Distraction au volant coûteuse

IStock_000000306214XSmall Par Sophie Stival

Un coup de peigne en regardant le rétroviseur. Une touche de rouge à lèvres. Une bouchée de bagel, une gorgée de café. Et c’est sans compter l’utilisation du cellulaire et du GPS. Les distractions au volant sont nombreuses et coûteuses en vie humaine.

La compagnie d’assurance Allstate du Canada a tenté de mesurer le niveau d’attention des conducteurs en postant des étudiants et des agents dans plusieurs grandes villes canadiennes, dont Montréal. Quels sont leurs constats?


Le 28 septembre dernier, pendant une heure, des étudiants de Toronto, Montréal et Moncton ont observé discrètement les automobilistes à une intersection achalandée, près de leur école. Ce test non scientifique consistait à relever le nombre de conducteurs détournant leur attention de la route ainsi que la raison.

La distraction la plus commune relevée? Boire ou manger (25 % des cas). Parler au téléphone ou texter? 15% des cas d’inattention.

L’an dernier, Allstate du Canada et Léger Marketing ont réalisé un sondage sur la distraction au volant. Les trois quarts (75 %) des Canadiens ont admis poser des gestes qui font dévier leur attention de la conduite. Selon les résultats compilés cette année, il n'y a pas eu à cet égard de diminution par rapport à l'an dernier. 

Des accidents mortels

Selon l’assureur, ne pas regarder la route pendant cinq secondes en conduisant à 90 km/h équivaut à parcourir la longueur d'un terrain de football les yeux bandés. D’après les rapports de la SAAQ, près de 8 % des accidents mortels sont le résultat de la distraction des automobilistes. Et ces moments d’inattention souvent liés à l'utilisation du téléphone cellulaire.

Toutes les provinces ont des lois qui interdisent l’utilisation du téléphone cellulaire ou de tout autre appareil de communication de poche pour parler, entrer du texte, composer un numéro ou envoyer des messages en conduisant. Mais les contraventions sont encore rares et les conducteurs peu conscients du danger.

Quel type de distraction au volant vous préoccupe?

 

16 réflexions au sujet de « Distraction au volant coûteuse »

  1. Porter un sandwich ou une cigarette à la bouche : c’est le même mouvement.
    Avoir les mains en position 10:10h au volant et changer de rapport,(transmission
    manuelle). Tout ça, c’est une main au volant et l’autre occupée ailleurs.
    Tout ce qui est fait, en dehors de la conduite, lorsque nous sommes au volant d’un
    véhicule, ne doit pas exiger d’attention spéciale ou particulière.
    Le maquillage en vous regardant dans le miroir lorsque vous êtes arrêtée ça va. En
    conduisant je trouve ça un peu irresponsable.

  2. Ça m’arrive de texter au volant, j’avoue ( généralement pour répondre à ma mère, sinon elle m’appelle furieusement toutes les 30 secondes jusqu’à temps que je répondes). Je le fais plutôt rarement, et je tente d’arrêter complètement. Si quelqu’un m’appelle, bah qu’il laisse un message!
    Une chose que j’ai remarqué qui nous distrayait : L’Ipod. Tu conduis et wop tu veux changer de tounes, donc tu regardes ton Ipod et tu choisis. Distraction.
    Par contre, va-t-on aller jusqu’à empêcher les Ipod voir manger au volant?

  3. Avec toute les idées farfelus de moumounage du gouvernement il va bien rendre illégal la radio, les miroirs, la nourritures, les passager, les panneaux de circulation et publicitaire, les autres automobilistes, les belles femmes et les chars manuels !!!! Tout ce qui peut être une distraction pour le conducteur !!! Il me semble que ce serait une meilleur de rendre obligatoire de repasser un examen de conduite au 5 ans non ?????

  4. David:
    Alors là, vous avez tout à fait raison! Ça me fait amplement chier d’avoir que 8 points ( dès l’année prochaine, là j’en ai 4) parce que je suis  » jeune  » tandis que je vois des vieux qui ont leur permis depuis 15-30-40 ans et qui conduisent comme des fous furieux.

