Les 100 meilleurs employeurs au Canada

Par Sophie Stival

Funemployment_Info_IS Le loup dans la bergerie des entreprises est assurément la pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui pointe déjà le bout de son nez. J’ai une amie opticienne qui a beaucoup de mal à dénicher un optométriste qui serait prêt à travailler 5 jours. Une autre, qui est restauratrice, s’exaspère devant les difficultés qu’elle rencontre à convaincre ses serveurs et ses cuisiniers expérimentés de rentrer les fins de semaine…

De nos jours, fidéliser ses salariés est un enjeu de taille, surtout quand il s’agit des plus jeunes (génération Y, notamment). L’annonce la semaine dernière du 11e Top 100 des meilleurs employeurs au Canada (cliquez ici) intéressera tant les entreprises que les travailleurs et les étudiants.


L’auteur de ce palmarès, Mediacorp Canada, est un éditeur spécialisé qui publie des guides et des périodiques sur l’emploi au pays. 

Critères de sélection
Pour choisir les entreprises dignes de figurer dans leur prestigieuse liste, l’équipe éditoriale de Mediacorp a établi 8 critères :

• L’environnement de travail (aspect physique)
• L’ambiance au travail (incluant l’aspect social)
• Les avantages offerts par l’entreprise (financiers, santé, familiaux)
• Les vacances et les congés
• La communication avec les employés
• La gestion des performances
• La formation des employés et le développement de compétences
• L’implication dans la communauté (entreprise citoyenne)

L’entreprise précise sur son site que ces critères n’ont pas changé depuis la mise en place du concours en 1999.

Plus de 12 500 entreprises, dont la majorité a dû embaucher beaucoup de personnel au cours des dernières années, ont été invitées à participer à ce concours. Officiellement, 2750 employeurs ont accepté de subir l’évaluation en matière de gestion des ressources humaines (opérations et pratiques). 

Des noms connus
Dans ce palmarès figurent plusieurs noms connus des Québécois tels que Bombardier Aéronautique, la Banque de Montréal, les Pages Jaunes, L'Oréal Canada et l’Université McGill. Rappelons que ces entreprises ne sont pas classées par ordre d’importance, mais par ordre alphabétique. Les auteurs du projet laissent à chaque lecteur le soin de choisir, selon l’importance qu’il accorde à chacun de ces huit critères, le meilleur employeur.
 
Un tel palmarès influence-t-il votre perception de ces employeurs?

17 réflexions au sujet de « Les 100 meilleurs employeurs au Canada »

  1. Hola preciosa:
    Te mando èsta pàgina para que veas 100 de los mejores empleos de Canadà…
    besitos.
    Te quiero mucho.
    Tu mami

  2. Pour la cie Home Dépot il leur manque deux critères les voici;
    • Les vacances et les congés
    • La formation des employés et le développement de compétences
    pour les vacances on ne peut pas prendre les semaines durant les mois les plus achalandés. Exemple mars a octobre et durant la période des fetes. pour la formation des employés:si on veut se perfectionnner ou bien avancé dans la cie on ne peut le faire. s’est la direction qui décide qui va aller faire une formation .

  3. En ce qui concerne Shell Canada limited
    Avant d’inscrire cette compagnie dans votre top 100 avez vous vérifié vos sources avec les employés de Montréal-est ? je n’en suis pas si sur
    Shell les fou à la portes le 30 novembre qui viens en passant.

  4. Bonjour!
    J’aimerais savoir comment va-t-on coter le département de Santé et de Sécurité au travail de Trois-Rivières qui exige de Joan Hamel, dont la formation universitaire est la Santé et la Sécurité au travail, par un bac obtenu à l’université Laval, qu’elle exécute dorénavent seulement une minime partie de sa tâche dans un but conservé très obscur, à son endroit, par la direction de ce département. Pourtant, actuellement, dans tous les secteurs d’activités humaines et professionnelles de la région, le département de Santé et de Sécurité au travail continue d’être sollicité par les employeurs qui font appel aux services d’une équipe qualifiée dont Madame Hamel avait, depuis dix ans, la responsabilité.

  5. Je comprends pas que le commentaire de Mme Doris Veillette Hamel se retrouve ici. Je ne crois pas que les problèmes personnels et professionnels des gens doivent être débatuent ici. De plus, le service de santé et sécurité au travail n’est-il pas un organisme gouvernemental? Si le gouvernement est classé dans les 100 meilleurs employeurs, je comprendrai mieux pourquoi tout est tout croche sur la planète.

  6. Après vérifications; non, le gouvernement n’en fait pas parti !!!!!
    Excusez-moi pour la faute de français, vous auriez dû liire « débattus » et non « débatuent ». Il est toujours préférable de se relire avant…. qu’après!

  7. Bonjour, une petite rectification..Banque de Montréal n est pas Québécoise..même si elle se nomme BMO son siège sociale est a Toronto….
    Merci de rectifier

  8. C’est surprenant de voir le Québec être réduit à Montréal seulement et l’Ontario à Toronto, Ottawa et Hamilton. Où sont Québec et Windsor? Pourtant les provinces de l’Ouest et des Maritimes sont toutes représentés par des organismes.
    Disons que ça me laisse songeur quant à la méthodologie. Je ne suis pas le seul quand je lis les autres commentaires.

  9. Je pense que M. Decheneaux n’a pas bien lu..On dis ici: plusieurs noms connus des Québécois et non des entrprises Québécoises. Alors la BMO peut en faire partie!!!
    Merci

  10. Je ne sais pas ou vous prenez vos informations mais je travail pour une compagnie nucleaire en Ontario et je vous garantie qu’ils ne sont pas dans les tops 10 ils sont numeros 1 de la facon donc ils traitent les employer les salaires les conges les avantages sociaux sa fais 40 ans que je travail, j’habite au Quebec et depuis les 11 dernieres annees je travail pour Bruce power a Tiverton en Ontario pres du lac Huron une central nucleaire et si j’avais sue j’aurrais demenager ici ils y a longtemps.croyer moi rien ne peu les egaler

  11. En ce qui concerne le top 100 au Canada pour les meilleurs entreprises, il faut preciser que ce n’est pas au Quebec que nous avons les meilleus employeurs, mais a l’exterieur du Quebec. Parce qu’ici c’est pas toujours rose surtout pour les salaires. Ils veulent les meilleurs mais ne payent pas.

  12. Postes Canada ne fait plus parti des 100 meilleurs employeurs. La corporation en faisait parti pendant les trois dernières années. De nombreux changements sont à venir auprès des employés et du traitement du courrier… c’est dommage

  13. A ceux et celles qui font des suggestions ou des critiques sur le choix des lauréats , peut-être devriez-vous diriger vos commentaires directement à l’entreprise qui a retenu les compagnies pour le palmarès… Mediacorp Canada et non sur ce site.

Les commentaires sont fermés.