Crise alimentaire et climatique: l’indifférence des riches

Le sommet mondial sur la sécurité alimentaire s’est achevé hier à Rome. Presque aucun haut dirigeant n’y était présent (sauf le premier ministre italien). Sans les preneurs de décision des pays riches, aucune aide précise et aucun objectif d’éradication de la malnutrition n’ont pu être signés.

Pourtant, l’heure est grave. Pour la première fois de notre histoire, il y a plus d’un milliard de personnes qui souffrent de la faim (100 millions de plus que l’an dernier). À un peu plus de deux semaines du sommet de Copenhague sur les changements climatiques, peut-on espérer mieux? Sachant que le réchauffement de notre planète perturbera directement la productivité agricole des pays (surtout les plus pauvres), on doit s’inquiéter de tant d’indifférence.


Il est vrai que les conférences se succèdent et se ressemblent drôlement. On doute parfois des résultats véritables de toutes ces rencontres. Mais le nouveau modèle « global » exige de plus en plus de consensus. Et ces réunions visent notamment à sensibiliser les populations industrialisées quant aux problèmes liés à leur surconsommation et à ses impacts sur l’environnement.

 « Il ne peut y avoir de sécurité alimentaire sans sécurité climatique », affirme le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon. Nous sommes nombreux à accepter cette thèse où les humains perturbent le climat qui à son tour affecte l’agriculture (source de vie). Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, une hausse supérieure de 2 % des températures pourrait baisser la productivité agricole potentielle de l’Amérique latine, l’Asie et l’Afrique de 20 à 40 %.

Les solutions proposées sont multiples. Par exemple, investir dans le secteur agricole, dans la planification familiale (empreinte écologique des naissances), dans les énergies renouvelables. J’ajouterais : réduire le gaspillage et arriver à un meilleur partage des richesses.

Chacun, dans son petit coin de pays, assiste (impuissant) à tous ces sommets. Et si la réponse se trouvait dans nos actions quotidiennes? À quelques jours des nombreuses collectes de denrées pour les différentes guignolées, posons un vrai geste.
 
Qu'en pensez-vous?

11 réflexions au sujet de « Crise alimentaire et climatique: l’indifférence des riches »

  1. L’arrogance suprême des pays de l’Ouest ne font que confirmer l’effondrement historique prochain de ceux-ci pour très bientôt. Le Canada, l’Angleterre, la France , l’Italie et l’Allemagne entre autres, n’ont plus un sou! Que d’énormes dettes exponentielles! Ils sont tous cassés comme jamais ils ne l’ont été dans toutes leurs histoires respactives. Nous sommes des dizaines de milliers qui quittent les Etats-Unis et le Canada vers de bien meilleurs lieux.(Oubliez l ‘Europe qui est fichue pour de bon cette fois-ci) . Bonne chance!

  2. Les riches se foutent royalement de la classe moyenne et encore plus des pauvres ils ne sont pas sur la meme planete nous sommes tous des squelettes ambulants sur cette terre quelle que soit notre croyance ,mais l’argent et le matérialiste fait perdre toute concience humaine.

  3. Depuis, longtemps était prévu cette crise alimentaire et climatique. Plusieurs scientifiques, agronomes et environnmentalistes ont agité le drapeau rouge. Ce n’est pas de l’indifférence de la part
    des riches mais un génocide envers les plus pauvres de ce monde. L’indifférence est le
    lot de la classe moyenne en bon spectateur nous assistons à ce spectacle macabre en
    se demandant si nous serons épargnés.

