Des garderies à 8 $ par jour, la solution?


IstockgarderiePar Sophie Stival

Le gouvernement Marois a imposé des compressions budgétaires aux Centres de la petite enfance (CPE). Leur promesse électorale qui vise à offrir 15 000 nouvelles places à 7 $ n’est évidemment pas gratuite. 

Le réseau des garderies subventionnées coûte 2,6 milliards de dollars par an aux Québécois. Les parents paient 15 % de la facture et le reste est défrayé par l’État ou, si vous préférez, les contribuables. 

Les finances publiques du Québec sont précaires, mais le PQ ne peut revenir sur sa promesse sans avoir l’air fou… De leur côté, les CPE veulent qu’on hausse les tarifs pour rattraper le gel en place depuis 2004. On a eu vent de garderies à 8 $. 

Faut-il le rappeler, les libéraux avaient proposé l’an dernier de dégeler les frais de garderie en les indexant au coût de la vie. Le PQ a été élu ensuite.

Mais laissons de côté la politique et demandons-nous ce qui serait le mieux pour l’ensemble des Québécois. Des garderies à 8 $, à 10 $, indexées? Je continue de penser que la meilleure option est la modulation.

Au Québec, peu importe que vous gagniez 25 000 $ ou 100 000 $, les enfants ont tous le droit de fréquenter une garderie à 7 $ par jour. Bien sûr, c’est quand les parents trouvent une place. Ce qui est un véritable problème. 

C’est bien beau d’offrir plus de places en garderie, mais si à long terme ce n’est pas financièrement viable, on fait quoi? On fait comme avec les droits de scolarité et on dégèle en sauvage plusieurs décennies plus tard…

Dans bien des pays (notamment en France), les tarifs en garderie sont fonction du revenu des parents. On subventionne les plus démunis et les tarifs des hauts salariés sont plus élevés. 

Transposé chez nous, ça veut dire qu’une famille monoparentale près du seuil de la pauvreté aurait droit à une garderie à 7 $ par jour (et peut-être 5 $). Ça veut aussi dire que d’autres paieront 8 $ ou 10 $. La modulation des tarifs peut se faire de multiple façons.

Je connais bien des parents qui seraient prêts à payer 10 $ et plus par jour afin d’avoir accès à une garderie de qualité située près de chez eux. Un tarif qu’ils jugeraient encore abordable. Demandez à nos voisins ontariens combien ils paient. Des places à 50 $, ce n’est pas rare

Aujourd’hui, le système québécois des garderies est sclérosé. Combien de parents envoient leurs enfants à la garderie à plein temps alors qu’ils travaillent à temps partiel? Même chose pendant le congé parental. Pour certains, ça les arrange. Mais pour bien d’autres, c’est l’unique façon de conserver leur place.

Un jour, il faudra dépasser les enjeux électoraux et agir pour le bien de tous. 

Quelles sont vos solutions pour financer le réseau de garderies subventionnées?

Pour en savoir plus :

Garderies à 7$ : pas toujours le gros lot

34 réflexions au sujet de « Des garderies à 8 $ par jour, la solution? »

  1. Enfin quelqu’un qui a de l’allure.
    C’est bien beau de vouloir tout avoir mais le Québec n’en a pas les moyens
    et de toute façon c’est nous tous qui payons en bout de ligne, donc les plus pauvres
    financent les plus riches…

  2. Super je suis dans le domaine depuis 25 ans et j’ai vu toutes les transformations. Je dis la même chose depuis le $5.00 Nous on restait avec nos petits pendant les congés et les vacances. Maintenant des parents me disent que ça coûte plus cher les garder à la maison. Deux collations et un bon diner. De plus on a le temps d’aller faire l’épicerie, au spa, magasiner et même aller faire son souper avant la garderie et plus et plus. Ceux qui en ont vraiment besoin sont obligés de payer des profiteurs jusqu’à $40.00 par jour et ne sont même pas inspectés même si le gouvernement paie une grande partie des frais.
    Enfin quelqu’un qui dit les vraies affaires.
    Merci

  3. pourquoi ne pas charger selon les revenues , je suis tanné de payer pour les autres , j`ai une maigre pension et on viens me soliciter a tous bout de champs,
    j`ai 72 ans je paye pour la patante des generations , jamais je vais avoir un conge de paterniter , $200.00 que la Marois devait enlever pour la sante . clisss je suis ecoeurer .

