Pas assez de vacances?

Vacances-IS Par Sophie Stival

Plus de la moitié des Québécois (55%) affirment ne pas avoir assez de vacances pour récupérer et refaire le plein d’énergie. C’est ce qui ressort d’un sondage CROP effectué en mai dernier pour le compte de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA). L’an dernier, ce pourcentage était de 43 %.

 

Faut-il s’en inquiéter? Comment négocie-t-on ses vacances?


Ce sont plus précisément les travailleurs qui ont deux semaines de vacances par année qui estiment que ce n’est pas suffisant pour se reposer (42 %). Deux semaines par année pour recharger ses batteries, c’est effectivement bien peu.

Le quart des répondants ont affirmé prendre une semaine ou moins de vacances cet été. Pour bon nombre, ce ne sera rien du tout (12 %).

La tendance est également aux longues fins de semaine. On prolonge le week-end en prenant le vendredi et le lundi de congé quelques fois dans l’été. Mais est-ce suffisant pour décrocher? 

Qui faut-il blâmer? Les employeurs? Peu de travailleurs négocient leurs vacances au moment de l’embauche. Selon ce sondage, 89 % ne l’ont pas fait… 

Négocier ses vacances

Négocier son salaire, ce n’est pas toujours évident. Dans la fonction publique et dans la plupart des grandes organisations, il y a une échelle salariale établie. On discute en fonction de cette fourchette. Selon Florent Francoeur, CRHA et PDG de l’Ordre, les entreprises ont une marge de manœuvre quand il s’agit des vacances. 

Il faut parfois se montrer flexible quant au moment de ses vacances. S’y prendre en avance et être prêt à faire des compromis peut parfois porter ses fruits. Certains d'entre vous allongeront leur congé avec quelques journées sans solde.

Prenez-vous des vacances cet été? Est-ce suffisant pour décrocher? 

 

11 réflexions au sujet de « Pas assez de vacances? »

  1. Pas assez de vacance, pas assez de vacance, ben tu as juste en en prendre des vacances !!! Ho mais c’est vrai faudrait que l’ont te les payes par exemple sinon tu les prend pas. Ça ressemble au discourt de Québec Solidaire : Semaine de travail baissé à 32 heure sans diminution de salaire, 4 semaine de vacance payé minimum et 1 ans sabbatique au 7 ans de travail au frais de l’employeur. Pour avoir été en congé 2 mois en 2009-2010 (décembre et janvier) je peut vous dire que les 2-3 première semaine c’est ben l’fun mais après ça le temps est long en criss. Une année c’est 8760 heure moins les 2000 heure de travail (40h*50 semaine) moins les 2920 heure que tu dort ça te fait 3840 heure de congé par année. C’est 160 jour de congé. Ça représente 44% de l’année en congé c’est quand même pas si mal. Ha mais c’est vrai au Québec on est jamais contant. On veut toute avoir. Le plus possible en en faisant le moins possible.

  2. Deux semaines de vacances par année ….. même pas 4% …. pas beaucoup ça !
    Le commun des mortels, en ce monde, perd sa vie à la gagner.
    Quand on pense que nous vivons dans une société ou tout est robotisé, mécanisé,
    automatisé ou presque et que nous travaillons encore 40 heures semaines.
    Produire, produire, produire, produire….. À qui ça profite tout ça????
    La quantité de travail qu’un être humain devrait faire ????
    Ma proposition : nombre d’heures/semaine inversement proportionnel à son âge.
    Je retourne sur le marché du travail, pour dépanner un de mes anciens patrons.
    Possiblement pour 2 mois et moins de trois.

