Immobilier : en 2011, on resserre les règles?

Maison_ist_24-09-09 Par Sophie Stival

Malgré le resserrement des règles hypothécaires en février dernier, les prix des maisons ont continué d’augmenter au Québec en 2010. Selon les données du système MLS® publiées par la Fédération des chambres immobilière du Québec, le prix médian d’une maison unifamiliale se situe à 208 000 $ dans la province (au 30 septembre). Une hausse de 8% depuis le 1er janvier. Dans la région de Montréal, ces prix sont évidemment bien plus élevés.

L’endettement des ménages est à un niveau record au Canada. Notre dette hypothécaire a franchi le cap des 1000 milliards au pays en août dernier. Ces données inquiètent beaucoup d’experts, notamment nos gouvernements et la banque centrale. Doit-on en 2011, restreindre à nouveau le crédit hypothécaire?


Bien qu’il y ait eu moins de transactions immobilières au 3e trimestre de 2010, les conditions du marché avantagent encore les vendeurs, notamment dans la région de Montréal (étude de la Chambre immobilière du Grand Montréal). Pour cette même période, le prix médian se situe à 255 000$ pour une résidence unifamiliale et il grimpe à 385 000$ pour un plex (2 à 5 logements).

Précisons d’abord que la médiane n’est pas le prix moyen, mais qu’il signifie que la moitié des transactions se situent en haut de ce prix médian et l’autre moitié en bas. Cette mesure permet d’éliminer les transactions dont les prix sont extrêmes ou hors-norme pour un secteur donné. 

Nouvelles restrictions en 2011?
Ottawa serait en discussion avec les banques pour resserrer de nouveau l’accès au crédit à la consommation (source : The Globe and Mail). Ces nouvelles mesures seraient mises en place lors du prochain budget fédéral. Mais ceci n’a rien d’étonnant. Les taux d’intérêt historiquement bas des dernières années ont créé un contexte idéal pour l’endettement des ménages.

Je continue de penser que cette dette hypothécaire est beaucoup moins préoccupante que le taux de croissance du crédit à la consommation (cartes de crédit, marges de crédit, achetez aujourd’hui, payez plus tard…). Lorsqu’on regarde la valeur nette de ménages, soit la différence entre leurs avoirs et leurs dettes, la situation est moins dramatique. 

Faut-il en 2011 freiner l’ardeur des emprunteurs? Si les taux devaient monter subitement, peut-être que ça ne serait pas une si mauvaise chose…

Qu’en pensez-vous? 

 

12 réflexions au sujet de « Immobilier : en 2011, on resserre les règles? »

  1. tout ca ces parce que les evaluations on grimper en fleche………………….pour que les villes sen mette plein les poches,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,et les banques tienne les taux bas donc le monde capote pas trop…………………………mais quand sa vas montee watchoott

