle comme si il serais le parti d’opposition et qui ne représente même pas 10% de la pensé des Québécois

  13. Je m’excuse Sylvain mais je me dois d’insister. Un gouvernement dérive son autorité, sa légalité et sa légitimité par le vote des citoyens. Nous ne devons rien à aucun gouvernement qu’il soit Liberal, PQiste, MACAQUISTE ou du Parti SOLITAIRE, dans la mesure ou les citoyens estiment que le contrat social avec l’État est brisé. Ça fait longtemps, très longtemps que le contrat social a explosé, non seulement ici, presque partout !
    L’iniquité, l’inégalité, l’injustice, tous des sentiments qui perdurent et pèsent lourd dans le cœur de beaucoup de québécois. Le cynisme, le dégout et le découragement, il est palpable ici même sur ce blogue, en quelques commentaires, je remarque que les gens voteront pour le mauvais candidat par dépit, par absence d’un meilleur choix ou par simple aveuglement idéologique. Aucune logique, aucune analyse. De toute façon, pour analyser quoi ! Le discours politique est faussé, détraqué et motivé par une seule chose, la prise et ensuite l’assise du pouvoir.
    Je suis pour l’assainissement des finances publiques, la rectitude politique et la responsabilisation des citoyens et par conséquent des politiciens. Cette vérité évidente une fois prononcée ne règle rien. Qui dans l’univers politique représente ces idéaux, les déclarent ouvertement sans mentir.
    La véritable raison que les KENNEDY sont devenus des martyrs de la cause sociale, c’est que contrairement à tous les autres présidents ou sénateurs qui les ont suivi ou précédé, ils étaient incorruptibles, ce n’étaient pas des enfants de cœur, ils n’étaient juste pas à vendre !
    Comme dise les anglais : THE SYSTEM IS BROKEN.

  14. Malheureusement, tu a raison Cocorico, mais c’est le principe même de la démocratie, malgré tous les problème, il semble que ce soit le moins pire des modes de gouvernement.
    Mais si au moins nous pourrions élire des indépendants dans chaque comté ca serait déja mieux, car personne ne serais obligé de voter selon une ligne de partie et les meilleurs députés resterais en poste. J’ai vue d’excellent député (tous parti confondu) se faire battre a des élections a cause de la mauvaise presse de leur parti. Les députés élues serais plus proche de la réalité de leur comté, il n’y aurais pas de magouille pour la caisse de parti, chacun recevrais un montant fixe pour les dépenses électorales, les candidat n’aurais d’autre choix que de se faire connaitre dans leur comté, ca ne serais pas le plus riches mais le plus apte a représenter le comté.
    Beaucoup de municipalité ont encore ce principe, tous indépendant, c’est le fun de voir les débats d’idée, ils votent pour ou contre des projets de réglement, en tenant compte du bien de la ville et de leur arrondissement.
    Combien de député vote pour ou contre un projet de loi sans avoir regardé le projet, si le parti dit oui c’est oui ou l’inverse.
    Mais je sais je reve en couleur.

  15. Cher Sylvain,
    Tu as mis le doigt sur le bobo ! Faut juste presser très fort sur le chancre jusqu’au saignement ! C’est ça le problème Sylvain, ce n’est plus qu’un principe, une théorie ! Les politiciens et les fonctionnaires sont à l’origine et auraient dû demeurer des serviteurs de l’État. La réalité est plutôt inversée, c’est l’État et ses citoyens qui sont à leur service.

  16. Moi un jour j’aimerais que quel qu,un puisse gèrer le Québec au nom de cette société qui y habite aimer assez le Québec pour voir sont peuple heureux mais je croie que cette personne existe dans l,imaginaire c,est sur qu,il faudrait changer notre manière de gouverné je croie que c,est possible ça prend juste de la volontée de faire autrement au lieu d,avoir des gouvernements être près de nous pour avoir juste notre vôte et après les élections ils nous reconnaisses plus ils font ce qu,ils veullent oublié pas le peuple que le Québec ça vous appartients en temps qu,individue vous habités cette terre qui est la votre vous avez le droit de vous exprimez.

Les commentaires sont fermés.