  3. M. Lalancette, même si les usines se robotise, plein d’autre secteur ne le sont pas. 40h/semaine ce n’est pas tant que cela, en construction une semaine c’est 45h et personne ne s’en plain. Je ne suis pas d’accord avec vous quand vous dites que le nombre d’heure travaillé devrait être inversement proportionnel à l’age car ça voudrais dire que quelqu’un de 25 ans travaillerais quoi 50h et que quelqu’un de 60 ans en ferais 30h !!! Je n’ai rien contre le fait que quelqu’un de 60 ans travaille 2-3 jour semaine mais sont salaire vas diminuer puisqu’il fait moins d’heure donc qu’il ne vienne pas pleurer après qu’il a de la difficulté à arriver. Et si à 60 ans faut que tu travaille absolument ton 40h pour arriver ben désolé mais c’est pas mon problème, tu avait toute ta vie pour te planifier. Et si tu veut avoir plus que 2 semaine de vacance ben prend en plus mais à tes frais, l’employeur ne devrais pas avoir à satisfaire les caprice de ses employés. Sinon il y a toujours possibilité de se négocier plus de vacance. Le problème selon moi ne vient pas du fait que nous travaillons trop, nous avons 2 jour de congé/5 jour de travail, je croit que le problème est que la grande majorité des gens sont incapable de décrocher, de se détendre au fond de prendre le temps de relaxer et de profiter de leurs vacance. Trop de gens passe la fin de semaine à courir à droite à gauche et quand vient le temps des vacance c’est la même chose. Respirez par le nez, prenez de grande respiration et calmez vous, dites vous que vous êtes en congé ou que votre journée est fini et vos congé vous servirons vraiment à récupérer.

  4. @David | 30 juin 2011 09:08:04
    ———–n construction une semaine c’est 45h et personne ne s’en plain———–
    J’ai passé la majeure partie de ma vie dans le domaine de l’électricité.
    Entrepreneurs, Grossistes, … ???Des semaines de 45 heures ??? qui ça? ou ça?
    Inversement proportionnel oui mais pas aussi drastique que tu le présentes.
    Strictement en exemple : un jeune travaillerait 30 heure et un moins jeune, comme moi … 😀 … 10 heures par semaine.
    Les êtres humains n’existent pas uniquement pour enrichir quelques-uns
    d’entre-eux. Il n’y a pas que le commerce à développer, la spiritualité est
    beaucoup plus importante.

  5. Peut être que la spiritualité est importante mais tu as bien beau être aussi spirituel que tu peut c’est pas ça qui vas mettre du pain sur la table. Et je croit sincèrement qu’il ne faut pas voir le travail comme une façon d’enrichir une autre personne mais bien comme moyen de gagner sa vie et de gagner des compétances car malheureusement dans le monde de merde que nous vivons ça prend de l’argent pur vivre.
    Pour ce qui est de la semaine de 45h c’est dans la convention collective des travailleur du domaine du génie civil.

  6. M. Lalancette, rien ne vous empêche de travailler seulement 10h par semaine mais votre salaire sera en conséquence. Si vous gagnez 800$/semaine à 20$/heure si vous travaillez seulement 10h vous ne serez pas payé 80$/Heure, ça n’a aucune logique.

  7. @David | 30 juin 2011 14:34:39
    Comme il n’y a pas beaucoup de commentaire… nous en profitons tous les deux.
    D’abord : —dans le monde de merde que nous vivons ça prend de l’argent pur vivre. …… 200% d’accord
    Plutôt que de rester assis sur notre antipode du sourire, travailler 40h par mois
    pour les vieux afin de recevoir un montant additionnel pour mieux vivre et
    30h semaines avec un salaire décent pour les jeunes ce qui permettrait à ceux-ci
    de se payer des études tout en ayant le temps d’étudier. Ceux qui sont sur des
    aides gouvernementales aurait une disponibilité .. 😀 .. de travail.

  8. Maurice Lancette, je suis d’accord avec vous.
    En France, ils ont 4 à 6 semaines de vacances payées. Ici nous en avons 2. Nous avons plus de suicide et de dépression. Un lien? 2 semaines/année, ce n’est pas assez pour décrocher, surtout quand tu travails 40/heures semaines. On est pas tous fait en « dur » comme David. Moi ça me prend beaucoup de temps pour décrocher, car je suis une personne nerveuse de nature. Et puis ce n’est pas tout le monde qui peut prendre des congés sans soldes. Donc les pauvres n’ont pas de congés et les riches si? Plutôt injuste. Ça serait très bien que les vacances payées augmentent pour 3 ou 4 semaines par années. Les gens seraient moins stressés, plus détendus et auraient plus d’énergie à mettre au travail, donc plus productif. Tout le monde y gagne ^^!