  2. La spéculation, quelle merde! Des entreprises mettent d’autres entreprises en difficulté pour mieux
    les absorber à très moindre coût. J’allais dire, un monde de loup! Non! Les loups montrent plus de
    respect. Pas d’anarchie chez les loups.
    À la naissance, notre vie est hypothéquée, nous savons que nous mourrons, un jour. Nous avons
    l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de nos têtes. C’est inéluctable. Ce que nous pourrions, à
    tout le moins, atténuer, c’est la soif de pouvoir de certains êtres humains. Comment? Par l’entraide.
    Autres moyens? La fermeture de nos esprits face aux publicités qui sont toutes pernicieuses. Celles-ci
    nous lavent le cerveau, nous conditionnent dès notre plus tendre enfance. Le médium le plus efficace
    est la télévision et cela depuis près de 60 ans.
    Dans le monde, des marionnettes dirigent les pays. Derrière ceux-ci se cachent les vrais maîtres.
    Qui sont-ils? Des êtres dont la mentalité et la pensée sont constamment axées sur le pouvoir.
    L’image de leur action, est un immense aspirateur, beaucoup plus effrayante que l’épée de Damoclès.
    Nous avons été entrainés pour la performance et la compétition. L’ effet secondaire principal et
    insidieux se révèle être la culture de l’individualité. Celle-ci est cultivée depuis si longtemps
    qu’il sera difficile d’en sortir. Elle donne plus de puissance encore à ceux qui la détiennent.
    Conséquemment, l’entraide s’avèrera extrèmement difficile à réaliser. Et pourtant ce serait une des
    meilleures façons de contrer cette immense arnaque. Une autre serait l’adoption de la simplicité
    dans nos besoins, nos rêves etc…Et nous savons que ce sont plus ou moins les véritables offres et
    demandes qui règlent les marchés. Ce serait le cas si les Bourses restaient accessibles lors d’une
    débandade et le mot ne peux pas être plus judicieux. La bande de loup de la finance se disperse.
    Lorsque la panique survient, les Bourses cessent leurs acitivtés. Ce que finalement je désignerait
    sous l’expression suivante : « controle sur le controle ».
    Encore une fois, avec l’adoption de la simplicité, à l’évidence, la demande diminue drastiquement.
    Les prix, à la consommation, baissent. Les puissants se rongent les ongles..:D..:D. Du peuple,
    disparait le « stress », l’anxiété constante, artificiellement entretenue par le système de consommation.
    Le tout nous apparait peut-être comme un roman, mais c’est une triste réalité.
    Je garde mon esprit ouvert et ma lucidité. Heureusement car je me rend compte que le monde n’est pas
    entièrement pourri. Seuls quelques milliardaires, disons comme ça 500 sur 1500, dans le monde sont
    du type serpent venimeux. Le reste des êtres humains est un immense troupeau sont chacun croit
    posséder la liberté.
    Conclusion, vous achetez parce que les taux sont bas et vous faites faillites parce que les taux montent.
    Qui mène tout ça? Les banques. Donc restont lucides, attentifs, éveillés et surtout réalistes. Comme
    ça, au lieu de patauger, nous saurons nager.

  3. parfaitement raison maurice …..sauf pour une chose tout les riche sont pourrie car apart avoir gagnée le 6/49 ils ont tous fait leur argent sur ton dos ..pensez -y ????

  4. Avec tout les resserrements qui sont entrées en vigueur ce matin ou qui se pointent à l’horizon , Hausse de 1% de la TVQ , Augmentation des taxes municipales ± 4% , Augmentation Incroyable des produits alimentaires , Augmentations du Transport en commun , Immatriculation , Permis de conduire , frais de services de si et de ca , loi de si et de ca, ect…. ect… . Y avez vous bien pensez s’ il y une augmentation des Taux d’intérêt en plus , on va se dirigé tout droit vers une tres sévère récession , des fermetures de cies , un nombre incalculable de reprises et de faillites .
    La demande pour les produits de consommations était déjà plus faibles au dernier semestres de 2010 , les consommateurs étant endettés et tres limité par leurs pouvoirs d’achats avec l’augmentation Excessif du coût de la Vie depuis 3 ans versus des augmentations de salaires sous les 2% annuel , je pense qu’il faudrait plus pensez à stimuler l’économie et plus il y a de resserrement plus cela a l’effet inverse .

  5. Je crois que l’accessibilité du crédit à la consommation et l’hypothèque immobilière sont 2 problématiques différentes…
    Vivre à crédit coûte cher et la simplicité volontaire est charmante… faut-il encore qu’elle soit choisit… la beauté de notre monde est le choix qui nous est offert entre la consommation avec sa tyrannie versus la simplicité volontaire…
    Le problème de l’immobilier n’est pas l’absence d’actif, mais la fragilité d’un système économique plein d’effet de leviers qui pourrait s’effondrer… la valeur de l’actif étant supporté par la capacité de générer des revenus du système économique…
    Là on a une économie dans laquelle je te vends mes oranges $1 et je paye $1 pour tes tomates… mais pourrais-je vendre mes oranges 25¢ si tu vends tes tomates 25¢ ?… le problème serait la dette qui deviendrait proportionnellement énorme…
    L’économie industrielle est en proie à une débandade à cause de sa fragilité due à l’usure excessive des leviers… et Harper aimerait rediriger l’investissement immobilier vers la capacité de production…
    En même temps qu’il tente de fermer la porte à l’investissement en immobilier et que les salaires diminue, on remarque que les pensions des fonctionnaires sont indexées et qu’ils vont nous saignez jusqu’à la dernière goute… que leur seule pré-occupation est notre capacité de payer leur pension et qu’il vont vendre le territoire si nécessaire pour qu’on puisse les payer pour la bonté de leur service…

