Explorer l’espace, un gaspillage d’argent?


IStock_000000950037XSmallPar Sophie Stival

Le jour de la fête des Mères, j’ai observé Vénus et Jupiter en plein jour. J’ai vu des éruptions solaires. Quel cadeau! Je me trouvais tout près de l’unique observatoire astronomique municipal au Canada, situé au Centre de la nature à Laval. 

Alors que l’astronaute Chris Hadfield est revenu sur Terre après une mission de plusieurs mois en orbite, je me suis demandé si le jeu en valait la chandelle. 

Notre planète connaît des changements climatiques inquiétants, plusieurs de ses habitants vivent dans la misère pour ne pas dire qu’ils crèvent de faim. 

La question se pose. N’est-il pas scandaleux de dépenser autant de milliards pour visiter l’espace alors que la race humaine souffre autant? 

 

À première vue oui. Mais se peut-il qu’il faille regarder plus loin?

De tout temps, les humains cherchent à conquérir et à dominer leur environnement, sans oublier leurs voisins. Les guerres nous le rappellent trop souvent. 

Mais à cela s’ajoute une soif d’en savoir plus, de défier la nature. La conquête de la Lune, les missions spatiales et les nombreuses innovations technologiques en témoignent.

Mange ton assiette!

On peut penser que tous ces sous investis dans la recherche scientifique et dans l’exploration spatiale pourraient être mieux utilisés. Mais je doute qu’un État qui abolit son budget en recherche et même dans la défense ait un grand impact sur le sort du tiers-monde. 

C’est un peu la même chose quand on dit à son enfant de finir son assiette parce que d’autres n’ont rien à manger. On sait bien au fond que ça ne changera rien. L’idée, c’est d’éveiller la conscience de notre progéniture. De lui dire : si tu étais né ailleurs, tu dévorerais ton plat, peu importe ce qu’il contient. 

C’est pour cette raison qu’on doit s’interroger sur les montants dépensés en santé, en éducation, dans la défense et également dans la recherche scientifique. 

Améliorer la vie terrestre

Mais j’ai peine à croire que les fonds investis par le Canada dans la recherche et l’innovation, incluant le domaine spatial, sont exagérés. 

On oublie aussi que nos astronautes sont avant tout des scientifiques émérites. Pendant leurs missions, ils tentent, oui, de démystifier l’espace (ce qui est très bien), mais ils mènent également des expériences susceptibles d’améliorer notre vie sur Terre.

Il y a quelques années, Julie Payette a rappelé à des élèves du primaire l’importance de la science dans nos sociétés. Elle leur racontait comment grâce à un régénérateur d’eaux usées elle a pu boire son urine. « Dans 20 ou 30 ans, je ne serais pas surprise si on en avait tous un à la maison », a-t-elle lancé. 

Mais pour ça, il faut développer une culture scientifique et reconnaître son importance. Ça veut aussi dire accorder un financement à la recherche qui permet l’avancement la science.

Êtes-vous en faveur de l’exploration spatiale?

8 réflexions au sujet de « Explorer l’espace, un gaspillage d’argent? »

  1. A la question est-il scandaleux de dépenser des milliards pour l’exploration spatial alors que l’on en as tant besoins pour nous entraider sur terre , ma réponse serai… pourquoi on investie tant pour s’autodétruire, armes, instrument de destruction massive (nucléaire et autres) le cout mondial de financement représente des milliers de milliard. Montant qui aiderai a maintenir la vie plutôt que de chercher a la détruire, non?
    Je suis pour l’exploration spatiale, pas parce que je termine mon assiette, par fausse honte, me comparant a mon voisin, mais parce que je sais bien que l’opinion du commun est peu considérer par nos dirigeants. Tout pays confondues.

  2. si Chritophe Colomb et Jacques Cartier s’aurai dit la même chose ou en serait-on??

  3. L’homme se multiplient, fait tout pour l’évolution de survie alors que d’autres font tout pour détruire son voisin, si non, c’est la nature qui s’en mêle. La science est le plus facinant pour les découvertes mais à quel prix ? Est-ce raisonnable de faire des prix si élevées pour la vie sur terre, la vie de la terre ?

  4. Bravo Mme Stival d’avoir le courage de parler de ce sujet.
    En effet il est navrant de voir la nature humaine de se détourner des problèmes qui lui font face et de regarder ailleurs, alors que tout est en train de nous sauter au visage…
    Puis de là à comparer Christophe Colomb et Jacques Cartier qui ont ouvert des possibilités à l’humanité (et on s’entend que les aborigènes et premières nations en ont payé très cher le prix) et une hypothétique habitation ou colonisation de l’espace…
    Anyway, seulement l’élite avec leur argent aurait ce privilège. Pour example d’un film d’anticipation de notre réalité, le film sci-fi Freejack de avec Emilio Estevez et Sir Anthony Hopskin pourrait être un coup d’oeil sur ce qui s’en vient mondialement.

  5. L’avancé technologique est probablement le meilleur investissement que la société peut faire. Seulement en découvrant de nouvelles technologies que l’on pourra résoudre les problèmes actuels de notre belle planète. Ce n’est pas en nivelant par le bas que l’on va améliorer notre société (comme la réforme et notre système d’éducation semble penser …)
    De plus, je suis toujours désespérer de voir le nombre incroyable de personne qui pense que l’argent investis dans l’armée est gâché, parce que cela prouve que de plus en plus de monde ne comprenne pas bien la base de la société humaine. Qu’est-ce que la propriété, le fait de détenir quelque chose ? C’est le fait de pouvoir protéger cette dite chose contre les autres, d’empêcher les autres de s’en approprier. Ne me parler de pas de lois et de principe moral, la seule chose que tient tout en place c’est les conséquences que l’on peut recevoir si on vole. Il en est de même pour les pays, qu’est-ce qui empêche la Corée du nord d’envahir le sud ? La loi, non, la morale, non, l’extermination de leur propre pays en représailles … oui. Donc arrêter de chialer contre l’argent dépensé en armée, parce qu’un jour elle va être la seule chose entre vous et un étranger voulant ce que vous posséder.

  6. Le Monsieur Trépaner, il n’est pas content mais il a un peu raison. Presque toutes les percées technologiques qui sont porteuses d’innovation majeure depuis 50 ans sont issues du programme spatial américain et/ou des exigences hyper pointues du Pentagone.
    Par contre, je ne détesterais pas qu’une partie du budget spatial soit alloué à l’exploration et l’exploitation, y compris la colonisation de nos océans.
    Si certains lecteurs ne peuvent pas comprendre qu’il y a un lien direct entre Apollo 11 et leur téléphone intelligent. Bin j’ai entendu dire que les Mennonites se cherchent toujours de nouveaux convertis,

  7. Moi je ne trouve pas que c’est de l’argent par la fenêtre, car l’exploration spatial permet de mieu comprendre le changement climatique qui est surtout causé non par la pollution, mais par l’augmentation des éruption solaire. Ils ne faut pas mélanger guerre et cosmos (rire) c’est en comprenant notre univers qu’ont se comprend mieux car nous venons de l’univers et nous vivons dans l’univers.

Les commentaires sont fermés.