  9. Il m’est arrivé de changer d’emploie à quelques reprises et à chaque fois c’est la même chose au Québec tu part au bas de l’échelle peu importe ta compétence et tes années d’expérience. A moins d’avoir le pouvoir de négocier tu dois te contenter de 2 maigres semaines de vacances, ce qui n’est pas normal.
    J’ai commencé à travailler à l’âge de 16 ans, travail d’été puis à 18 ans travail permanent ça fait plus de 40 ans que je travail, ça use un homme surtout lorsque pendant des années t’as eu de lourdes responsabilités. J’ai travaillé dans un domaine ou en raison des crises économiques les entreprises pour les quelles j’ai travaillé ont fait faillite.
    À 50 ans tu reparts à zero, t’es pas fonctionnaire ( je l’ai été 5 ans avec regrets) tu travail pas pour la Ville de Montréal avec une convention en Or et tu n’y es pour rien, tu arrive à 65 ans et tu fais le bilan et tu te rends compte que tes prévisions pour l’avenir s’effondrent pour des raisons hors de ton contrôle. Coût des aliments qui augmente sans cesse, coût du logement, etc..
    Puis tu ne regrette pas cette société qui n’a pas pas comme mentalité de respecter ton rythme humain qui est d’avoir des moments de repos pour te recharger.
    Non le Canada et le Québec ne sont pas l’endroit idéal en terme de vacances et ce n’est pas du chialage c’est une réalité qui use son homme moralement comme physiquement. Chu pas socialiste et à l’opposé du socialisme, mais il devrait y avoir un juste milieu qui n’existe pas faute de courage politique en Amérique.

  10. @Maurice Lalancette
    Pour des raisons un peu longues à expliquer ce monde est un  »monde de merde » comme vous dites, nous sommes loin d’un âge d’Or parce que nous n’apprenons pas nos leçons.
    À Montréal nous vivons un enfer depuis un certains nombre d’années au niveau de la circulation parce que nous avons laissé notre pouvoir dans le main d’une minorité de bien pensant et d’Ayatola qui pendant des années nous ont endoctrinés contre l’automobile en la diabolisant outre mesure. Puis aujourd’hui nous sommes nombreux à devenir agressifs parce que usés par des heures dans la circulation.
    Il y a 12 ans je discutais avec un patrouilleur du MTQ sur la 132 qui me disait que les gens n’ont jamais été aussi agresssifs en raisons des problèmes de transport à Montréal. Nous sommes 12 ans plus tard et les choses se sont empirées.
    Les gens sont désabusés par les politiciens et les employeurs qui non seulement ne comprennent pas leurs besoins normaux fondamentaux comme prendre des vacances annuelles d’au moins 3 semaines après 10 ans de travail et d’un mois après 15-20 ans.
    La vie se dégrade parce que nous négligeons un tas de petites choses qui mises bout à bout donneraient à la vie un sens différent.
    Il n’y a rien de pire que le doctrinaire et au Québec on est des champions à ce chapitre, tout le monde gouverne au Québec sauf le Gouvernement. Selon le texte de Mme Stival nous sommes 89% à ne pas négocier parce que nous savons que c’est souvent peine perdue. Salutations.

  11. Oui, 2/52 semaines de vacances, c’est insuffisant.Que notre travail soit
    physique ou intellectuel. Les non-sens et contre-sens que le conscient et
    surtout l’inconscient absorbent, tout au long de notre vie, doivent être
    rejetés en décompressant plus longuement.
    La très courte histoire du cheval qui est devenu fou : « Avance Hercule(recule) »
    Tu te dois de travailler vite et bien, cela depuis l’école, mais ne cours pas
    dans les corridors. On te botte le postérieur, au travail, pour produire vite
    et lorsque tu en sors, on t’attend pour te taxer sur la vitesse. La vitesse
    tue seulement en auto apparemment. Et ce sont les mêmes qui te vendent de
    l’alcool qui publicise que l’alcool au volant c’est criminel. L’alcool est une
    drogue permise puisqu’on en retire des taxes. Conséquence : Il n’y a plus de
    contrebande d’alcool. Toutes les autres sont illégales. Légalisons les et
    éliminons ainsi la source de revenu non-taxée des bandes criminalisées.
    On pourrait en faire un roman de toutes ces conneries.
    Le travail bien fait exige de la concentration. Lorsque nous sommes concentrés
    seul l’inconscient absorbe. Et lorsque nous prenons des vacances nous tentons
    d’oublier, du moins momentanément, que nous sommes la petite boule de métal
    dans le jeu « pinball ».

Les commentaires sont fermés.