  6. Encore des jaloux de ceux qui ont fait les bons choix au bon moment, ou pris un risque au bon moment.
    j’attends de voir ce que ces gens qui se plaignent des « riches » feront le jour ou leur maison payée pas cher se vend une fortune et s’en mettent plein les poches.
    La richesse ne vient pas seule et pas sur le dos des gens. Vaut il mieux acheter un iPhone ? ou acheter des actions de Apple ? l’un coute de l’Argent l’autre en rapporte… trop de gens prefere acheter le produit et non pas l’entreprise. et apres ils se plaignent de la pub, de payer cher, d’etre exploités etc etc etc…
    mais cela eloigne du sujet…
    Moi je veux savoir ou on peut avoir une bonne liste des reprises de finance ? ca risque d’etre tres utile dans les mois a venir… la probabilité que le taux directeur augmente dans l’année est de 100%. (et donc les reprises de finance vont augmenter aussi)
    Maintenant que faire pour le credit a la consommation facile ? moi on m’a elevé ainsi : voiture et maison, fait un pret, pour le reste economise 1 mois ou 2 et tu te paiera ta TV et tout le reste. j’avoues ne pas comprendre ceux qui vivent a credit pour acheter des bebelles et qui apres se trouvent pris a la gorge. est ce une maladie comme le jeu compulsif ? (je ne parle pas d’utiliser sa carte de credit et de rembourser dans les 20jours bien sur)
    Il reste ceux qui ne peuvent pas se payer de quoi manger sans s’endetter. c’Est le cas triste de la société de consommation. comment les aider ? difficile. avec ou sans credit ils ne peuvent pas vivre. peut etre avoir des taux sur les cartes de credit proportionnel au revenus ? ou bien avoir des taux sur les depenses d’epicerie plus faible ? imaginer payer 5% pour la bouffe et 20% sur le reste. cela donnerait un coup de pouce a ces familles.

  7. Que celui qui travaille plus en ait plus. Simple justice.
    Cependant, je compare la richesse d’un multimilliardaire à l’obésité morbide. Dans un monde ou des
    gens crève de faim, je trouve ça immoral. Alors, un peu plus d’équilibre serait bienvenu.

  8. Nous vivons dans une société de consommation dans laquelle les gens s’identifient beaucoup plus par leurs avoirs ( voiture, maison, cinéma maison… ) que par ce qu’ils sont réellement et ne nous le cachons pas, nous sommes de plus en plus individualiste, moins tolérant envers les autres ce qui nous amènent à vouloir avoir notre chez-soi pour avoir la paix. Mais comme on veut tout, tout de suite, on s’en va magasiner et on prends le paiement sur 36 mois…
    Alors au lieu de se payer un loyer de 800$ par mois on se dit  »pourquoi pas une maison neuve » mais sans penser aux dépenses que cela apporte; taxes municipales, scolaires, chauffage, terrassement, outils, entretien…. Ce qui amène les gens à obtenir des prêtshypothécaire accotés dans les ratios ou pis encore, endossé par leur papa ou leur maman sans pour autant avoir la mise de fonds pour l’achat alors ils  »bénéficient » de la remise en argent du prêteur ….
    Alors lorsque les taux monteront, car oui ils monteront, nous verrons arriver une ère de reprise de finance parce que les gens mal informés et mal budgété qui n’auront pas vu plus loin que leur bout du nez constaterons le prix de revient de leur belle maison…
    et le paradoxale, c’est que les gens changent d’institution financière pur des dixième de différence au niveau de l’intérêt mais ne sont jamais au bout du compte plus riche mais souvent plus endettés parce qu’ils en veulent toujours plus…

  9. Certains êtres humains voient juste assez loin pour éviter de trébucher. Avec cette vision rapprochée
    ils sont capables de discerner et d’évaluer ce qui se trouve autour d’eux.

