Gérez votre énergie plutôt que votre temps


Optimisme_ISPar Sophie Stival

L’automne ne rime pas seulement avec la rentrée scolaire. C’est aussi la fin des vacances pour plusieurs d’entre nous.

Fini le petit apéro qu’on prend sur la terrasse ensoleillée au retour du bureau. Fini les soirées qui se prolongent et les grillades sur le barbecue. 

On se dépêche de chercher les enfants à l’école ou au service de garde. On prépare le souper, les lunchs, on supervise les devoirs, les leçons. Sans oublier notre rôle de chauffeur de taxi.

On se sent parfois dépassé par toutes ces activités qui se sont insérées à l’agenda au cours des dernières semaines.

Et si on apprenait à mieux gérer notre énergie au lieu de notre horaire? D’après l’auteur et journaliste Tony Schwartz, on serait bien plus efficace. Voici comment.

Selon le président fondateur du Projet Énergie à New York, le temps est une ressource limitée, ce qui est loin d’être le cas avec l’énergie. 

Dans un article publié par le Harvard Business Review, il décrit les 4 sources d’énergie humaine soit, le corps, les émotions, la pensée et l’esprit. Il est possible d’augmenter ces sources d’énergie en adoptant des comportements spécifiques. L’idée étant que tout ça devienne des automatismes inconscients.

L’exemple de Steve, bourreau de travail

M. Schwartz donne l’exemple de Steve 37 ans, marié, 4 enfants. Ce dernier travaille des heures incalculables. Il se sent coupable de rentrer tard le soir. Il est constamment fatigué. Il mange sur le coin de son bureau, ne fait pas d’exercice et dort mal.

Pour augmenter son niveau d’énergie et améliorer sa qualité de vie, Steve a pris le taureau par les cornes. Il a commencé par se coucher plus tôt en plus de couper l’alcool, ce qui lui a permis de se lever plus de bonne heure.

Se sentant plus alerte au réveil, il a décidé de faire de l’exercice tous les matins. En moins de 2 mois, il a perdu 15 livres. Désormais, il déjeune tous les jours avec sa famille. Il travaille toujours de longues heures, mais il essaie de hausser son niveau d’énergie régulièrement durant la journée. 

Par exemple, il fait une marche et va chercher son lunch. Il opte pour des repas santé qui ne goberont pas toute son énergie lors de la digestion. 

Il s’aére l’esprit durant l’après-midi en sortant de son bureau. Le soir, quand il rentre à la maison, il est plus détendu et disposé à participer à la vie familiale.

Dans le cas de Steve, on comprend qu’il travaille un peu moins, bien qu’il soit aussi sinon plus efficace qu’avant. Il est physiquement, mentalement et émotionnellement plus enclin à s’investir dans son boulot. 

Vous me voyez venir… Les employeurs ont leur rôle à jouer dans tout ça. Au lieu d’en demander toujours plus au personnel, les entreprises devraient davantage les motiver à donner le meilleur d’eux-mêmes. 

Motiver ses employés

Comment? En leur permettant de recharger leurs batteries. En augmentant leur satisfaction au travail. En leur offrant la possibilité de se lever de leur bureau, de prendre l’air, d’aller au gym le midi. En payant une partie de leur abonnement au centre sportif, des cours de yoga, etc. En encourageant les dîners amicaux entre collègues ou en équipe. 

La flexibilité de l’horaire de travail peut également faire une grande différence. J’avais une collègue de bureau qui travaillait 1 heure de moins par jour, la semaine où elle avait la garde de ses enfants. Elle reprenait ce temps-là la semaine suivante. Ceci l’a libérée d’un grand stress familial. Elle était aussi bien plus performante.

Coûteux et irréaliste?

Vous pensez que ce sont des pratiques coûteuses et irréalistes? C’est pourtant le lot de nombreuses entreprises au Québec. Je pense aux compagnies de jeux vidéo comme Ubisoft et Hybride. Certaines grandes banques permettent également à leurs employés de prendre l’air ou de faire de l’exercice le midi. Elles défraient les coûts de certains abonnements.

Les grandes organisations encouragent souvent leur main-d’oeuvre à développer leurs connaissances et leurs compétences. Mais elles oublient qu’un travailleur performant et engagé doit avant tout se sentir bien dans son corps et dans sa peau. 

Comment votre employeur pourrait-il vous motiver à être plus énergique au travail?

3 réflexions au sujet de « Gérez votre énergie plutôt que votre temps »

  1. C’est un fait que l’activité physique et la bonne alimentation donne plus d’énergie. Les émotions bouffent plus d’éergie car quand un se sent coupable, en colère, frustré, mal dans a peau, on dépense de l’énergie pour rien. La méditation peut aider à retrouver un équilibre émotionnelle et psychique en canalisant les pensées vers un seul point plustôt que de se disperser n’importe comment.

Les commentaires sont fermés.