CRTC et télédiffuseurs: non à la prise d’otage!

Manette_IS Les audiences du CRTC sur les redevances télé ont débuté lundi. C’est la première fois que la dispute gagne la place publique. Le combat en est pourtant à son 3e round en trois ans.

Dans cette bataille, tant les généralistes que les câblodistributeurs souhaitent influencer l’opinion générale et faire entendre raison au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). Mais avouons-le, la campagne publicitaire (« Non à la taxe TV » contre « Ma télé locale, j’y tiens ») vise avant tout à prendre en otage le consommateur.


Quand on menace d’augmenter la facture mensuelle des téléspectateurs (entre 2 $ et 10 $), il est bien évident que la population se rebelle. Or, si les arguments de l’un et les doléances de l’autre se valent, il n’en demeure pas moins que le public déserte de plus en plus la télévision pour son ordinateur. Et ça aussi, ça coûte cher aux télédiffuseurs… 

« On dit que la vérité est la première victime d'une guerre, et cela est vrai dans ce cas-ci », affirme Ian Morrison du groupe Friends of Canadian Broadcasting à la Presse canadienne. « Les personnes ayant vu les annonces publicitaires n'ont aucune idée de qui croire », ajoute-t-il.

Souhaitons que le CRTC soit plus clairvoyant et qu’il revoie, dans l’intérêt du public avant tout, l’ensemble du modèle économique de la télédiffusion au Québec. De toute manière, chaque partie devra reconnaître ses torts et tenter de trouver des solutions viables aux problèmes. Le temps presse. Sinon le consommateur larguera définitivement la télé pour le web.

9 réflexions au sujet de « CRTC et télédiffuseurs: non à la prise d’otage! »

  1. Bonjour,
    A la lumière de tout cela,qui,inévitablement va se traduire par la mise à contribution des téléspectateurs,j’ai personnellement choisi(dès que les ficelles qui m’attachent au distributeur vont me le permettre,parcequ’en plus on nous impose des durées,faute de quoi nous payons des pénalités dites de bris d’engagement)de résilier purement et simplement mon abonnement télé,car au final nous payons cher pour voir des rediffusions et de la pub.
    Bien à vous
    H.VAN BEVEREN
    (SHERBROOKE).

  2. AVANT DE PERMETTRE A LA TV SUBVENTIONNE PAR LES GOUVERNEMENTS DE PERCEVOIR DES FRAIS DES CABLOS-DISTRIBUTEURS ILS DE VRONT ETRE PRIVATISE

  3. quand la vrai télé à la carte? Celle ou le téléspectateur pourra choisir les canaux télé qu’il préfère à l’unité et cesser ainsi de faire vivre des canaux sans contenu qui survivent juste parce qu’il sont attachés à des forfaits. À nous quatre chez moi, nous regardons environs 17 canaux télé. Pour pouvoir les regarder, nous devons nous abonner à près de 200. Y’a pas de logique! C’est dans ce temps là qu’on se dit qu’il y a sûrement quelqu’un en quelque part qui a tout intérêt à ce qu’il y est des forfaits… Mettez les canaux à l’unité. Les plus forts vont survivrent et les autres qui ne font que passer des reprises vont disparaître. C’est la loi du plus fort, c’est tout.

  4. @sly chau
    L’obligation de choisir des bouquets TV en frustre plus d’un, je suis d’accord avec vous.
    Mes amis trentenaires sont très nombreux à écouter des séries DVD (américaines), leurs enfants regardent des films pour enfants ou jouent carrément à des jeux vidéo. La télévision n’a plus l’emprise d’avant. Les télédiffuseurs devraient unir leurs forces pour mieux se renouveler.

  5. Bonjour,
    je suis entierement d’accord avec sly chau ( commentaire précédent ) pourquoi nous imposer des canaux qui pour nous sont inutiles. Tant qu’a devoir payer j’aimerais avoir le choix des canaux qui m’intéressent.
    Mon cablodistributeur se pette les bretelles en disant qu’il m’offre plus de 200 canaux, ben oui ca parait bien, mais la moitié sont des doublons,la meme émission apparait sur 7 ou 8 autres canaux.
    Le cablodistributeur devrait offir un menu de canaux et le client sélectionne le ou les canaux désirés, au moins il paie pour ce qu’il veut voir, de cette facon les canaux impopulaires seraient retirés et possiblement qu’il y aurait une économie pour l’usager.
    Merci

  6. J’abonde dans le même sens que Jean-Marie ci-haut. Que l’on regarde TVA, Radio-Canada ou canal V les trois canaux offres de la télé cheap avec des sujet ressassés, ou des jeux télés débiles « La poule aux oeufs d’or » et ça pogne c’est l’émission au plus haut cotes d’écoute. Une vrai joke, ça coûte trois fois rien a produire, c’est subventionné à tour de bras par loto Québec. Quand est que l’on va voir des séries intelligentes qui parle d’autres choses que des jours avant la révolution tranquille ou du temps de nos arrière arrière… grand parents. Le temps d’une paix et compagnie y en a marre.
    Oh pis Virginie ça parle pas des écoles et des choses qu’endure les profs c’est rendu des histoires de cul cheap avec des intrigue de pas étage.
    J’ecoute plus la télé locale depuis longtemps parceque son contenue ne me parle plus. il vise les boomer, et les personnes à la retraite.

  7. Pour ma part je commence à regarder des émission sur le net, et même s’il y a moins de nouveautés au moins j’ai un vaste choix , je n’ai même pas à me taper un navet avant une bonne émission et comble de tout je n’ai (la plupart du temps) pas de publicité. De plus les grosses compagnies l’apercoivent car j’ai pu voir « lost » ainsi que « les parents » sur le net avec beaucoup moins de publicité; à mon avis ils savent qu’ils vont se faire « avaler » par le net ce n’est qu’une question de temps.

  8. Pour ce qu’il y a de vraiment bon à la télé, la moindre augmentation des « SERVICES » me fera lâcher le câble. Déjà, en tant que consommateurs, les cablodistributeurs ne nous demandent pas notre avis pour ajouter ou canceller telle ou telle émission, définir « NOS » besoins en fonction de « LEURS » profits. Et les fonctionnaires du C.R.T.C. ne sont trop souvent que leurs complices.
    J’aurais bien aimé être client de Rodgers ou Cogeco pour le câble-tv mais c’est impossible au Québec; on m’a dit que Vidéotron exploitait le monopole. Pourtant, la programmation de Rodgers, ou bien encore de Cogeco m’intéressent beaucoup plus en raision d’une plus grande diversité. Alors j’ai demandé combien Vidéotron mettait d’argent dans la caisse électorale des différents partis politiques pour avoir droit à un monopole malgré les lois. Personne n’a voulu me répondre et pourtant, je suis un contribuable qui fait vivre cette bande avec mes impôts et mes taxes…

  9. La solution: Debarquez tout ca! Je l’ai fait! La compagnie en question capote et je jouis. J’espere que beaucoup ferons comme notre foyer. C’est bon pour la planète que ces écoeurants de riches deviennent moins riches, leurs neuronnes commenceront à fonctionner et ils comprendront que NOUS sommes les patrons, ils sont les petits employés devant nous fournir ce que nous payons, et qui dans le moment n’a aucun sens.
    Depuis que la TV est sortie, mes enfants sont gentils et commencent a avoir de meilleurs résultats scolaires…preuve que la télé est pour les politiciens seulement car ca rend idiot et moron comme eux. (EX: Marois, Charest, Harper, Dion, bref: tous les politiciens, quel gaspillage de peau et d’argent!)

Les commentaires sont fermés.