  10. oui Maurice il y a des grands manitous de la finance qui n’ont comme but que le pouvoir et la richesse d’un continent au depens de l’autre et dans un même temps on se remplit les poches. En plus pour se donner bonne conscience on a trouver le moyen de globaliser et de solutionner allègrement les faiblesses et les tares d’un continent avec les richesses de l’autre.
    L’Amérique s’appauvrit au depens des pays émergents lesquels exercerons éventuellement leur despotisme. Dommage que la politique de la globalisation ne se fasse pas d’abord au point vue individuel, ce qui veut dire que les plus riches devraient partager avec les plus pauvres.
    La pyramide est tellement haute que nous ne pouvons plus nous rendre jusqu’a ceux qui décident en haut de celle ci.
    Et voila réfléchissons et conscientisons que humour n’est qu’un placebo.
    krass

  11. En effet, les banques dirigent ce monde mais pas pour longtemps. Car, nous sommes avant tout des milliards sur ce monde et si tout ce monde venait à être solidaire une fois pour toute au lieu d’être INDIVIDUALISTE, nous pourrions faire tomber ce monde de finance qui nous met tous dans la MERDE! Retirer vos sous des banques, ne laisser que les fonds nécessaires pour régler vos factures aux dates exactes. Le reste il faut faire comme nos grands parents, garder dans des coffres fort à la maison.Que font les riches et comment sont ils devenus riches??
    Si les gens se sont endettés aussi vite et facilement, c’est tout simplement, qu’au moment ou les taux ont descendu, beaucoup se sont mis à acheter tout et n’importe quoi sans essayer de négocier le prix des maisons. Que s’est il passé? Le prix de l’immobilier à tout simplement augmenté…Puis avec la récession, les emplois perdus , plus un sou ou budget très serré pour joindre les 2 bouts, les prêts ne peuvent plus être remboursés, les banques saisissent les biens et se retrouvent avec des biens immobiliers à n’en plus finir… alors la solution resserrer et augmenter les taux pour boucher le débordement.
    Si seulement l’être humain pouvait cesser d’être envieux de tout!
    VOULOIR et POUVOIR 2 mots bien différents. Au québec, un pays ou il fait plus de 8 mois tout le temps froid, on retrouve dans chaque maison ces fameuses piscines hors terre et quelques piscines creusées…ce monde là se croit donc t-il en Floride,à Cuba ou encore je ne sais ou??!!
    Quellle est l’utilité d’une piscine? A part de votre mettre un crédit sur le dos encore une fois!
    Les banques sont responsables de beaucoups mais beaucoups aussi sont IRRESPONSABLE. Et le monde financier, le gouvernement jouent sur la bêtise humaine…

  12. Augmenter le taux d’intérêt alors que supposément l’endettement est trop élevé, c’est à coup sûr mettre plusieurs foyers dans l’embarras financier.
    Il faut ralentir l’endettement par d’autres moyens. Pour ma part, qu’on en parle dans les médias m’empêche que ça retombe dans les limbes; la vie étant si trépidante.
    Donc je deviens de + en + sensibilisée à l’importance de rembourser et limiter mon endettement; j’introduis de + en + ce principe dans ma gestion financière.
    Actellement, le principe central de ma gestion financière est de rembourser et, s’il en reste faire de l’épargne. Je suis à un âge où je suis établie et j’ai le principal pour être bien dans mon mode de vie. Donc, à 58 ans, mon but n’est plus de faire des dépenses mais rembourser. Mais, si les taux d’intérêt augmentent, ce serait appauvrissant pour moi et ça compliquerait l’atteinte de mon objectif financier. C’est un pensez-y bien!
    Et si les taux augmentent, qui empoche? Qui paie encore plus? Les banques encaissent et le travailleur sue encore un peu plus. Quelle est cette idée d’augmenter les taux pour limiter l’endettement et, il ne faudrait pas oublier que ça rend aussi + difficile le remboursement des dettes.
    SENSIBILISATION, SENSIBILISATION, ÉDUCATION, ÉDUCATION, LIMITER LES VAUTOURS DANS CE QU’ILS PEUVENT PROPOSER COMME FACILITÉ DE CRÉDIT.

Les commentaires sont fermés.