  5. @loveitachi
    Imagine tu comment moi ça m’a fait chier d’apprend que mon permis 15 points venait de baisser à 8 points !!!! J’ai même des amis qui leurs restait moins de 8 points sur leur permis et qui maintenant ont reçu un avis comme quoi qu’ils ont une « permission » spécial qui leur laisse le droit de conduire même si il ne leurs reste pas de point mais qu’a la prochaine infraction ils perdent leurs permis. Pendant ce temps je croise plein de tête grise qui ne savent pas ce qu’est un angle mort, qui ne sont pas au courant de l’existence des clignotants et plein d’autre chose qui se réglerais facilement si ils devaient repasser un examen de conduite. Et c’est sans parler de ceux qui font une manœuvre dangereuse, se font klaxonner et qui t’envoie chier parce que toi, un jeune qui conduit depuis seulement quelque années, tu a eu le culot de signaler une infraction au code de la route à un conducteur expérimenté.
    J’ai même déjà vue une madame d’environ 40 ans, changer de voie sans même se tourner la tête, venir presque accoter son char sur le genoux du gars en moto qui roulait à côté d’elle, le gars en moto est obligé de « fourrer un coup de brake » pour la laisser passer, il klaxonne et lui fait des signe en voulant dire « Voyons criss de folle » pis se faire répondre par la madame par un coup de brake dans face, un « finger » et un crachat !!! Après vous osez dire que les jeunes sont dangereux au volant……

  6. @David: De ça, j’en vois tous les jours.
    Une fois, je prenais l’espèce de grand virage pour monter sur le pont Champlain vers Brossard et, que vois-je, un idiot dans un 4X4 qui reculait à une vitesse folle! ( Sens unique). Il a faillit me percuter (je me suis collée sur le côté) et quand je l’ai klaxonné, il a fait mine de faire marche avant pour me foncer dessus! Heureusement que j’ai acceleré. Un vrai fou. Un Québécois qui devait avoir 40-45.

  7. C’est certain que la réduction des points peu rendre amère… Et oui il y a un tas de « têtes grises » qui devrait être obligé de repasser leurs permis pour conduire. Mais si on regarde les statistiques, c’est simplement abèrant de constater à quel point les conducteurs de 16 à 24 ans sont impliqué dans des accidents ou encore pris en default.
    Rapidement: (Directement pris sur le site de la SAAQ)
    1- Les jeunes conducteurs de 16 à 24 ans, même s’ils sont titulaires de seulement 10 % des permis de conduire, ils étaient impliqués dans 24 % des accidents avec dommages corporels en 2010
    2- En 2009, les jeunes de 16 à 24 ans représentaient 10 % des titulaires de permis, mais ont commis 40 % des infractions pour excès de vitesse de plus de 45 km/h au-dessus de la limite permise et 49 % des infractions pour excès de vitesse ou action imprudente.
    3- De 2006 à 2010, la vitesse a été en cause dans 52 % des accidents mortels impliquant des conducteurs de 16 à 24 ans.
    Je crois sincèrement que beaucoup de jeunes conducteurs sont excellent et conduisent de façon normale et prudente. Par contre une minorités de jeunes font en sortent, de part leurs actions, d’assombrir les statistiques en ce qui concerne leurs conduite automobile.
    Les chiffres sont assez évocateur et désolant. En imposant des mesures un peu plus restrictives on tente de reduire l’écatombe des jeunes au volant. 15 ou 8 points… Si l’on conduit correctement cela ne change absoluement rien en bout de ligne.
    Apres 27 ans de conduite, aucun points de démérite et aucun accidents (quelques amandes de stationnement par contre !!). Je considère que la tête grise s’en sort drolement bien…

  8. Évidement que les jeunes ont plus d’accident que les têtes grises. Les têtes grises ont eu leurs accidents jeunes eux aussi.

  9. @Le jeune
    J’aime bien ton point de vue !!! Surtout si on considère le fait que les têtes grises ont commencés à conduire dans les années où il n’y avait pas de ceinture, du temps de « muscle car » et des courses de drag et où il était coutume de conduire avec la bière entre les jambes. Et maintenant ils font les hypocrites en disant : Les jeunes sont dangereux, ils roulent vite et souvent en boisson !!! Nous on faisaient pas ça, on étaient responsable.

