Lève-tôt : comment le devenir?

Par Sophie Stival

Travail_Maison_IS Notre horloge biologique dicte souvent l’heure de notre réveil la fin de semaine. Certaines recherches démontrent que l’avenir appartient à ceux qui sont de bonne heure sur le piton (lire mon récent billet). Pas simple quand on est un couche-tard…

Que ce soit par souci d’être plus productif au travail ou encore pour vous aider à en faire plus dans une journée, sans être dépassé, voici quelques trucs pour vous lever plus tôt.

Changer son cycle de vie

Contrairement à ce qu’on peut croire, ce n’est pas le nombre d’heures de sommeil qui explique notre niveau d'énergie le matin, mais plutôt la période durant laquelle on dort (tôt le soir ou tard dans la nuit), écrit le biologiste Christopher Randler de l’Université d’Heidelberg en Allemagne (cliquez ici pour lire sa recherche).

Si vous dormez trop le matin, tentez de vous coucher plus tôt en changeant votre cycle de vie le jour. Par exemple? Sortez vous promener dehors le matin, la lumière du jour peut vous aider à changer votre rythme veille/sommeil, affirme le professeur.

Une question d’âge

Dès l’âge de 13 ans jusqu’au début de l’âge adulte les jeunes sont davantage des couche-tard. Jusqu’à 30 ans, la population est plutôt de type couche-tard. Pour ceux âgés de 30 à 50 ans, c’est moitié-moitié. Après cet âge, on devient souvent lève-tôt, lit-on dans la recherche du biologiste.

Être couche-tard ou lève-tôt est également lié à notre génétique. Ceux qui travaillent à distance (télétravail) ou les travailleurs autonomes peuvent souvent tirer profit de leur horloge biologique et ainsi être plus efficaces. Certains travaillent de 7 h à 14 h. D’autres préfèrent commencer un peu avant midi et poursuivre jusqu’à 19 h. Les employeurs qui feront les frais d’une pénurie de main-d’œuvre spécialisée dans les prochaines années devraient lire ces recherches et se montrer plus conciliants.

D’autres trucs :
• Avoir faim au réveil et prendre un bon déjeuner peut nous aider à commencer du bon pied la journée
• Éviter de prendre trop de café, de chocolat ou de boissons gazeuses
• Une alimentation trop riche en gras peut aussi déranger le sommeil
• L’exposition à une lumière artificielle (pour ceux qui travaillent de nuit notamment) peut perturber le sommeil
• Éviter de lire, de regarder la télévision ou de manger au lit
• Ne pas faire de longues siestes le jour
• Dormir dans l’obscurité et dans un endroit frais et calme
• Le décalage horaire affecte aussi bien sûr notre horloge interne

Qu’en pensez-vous?

Pour en savoir plus :

Trouble du rythme veille/sommeil (site passeportsanté.net)

Une réflexion au sujet de « Lève-tôt : comment le devenir? »

  1. Je pense que si tu aimes ta vie, tu auras le goût de te lever…
    Ce n’est pas en se levant tôt qu’on devient performant mais quand on performe, qu’on a le goût de se lever pour attaquer sa journée…

Les commentaires sont fermés.