10 fraudes alimentaires fréquentes

Epicerie_GPar Sophie Stival

J’aime bien la viande chevaline. Elle est moins grasse que le bœuf et son goût est assez doux.

Mais quand j’achète du cheval, je n’achète pas du bœuf ou de l’agneau. Je m’attends à manger et à payer le prix, de ce qui est indiqué sur l’étiquette. 

Je fais ici allusion au scandale européen de l’hiver dernier où plusieurs pays ont étiqueté des produits « 100 % bœuf », alors qu’ils contenaient du cheval… 

Puisque cette viande coûte souvent moins cher que le prix du bœuf, plusieurs ont vu là une façon de faire de l’argent facilement, à l’insu des consommateurs.

D’après le blogue français « bien manger » de Slate, de plus en plus de produits sont volontairement mal identifiés, dilués ou carrément manipulés

Voici les 10 fraudes alimentaires les plus communes, selon la base de données de la U.S. Pharmacopeial Convention.


Ainsi, on remplace ou on dilue :

Le lait

Avec de l’huile végétale, des protéines de lait, du sucre de canne, de la mélamine et même du détergent (!).

L’huile d’olive

Avec de l’huile de soya, de maïs, de canola, de palme, de sésame, de pépin de raisin, de noisette ou de noix.

Le miel

Avec du sirop de saccharose, du sirop de maïs, du sucre inverti à partir de betteraves, des huiles essentielles et parfois, un mélange de sucre et d’eau.

Épices

Par du curcuma, des fleurs de souci, de la pulpe de betterave, du gazon coloré (!), des fibres de pomme grenade, de la poussière de bois de santal, de la fécule, de la teinture jaune et des brindilles de maïs colorées.

Poisson

La morue de l’Atlantique pour celle du Pacifique, le tilapia pour du thon, le requin pour de l’espadon, du bar pour du flétan, du tétrodon pour de la lotte, etc.

Café

Par de la farine de pomme de terre, des brindilles de café, des glands, du maïs grillé, du caramel, du malt, de la chicorée et des légumineuses.

Jus d’orange

Par du jus de citron, des extraits de fleurs de souci, de la pulpe d’orange additionnée de sucre synthétique, du jus de pamplemousse, du sucre de canne et un mélange de sucre et d’eau.

Jus de pomme

Par du jus de raisin, du jus d’ananas, du jus de poire, du jus de figue, de l’édulcorant de raisin, de l’acide malique synthétique mêlé à du sucre de betterave et du sirop de maïs.

Poivre noir

Par de la farine de sarrasin, des baies de genièvre, des graines de millet, des pépins de papaye et de l’amidon.  

Thé/Feuille de thé

Par des feuilles de thé usagées, des sciures de bois colorées (!), du sable, de l’amidon, de l’argile blanche, des sels de cuivre, des huiles de patchouli, vétiver et gingembre et de l’anis étoilé. 

(Source : infographie du site américain GOOD)

Seulement cette année, 800 nouveaux cas se sont ajoutés à la liste, explique le site GOOD. C’est une hausse de plus de 60 % par rapport à l’an dernier. 

Ces aliments sont produits par plus de 300 entreprises différentes et sont exportés dans une vingtaine de pays.

Ces fraudes vous étonnent-elles? Avez-vous été témoin d'une fraude alimentaire?

11 réflexions au sujet de « 10 fraudes alimentaires fréquentes »

  1. Manger du cheval ? jamais !
    1 – parce que la plus noble conquête de l’homme ne se mange pas, un peu de respect SVP ! et
    2 – parce que la viande de cheval, c’est de la scrap à l’état pur…les chevaux qui se retrouvent à l’abattoir viennent de partout… et n’étaient pas au départ forcément élevés pour la boucherie…résultats : vaccins en tout genre, vermifuges toxiques pour l’humain et autres médicaments non contrôlés…
    Bon appêtit!

  2. Je suis allergique à la noix de coco (huile de palme) et je trouve dure d’avoir été obligé de revoir toute mon alimentation à cause de ça. Voici une mini liste dans lequel il y a ce produit; margarine, lait, yogourt, céréal,biscuit,pain,crème glacé sauf 2 sorte la sans nom et la coaticook, gâteau, jus, chocolat,bonbon, etc.
    Alors non cela ne m’étonne plus!