  10. @Patrick
    Je ne conteste pas tes statistique bien que tout le monde sache qu’il est facile de faire dire ce que l’ont au chiffres, mais j’accroche sur quelques points.
    Les statistique sur les accidents, prennent-elles en considération seulement les accidents CAUSÉS par des jeunes ou bien les accidents IMPLIQUANT des jeunes ????? Où sont les chiffres des accidents CAUSÉ par un 35-55ans mais IMPLIQUANT un jeune ??? Car il y a une distinction à faire. Le seul accident que j’ai eu a été de me faire rentrer dedans par un monsieur de 50 ans qui était dans la lune. Mon ami a frappé un cycliste de 40 ans qui n’a pas fait son stop dans le pied d’une côte. Dans ses 2 cas, l’accident IMPLIQUAIS un jeune mais ÉTAIT CAUSÉ par un « vieux ». Elle est là la distinction.

  11. Effectivement que les statistiques qui concernent les incidents impliquant une personnes de la tranches des 16-24 ans peux en effet inclure une personne plus agée. Mais ne poussons pas trop non plus en disant que 90% des gens détenant un permis sont responsable des accidents des plus jeunes conducteurs.
    Par contre 10% des permis et 40% des exces de vitesses… ca n’implique personne d’autre que le conducteur… On comprend rapidement l’autre statistique qui cause les accidents mortel devient drolement réaliste.
    Mais j’en reviens tout de même à dire que si les plus jeunes crois réellement bien conduire et que les statistiques ne sont là que pour trouver un coupable… Le fais d’avoir seulement 8 points sur un permis et des restriction au niveau de l’alcool ne devrais pas les déranger puisqu’ils conduise suffisament bien pour ne pas avoir de contraventions qui déduisent des point. (un brin sarcastique et nullement nécessaire…).
    Oui j’ai fais des connerie en voiture plus jeune et j’ai aussi participé a ces statistiques qui accable la tranche d’age des 16-24 ans. Je comprend que certaines statistique peuvent etre manipulé pour faire dire ce qu’on veux, mais ici on parle d’un ratio de 90 – 10, on est vraiment loin de jouer avec 4-5 pourcent sur un ratio 50-50.
    Reste qu’un grands nombre de distractions, de plus en plus grandissante, nous font détourner notre attention ailleurs que sur la conduite (musique, GPS, portable, telephones ect…). Ces distractions n’on pas réellement d’age et une seule seconde peu etre vraiment mortelle.
    En 1 seconde nous parcourons:
    70 KM/H………………… 19,44 mètres
    90 KM/H………………… 25,00 mètres
    120 KM/H………………. 33,30 mètres
    140 KM/H………………. 38,80 mètres
    Je suis un grand partisant de l’égalité malgré les statistiques. Je suis vraiment partant pour un recèrrement générale des règles pour la conduite pour tous.
    1- Devoir régulierement refaire un examen théorique et pratique (incluant les nouvelles règles qui changent régulierement)
    2- Preuve médical, pour la vision et différentes maladie cérébrale (Épilepsie, schizophrènie ect..)
    3- Reduction majeure de la tolerance d’alcool au volant. (beaucoup de pays et meme juste ici en Ontario la limite est de 0.05. A partir de 0.05 on vous retire votre permis pour 24 heures et remorquage de la voiture a vos frais, mais sans accusations ou amande)
    4- Lors de l’obtention d’un permis, au moins 5 ans avec tolérance zéro (peu importe l’age d’obtention du permis).
    Obtenir un permis de conduire a 35 ans n’est pas garant d’une sécurité accrue… Je crois vraiment qu’il s’agit d’experience et que pour un certains nombre d’années (a mon avis 5 ans serait de rigueur) lors de l’obtention d’un permis des restrictions beaucoup plus sévères sont requises pour aquérir de l’expérience et de la maturité au volant (peu importe l’age d’obtention).