  4. En fermant les yeux sur les besoins criants de la présente crise alimentaire mondiale les gouvernements des pays riches n’ont, évidemment, pas compris ni retenue la leçon d’humanité et d’ouverture sur le coeur que nous a enseigné à tous et à toutes la récente débâcle des marchés financiers. Personne n’est dupe. Alors il ne faut surtout pas se surprendre de l’indifférence marquée de nos élus face à la souffrance. L’unique souci des gouvernements actuellement : redémarrer à tout prix la «  machine à consommer«  pour alimenter à nouveau le rêve et endormir le peuple! Ça tout le monde le sait, le constate, et se demande ce qu’il peut faire, autre que de chercher à sauver sa propre peau, ses acquis durement gagnés et ce, à tous les jours. Et si, justement, ma survie et celle de l’humanité passaient par la défense de l’autre, soit de celui ( de celle) qui n’a plus en lui que la force d’ouvrir la bouche pour manger alors qu’il est là avec les mains vides ???
    Devant le sentiment d’impuissance à pouvoir agir que nous ressentons trop souvent en tant qu’individu, je suis de ces naifs convaincus qui croient que seul le cri du coeur d’un enfant affamé qui souffre pourra faire une différence si son cri transite par notre bouche et se concrétise dans nos petits gestes au quotidien. Je vous invite donc à poser vous aussi un geste et à lancer à nos élus la pierre bienveillante de l’éveil sous forme d’un conte modeste qui aura la puissance de celle de David contre Goliath… et tant qu’à faire lancer cette pierre dans toutes les autres directions dont on a accès… donc au coeur même de vos propres familles jusque dans votre milieu de travail. Le reste s’opérera tout seul, en vous et ailleurs. Cette pierre de l’éveil je l’ai reçu hier d’une amie. Je vous relance donc le tout aujourd’hui accompagné de ce petit texte que j’enverrai aussi à tous mes propres contacts. Tout commence donc par vous qui prenez le temps de lire ces lignes. Voyez le conte qui suit et accordez-vous un petit moment pour vous laisser imprégner de ce qui someille en vous et qui ne demande qu’a prendre vie. Si vous le voulez, envoyer vous aussi ce conte par courriel….c’est un tout petit geste qui, répété de façon exponentielle, atteindra inévitablement le coeur d’un de ces Goliaths.
    INSTALLEZ-VOUS DONC, EN PRÉSENCE DE VOS ENFANTS SI VOUS EN AVEZ, ET OFFREZ-VOUS LE VISIONNEMENT D’UN CONTE MERVEILLEUX ET PERCUTANT QUE VOUS TROUVEREZ AU LIEN QUI SUIT. C’EST LA VIDÉO PROMOTIONNELLE DU PORTE-PAROLE DE LA CAMPAGNE D’ENTRAIDE 2009, SOIT FRED PELLERIN. C’EST UN CONTE QUI TOUCHERA À LA FIBRE MÊME DE VOTRE COEUR. IL POURRAIT ALLUMER, VOIRE ANIMER L’ÉVEIL DE CETTE CONSCIENCE QUI CHERCHE DEPUIS TOUJOURS UN PASSAGE EN VOUS. LUI OUVRIREZ-VOUS LE CHEMIN DE VOTRE COEUR? J’AI MOI-MÊME COMPRIS QUE LA PLUS GRANDE RÉSISTANCE À SURMONTER ET À POUVOIR DÉLOGER, EN PARLANT ICI DE L’INDIFFÉRENCE, SE TROUVE TOUT AU FOND DE SOI…..
    LE LIEN : http://www.entraide.gouv.qc.ca/campagne-2009/index.asp#video-pp
    Mot de Fred Pellerin, porte-parole de la campagne d’Entraide 2009
    Le doigt dans l’inné…
    On hésite, souvent. Et on regarde ces gens, qui donnent avec autant de sourire et on se dit que c’est pas pareil, que c’est dans leur nature. Que la générosité, c’est génétique. Qu’on vient sans doute au monde avec le cœur sur la main.
    Pourtant… selon des sources surprenantes, le gène philanthrope serait le seul bout de l’hérédité qui s’apprend. Dans le spectre du spring de l’ADN, si on va vers le bout, sur la gauche, dans la couette qui se place du côté du cœur, on tombe sur un espace à meubler. Et le morceau qui tient tout juste, c’est le chromosome qui fait ouvrir la main.
    À savoir si Entraide vous va dans l’interstice ? Sachez qu’on vous offre du « sur mesure ». Trente-six façons de donner : à un proche, à un voisin, à cocher la région que vous avez dans le cœur, à verser cul-sec le don, ou à y aller en gorgées hebdomadaires sur le salaire. Il faut y aller. Ouvrir la main, et y mettre le doigt. Et c’est comme ça, même pour ceux qu’on croit nés avec. On hésite, on s’y prend, et ça devient une habitude. Un tic agréable. À s’emboîter le morceau qui manque. À laisser sa trace de générosité.
    Et Entraide prend combien?
    Entraide ne prend rien,
    Entraide vous offre…d’offrir.
    Fred Pellerin

  5. La crise alimentaire touche surtout les pays du tiers monde ou en voie de développement, là où les gens se multiplient à un rythme effarant et où les contraceptifs y sont soit inconnu ou interdit par des religions rétrogrades. Et c’est ça qui n’est pas humain, de laisser gens se reproduire sans aucun contrôle.
    Quand donc se décidera-t-on à régulariser les naissances dans ces pays ravagés par une surpopulation désastreuse? Il n’y a pas surpopulation dans les VRAIS PAYS RICHES parce que la régulation des naissance est un fait volontaire.

  6. C’est toujours le meme probleme….Ce sont des pays qui ne sont pas structurés et qui ne le veulent pas ….EXEMPLE HAITI APRES TOUS LES EFFORTS qui ont été faits depuis 50 ans nous sommes encore pres de la case départ ….apres des centaines de millions…

  7. Il est devenu évident qu’on a accepté l’idée de la mort de quantités d’êtres humains et que leurs mauvaises conditions de vie actuelles (faim, etc) n’est que le prélude à leur disparition prochaine qu’on considère, de toute évidence, comme une fatalité. Qui sait, peut-être certains pensent-ils qu’avec beaucoup moins d’humains sur la terre, les questions environnementales se règleront en bonne partie d’elles-mêmes!! On ne peut appeler cela un génocide mais la non assistance à personne en danger est bien un crime pour tout citoyen d’un pays développé? Quel qu’en soit le nom, cette indifférence des riches est un grand crime par abstention continuellement perpétré contre l’humannité et qui demande à être décrié sans relâche.
    Nous ne pouvons plus accepter des conditions de richesse qui sont devenues scandaleuses eut égard aux conditions d’indigence et de dénuement d’un si grand nombre. Il ne fait aucun doute que la majorité des riches ont peu de conscience concernant le devenir des autres êtres humains. Et il faut se rappeler qu’après les plus pauvres, il y aura les pauvres puis la classe moyenne en remontant jusqu’à nous. Un jour, cela sera bien notre tour de connaître des conditions de vie difficiles que l’absence de scrupules des riches aura provoquée. Et le boum économique que connait la Chine et l’Inde attirant à eux les capitaux et les emplois nous dénudera alors que ce seront eux de l’autre côté de la planète qui tireront désormais la couverte de leur bord…!
    Ann G. Kelly

  8. se qui est le plus fou dans ce merdier c est que des riches se paye des tableau qui vaut des million et d`autre qui vont dans l`espace ( en voyage ) a quel prix hum quelque petit tout petit million HA ! et tout ca en détruisant la couche d`ozone aller les riches continuer a vivre dans l`abondance payé vous du caviar pendant que plein d`enfants meurt ( vous etes des meurtriers tous ! )

Les commentaires sont fermés.