  3. Oui VERO, j’ai atteint le même stade apathique que vous, plus rien, mais absolument plus rien ne m’étonne.
    Parfois, nous disons que ça goute la sciure de bois, ou c’est comme manger du carton. Bin Chriff, saviez-vous que plusieurs compagnies de transfo alimentaire utilisent de la cellulose dans leurs aliments usinés dans le but j’ajouter de la structure. Sans le savoir nous sommes devenus de petites termites.

  4. pis vous pensez que le boeuf que vous mangez ne son pas bourré de toute sorte d,antibiotic ? aller voir c,a comment y son élevé !

  5. Et nous pauvres consommateurs stupides? Nous sommes supposés deviner comment que nous nous faisons arnaquer jours après jours par un système et des gens radins qui veulent se remplir les poches sur notre dos?? Ce genre de chose me rend complètement folle et l’industrie alimentaire qui OSE augmenter les prix et baisser les quantités qui se trouvent dans nos produits… pour quoi??? pour se genre de merde?? du détergent!! de la sciure de bois… de la viande chevaline?? ( moi qui suis complètement contre le fait de manger du cheval!!)… je trouve ça honteux…
    Mais comment pouvons-nous faire pour essayer d’obtenir exactement ce qui se trouve sur le l’étiquette des ingrédients ? y a-t-il des trucs pour ne plus se faire avoir de la sorte? …. je sais bien qu’il y a les produits biologique mais bon ce n’est pas tout le monde qui a les moyens financier de s’offrir un panier d’épicerie bio à chaque semaine haha

  6. @Laurie
    Comment savoir si notre miel et notre huile d’olive sont dilués? La réponse n’est pas simple. Après tout, il s’agit de fraude. Il y a bien sûr des inspections alimentaires, mais c’est souvent fait de façon aléatoire.
    Idéalement, on achète local. On va au marché, on parle aux producteurs. Mais encore là, rien n’est 100% sûr. Il y a aussi une question de goût et de texture des aliments. Il faut avoir les papilles et le nez fin…
    Ça demeure une infime proportion des aliments qui sont « truqués ».

  7. Les noms des entreprises et des produits concernés devraient être pubiés. Resterait à nous, consommateurs, la responsabilité de ne plus en acheter.