  12. @Le jeune
    Est-ce que tu te rend compte de ce que tu dit??? Tu appuis simplement le fait que les accidents arrive plus aux JEUNES…
    Oui j’ai faits des conneries quand j’étais jeune. C’est ça le point !!! J’ÉTAIS JEUNE !!! Je ne prétend aucunement que j’étais responsable et attentif et bla bla bla… Honêtement, j’ai simplement été chanceux de ne pas avoir eu un accident ou encore pire en causer un. Le seul point que j’apporte, c’est qu’aujourd’hui je suis plus vieux et et beaucoup plus expérimenté, alors je suis beaucoup plus prudent.
    Et maintenant je suis une tête grise qui fait attention et qui paye ses assurances $500 pour un SUV de l’année à $45000. Non pas pas $2500 pour une civic vieille de 12 ans.

  13. @Patrick
    Je comprend ton point de vue et je dirait même que je l’approuve. Tant qu’à resserrer les règles, pourquoi ne pas le faire pour tout le monde au lieux de faire de la discrimination en l’appliquant seulement au jeunes ????? Les assurances, une autre belle forme de discrimination basé sur l’age et sur le sexe !!! J’ai 22 ans, aucune contravention depuis 3 ans (un ticket de vitesse 80 dans une zone qui était de 80km/h durant 30 ans mais qui a diminuer à 60km/h sans avis), aucun accident donc aucune réclamation. Mon assureur est même surpris de mon dossier de conduite. Je payait +/- 1200$/année pour un véhicule neuf. Je l’ai vendu à ma cousine, elle a 35 ans, 2 perte total à sont actif et 1 accident majeur et elle « court » après ses points années après année car elle pogne des tickets à répétition. Ben malgré tout ça, elle paye 50% moins cher que moi pour se faire assurer sur le même véhicule !!!
    Oui il faut tenir compte de l’expérience mais il y a aussi le « talent » qui entre en ligne de compte. Certaine personne ont un talent inné pour conduire au même titre que certain en ont un pour les sports, le dessein ou la musique. Je me considère, et je me le suis fait dire souvent, comme un excellent conducteur, pour ne pas dire pilote, sécuritaire et prévoyant. Je me suis énervé pas mal, j’ai fait de la vitesse et des manœuvres qui demandait une bonne coordination, de bon réflexes, une bonne connaissance des limites de sont véhicule donc une bonne maîtrise de ses capacités et celle du véhicule. J’ai un ami qui, comme moi est un bon conducteur, sécuritaire et prévoyant, mais qui est loin d’être un pilote et j’ai un autre ami que peut importe ce qu’il fait ou dans quel état il est (réveillé ou endormit, je ne parle pas de boisson) avec lui c’est 50-50 de faire un accident. Nous avons tous eu nos permis en même temps.

  14. Malheureusement je ne crois pas que l’on peux établir des critères avec le talent. C’est certains que certaines personnes conduisent mieux que d’autres et ce peu importe l’age, mais le talent est une qualité qui est « relative ».
    Pour établir des normes claires et précises nous devons nous fier seulement a des critères « quantitatif ». La référence devient donc les statistiques et malheureusement les statistique s’applique en tranches d’ages.
    Présentement je dirais que le système a 2 niveaux (classement par tranche d’age et penalité personnelles par le dossier personnel de conduite) pour le classement est probablement le plus equitable.

  15. Selon moi, on s’en fout des statistiques. Je crois que tout le monde, les jeunes autant que les adultes, devraient avoir une tolérance 0 pour l’alcool. Puis 8 points, moi je trouve que c’est quand même beaucoup. Si tu conduis en suivant les règles, tu ne perdras jamais de points.
    Je suis en accord avec la plupart des commentaires, oui certains jeunes font des folleries en voiture, mais des vieux aussi ! Étant moi-même âgée de 18 ans, je suis tannée de me faire dire que les jeunes on fait rien, on ne se force pas, on fait des folleries en voiture ! ARRÊTEZ DE GÉNÉRALISER! Oui on entend souvent parler des jeunes impliqués dans un accident de voiture, mais c’est évident qu’on ne peut pas parler de ceux qui conduisent bien. Imaginez-vous aux nouvelles «Aujourd’hui, un jeune conducteur a fait ses arrêts et a même respecté la limite» ! Bin voyons, ça n’a pas d’allure.

Les commentaires sont fermés.