Conduire sa voiture, ça coûte combien?

Cle_ISPar Sophie Stival

On magasine le prix de sa voiture pendant de longues semaines, parfois de longs mois. On consulte le Guide de l’auto. Certains se déplacent même au Salon de l’auto. 

La décision d’achat d’un véhicule neuf ou usagé ne devrait pas seulement tenir compte du prix indiqué sur l’étiquette. Bien d’autres dépenses viennent gonfler la facture annuelle des conducteurs.  

En 2011, conduire son auto ça coûte combien?


L’Association canadienne des automobilistes (CAA) a publié une grille qui nous permet de calculer tous les frais liés à l’utilisation de notre voiture.

Il existe deux catégories de dépenses. Tout d’abord, on a les coûts de fonctionnement qui varient en fonction de l’endroit où vous habitez, de la manière dont vous conduisez et de la distance parcourue. On ajoute à ce montant les réparations et les dépenses d’entretien du véhicule. On ne doit pas non plus oublier le coût des pneus (hiver compris).

La brochure de la CAA nous explique comment calculer le prix de l’essence par kilomètre. On nous rappelle que ceux qui négligent d’entretenir leur voiture diminuent sa valeur de revente. La durée de vie sera également diminuée. On peut, par exemple, compter en moyenne 2,43 cents par kilomètre parcouru pour l’entretien (voiture compacte).

Dans l’autre catégorie de dépenses, on retrouve les coûts de propriété qui sont relativement fixes (varient peu). Les frais d’immatriculation, d’assurance, de permis de conduire, les taxes, les coûts de financement et la dépréciation du véhicule. 

Coûts annuels d’utilisation : des exemples

Pour nous donner une idée de ce qu’il en coûte pour rouler annuellement au Canada, la CAA nous propose quelques exemples. Pour une distance annuelle parcourue de 18 000 km, le coût annuel moyen est de * : 

• 8,884 $ pour une petite berline (Cruze 1 LT)

• 11,965 $ pour une mini-fourgonnette (Grand Caravan) 

•  9,496 $ pour un véhicule hybride (Toyota Prius) 

* essence ordinaire, prix moyen de 129,6 cents le litre

(Pour tous les détails et les hypothèses, consultez la brochure détaillée de la CAA)

Environ 10 000 $ pour rouler en voiture annuellement, c’est chérant! Pour bien des familles, c’est une portion non négligeable du budget familial. 

Magasiner ses entretiens, comparer les prix des pièces, changer ses habitudes de conduite (rouler moins vite) peut faire une différence, rappelle la CAA.

Pour en savoir plus :

Le vrai coût de l’essence au Québec

Essence : prix plafond, la solution?

Essence, quand tu nous tiens… (trucs pour réduire sa facture d’essence)

Voiture électrique : un projet ambitieux et irréaliste

 

6 réflexions au sujet de « Conduire sa voiture, ça coûte combien? »

  1. J’espère que le CAA a inclus la TPS,TVQ et les contraventions. Sur une auto neuve de 20 000, les taxes grimpent à 3 000, sur 48 mois c’est quand même 70.00 de plus par mois, pour les contraventions, avec le zèle accru de nos percepteurs municipaux et provinciaux, nous pouvons compter sur quatre tickets par année, mettons 100.00 le ticket, c’est tjrs ça en plus.
    WoW ! 8 800 par année pour une Cruze. En termes concret, cela se traduit comme suit. Dans un ménage canadien de deux salariés ou le revenu moyen en 2009 était de 88 000, plus de 10% du net était consacré à un tas de ferraille qui se déprécie. Plus blessant encore, il faut qu’un des deux salariés passe 20 000 brute dans le char. OK ! Pfffft ! Pis on rit des Amish qui se promènent en carriole.
    Je n’ai pas d’auto depuis 2001. Je m’en ressens vraiment plus riche. Croyez-moi !

  2. C’est pas si cher si on met dans la balance les avantages que procure une auto. Pour ma part, sans auto je ne pourrait pas travailler donc 8000$ à 10 000$ par année pour me permettre d’en gagner 45 000$ c’est un mal pour un bien. En plus, vue que j’ai déjà fait la gaffe de me faire « fourrer » en achetant une voiture neuve, maintenant j’ai une auto usagé donc les coups sont moins élevé (moins cher d’assurance, moins de perte de valeur (une auto neuve perd un peut plus de 30% de sa valeur dans la première année). J’ai un Santa Fe 2009 de 62 000km payé 18 500$+ 1 taxe pratiquement identique au 2011 de mon oncle qu’il a payé 33 500$+ 2 taxes !!!

  3. Salut David,
    Il est clair que la majorité de la population ne peut pas se passer d’une automobile. Soit à cause de leur boulot ou de l’éloignement. J’ai un copain dans presque la même situation que la tienne et depuis quinze ans il a perfectionné l’art de flipper des bazous qui coutent moins de 10000.00. Il les roule à peine 1 an ou 1 an et demi, puis il change, bref il a pratiquement éliminé toute dépréciation et les taxes, à deux occasions il a même fait un léger profit à la revente. Je ne sais s’il est chanceux ou parce qu’il sait reconnaitre les bonnes occasions mais en plus, il n’a jamais eu de réparations majeures

  4. Salut CoCoRiCo
    J’ai un ami qui fait pareil que le tien à une chase près; lui il fait toujours un profit en revendant l’auto qu’il utilise depuis 1 ans. Je sait aussi qu’il s’arrange pour que si jamais il ne fait pas de profit, que ça ne lui aie rien coûté pour faire « rouler » son auto. Je pense que je vais l’imiter pour voir ce que ça donne.

Les commentaires sont fermés.