  8. Faut lire les étiquettes encore plus qu’avant!!
    Ce texte m’a ébranlée de sorte que je vais être plus attentive au ………………. MSG (….glutamate monosodique…)
    J’ai vérifié si la personne qui a écrit le texte est vraiment ce qu’elle prétend être; je confirme. Elle est professeure titulaire à L’Université Laval et rattachée au CSSS de la Vieille Capitale.
    Voici le texte:
    «Je suis allée rencontrer mon médecin, en jasant d’un peu de tout, elle m’a parlé du MSG (glutamate monosodique…)que l’on retrouve dans beaucoup d’aliments, notamment le café Tim Horton et le Starbuck!» C’est incroyable! Je me devais de partager cette information.
    À lire absolument et à partager avec vos contacts.
    Monique Carrière Ph.D.
    Département de réadaptation.
    Faculté de médecine
    Pavillon Vandry, Local 4465
    Université Laval
    Ste-Foy (Québec) G1V 0A6
    Membre du Groupe de Recherche sur l’Inclusion sociale,
    l’Organisation des services et l’Évaluation en Santé Mentale
    (GRIOSE-SM) rattaché au CSSS de la Vieille Capitale et au CH Robert Giffard.
    Poison lent
    L’additif alimentaire MSG (le Glutamate monosodique) est un poison lent. Le MSG se cache derrière 25 noms ou plus, tel que; l’Assaisonnement (Arôme) Naturel. Le MSG est même dans votre café favori chez Tim Horton et Starbuck!
    Je me suis demandé s’il pourrait y avoir un actuel produit chimique causant l’épidémie d’obésité massive, et c’est ce qu’a fait un de mes amis, John Erb. Il était assistant de recherche à l’Université de Waterloo en Ontario, au Canada, et a passé des années à travailler pour le gouvernement. Il a fait une découverte étonnante en passant en revue des journaux scientifiques pour l’écriture de son livre intitulé
    L’Empoisonnement lent de l’Amérique.
    Dans des centaines d’études à travers le monde, des scientifiques créaient des souris et des rats obèses pour les utiliser dans des tests d’études portant sur les régimes ou sur le diabète en les injectant avec du MSG dès leur naissance.
    Le MSG triple la quantité d’insuline que le pancréas sécrète.
    J’ai été choqué. Je suis allé dans ma cuisine et j’ai vérifié le garde-manger et le réfrigérateur. Le MSG (glutamate monosodique…) était dans tout Les soupes Campbell, les Doritos Hostess, les chips Lays assaisonnées, la garniture Ramen, le Hamburger Helper de Betty Crocker, la sauce gravy de Heinz, les repas préparés de Swanson et des sauces à salade Kraft, particulièrement les faibles en calories, etc.
    Les articles qui n’inscrivent pas MSG inscrivent: «Protéine Végétale hydrolysée», qui est un autre nom pour le Glutamate monosodique (MSG). Il est choquant de voir jusqu’à quel point la nourriture dont nous nous alimentons ainsi que nos enfants chaque jour est remplie de cette substance. Le MSG (glutamate monosodique…) est caché sous différents noms pour tromper ceux qui lisent les ingrédients.
    (D’autres noms pour le MSG en anglais : « Accent », « Aginomoto », « Natural Meat Tenderizer (Attendrissant à Viande Naturelle) », etc.)
    Nous avons commencé à demander aux restaurants quels articles du menu contenaient du MSG (glutamate monosodique…) . Plusieurs employés ont juré qu’ils n’utilisaient pas de MSG. Mais quand nous demandons la liste des ingrédients, le MSG et la Protéine Végétale Hydrolysée est partout.
    Burger King, McDonald’s, Wendy’s, Taco Bell, TGIF, Chili’s, le Applebee’s et Denny’s utilisent le MSG en abondance.
    Le restaurant PFK (Kentucky fried chicken) a semblé être le pire contrevenant. Le MSG est dans chaque plat de poulet, sauce à salade et la sauce brune. Leur épice secrète contient du MSG!
    John Erb, dans son livre «l’Empoisonnement Lent de l’Amérique», stipule que le MSG est ajouté à l’alimentation pour l’effet de dépendance que ça provoque chez l’humain.
    « Je te gage que tu ne peux pas en manger qu’une seule (publicité des chips Lays)», prend une toute nouvelle signification lorsque le MSG est impliqué!
    Les fabricants de MSG (glutamate monosodique…), eux-mêmes, admettent qu’ils rendent dépendants les gens à leurs produits. Cela fait que les gens choisissent leurs produits plutôt que ceux des compétiteurs.
    Non seulement le MSG (glutamate monosodique…) a été scientifiquement prouvé comme causant l’obésité, c’est une substance provoquant la dépendance comme la nicotine dans le tabac.
    Depuis son introduction dans l’alimentation américaine, le MSG (glutamate monosodique…) a été ajouté en de plus en plus grandes doses aux repas préparés, aux potages, aux casse-croûtes et aux menus de la restauration rapide. Tant la «communauté de recherche médicale» que les «manufacturiers en alimentation» connaissent les effets secondaires du MSG (glutamate monosodique…) depuis des décennies. Des études mentionnées dans le livre de John Erb lient le MSG au diabète, aux migraines et aux maux de tête, à l’autisme, aux DADH et même à l’Alzheimer.
    La meilleure façon pour aider est d’expédier cet article à tous et chacun. 115 études médicales en parlent. Nous ne voulons pas être des rats dans une expérience. Avec votre aide nous pouvons mettre fin à ce poison. Faites votre part en propageant ce message, pour arrêter cet Empoisonnement lent de l’HOMME par l’industrie alimentaire et le MSG (glutamate monosodique…)

  9. Totalement d’accord avec André Ostiguy: Publiez-donc LE NOM DES ENTREPRISES FAUTIVES, après c’est à nous de choisir leur marque ou pas!!!!!!!
    C’est pas sorcier: si j’apprends que la compagnie ‘X’ a fraudé un produit ‘Y’, je n’achète plus rien de cette compagnie ‘X’!!
    @Laurie: La fraude dans le Bio EXISTE AUSSI !

  10. j’aimerais savoir si existe un livre ou une documentation qui nous parle des bons aliments des bons produits pour la santé et surtout ………. qu,on peut avoir …. CONFIANCE…….tout le monde nous parle de tout et pas nécessairement bon pour nous oufffffff

Les commentaires sont fermés.