  4. Avant 1997, les frais de garde étaient les mêmes pour tous les parents de la même garderie. Certains recevaient de l’aide financière selon leurs revenus. Ils devaient fournir leurs rapports d’impôts qui étaient analysés par les fonctionnaires du ministère responsable des services de garde, avec toute la bureaucratie que cela exige. Les délais étaient très longs, j’ai même vu des parents attendre 2 ans avant de savoir s’ils seraient aidés; de plus, il y avait aussi des fraudes….
    Le système est beaucoup plus simple maintenant, certes, il y a encore des inégalités. On a déjà un ministère du revenu qui s’occupe, en principe, de répartir la richesse. Il faudrait peut-être revoir les déductions et exemptions fiscales plutôt que de moduler les frais de garde.

  5. Je suis d’accord avec ses règlements.J’ai une garderie moi-même à la maison depuis 2 ans.J’ai été obligé d’arrêter de travailler à mon 2ième enfant parce que je n’avais pas les moyens de payer la garderie pour mes 2 enfants et je travaillais seulement à temps partiel.J’adore mon nouveau métier et en plus, je reste à la maison avec mes enfants.Super!

  6. je comprend pas pourquoi les québécois i chiale, car dans ma province on paye 150.piaste par semaine pour un enfants ,pensée vous que ces raisonnable ca, un enfant ne mange jamais pour ca et de lui prendre soin non plus ,,,c’est pour payer les soutiens pour les aider a prendre soin des enfants,,,,,sa c’est d’embitionner sur le petit pauvre qui na vraiment pas le choix d’aller travailler ,j’habite au nouveau brunswick,et on na pas cette chance la on paye 150.piaste pis on ferme notre guele pis on vas travailler maudit.

  7. vous me faites suer avec vos garderies à 7$ !!!!!!!!!!!!!! ça vous coûte presque rien et vous pleurnichez pour une augmentation de 1 piastre !!!!
    si vous voulez pas payer pour vos flots !!!!!!!!!!!!! ARRÊTEZ D’EN FAIRE
    c’est pas à la société à passer leur temps à payer pour vous autres

  8. Pour répondre à Danil, oui j’aimerai beaucoup rester à la maison pour élever mon enfant au lieu de le faire élever par les autres MAIS je dois travailler pour subvenir à mes besoins ainsi qu’aux besoin de mon fils. La société est ainsi faite, pour obtenir un minimum les deux parents doivent travailler. Le coût des besoins fondamentaux sont très élevés de nos jours. Pour se nourrir, se vêtir et se loger il faut plus d’un salaire. Avant de juger les parents qui envoient leurs enfants en garderie prière de faire un petit calcul très simple et vous allez vous rendre compte qu’il n’est pas possible de nos jours de vivre avec un seul salaire. De plus, lorsque nous sommes conjoint de fait, nous n’avons aucune déduction d’impôt pour nos enfants et les allocations familliales sont très minimes. Nous n’avons pas un salaire très élevé, mais les deux salaires combinés font que nous avons un revenu familliale qui est au dessus de la barre fixé par le gouvernement. Nous sommes dans la classe moyenne, mais nous sommes dans le bas de la classe moyenne donc rien du gouvernement et les deux conjoint doivent absoluement travailler pour subvenir au besoin de la famillle.
    Pour en revenir à la situation qui nous occupe, je suis pour un tarif fixe peu importe le salaire des parents, mais pour autant que nous puissions obtenir des places en installations si nous le souhaitons. Il est assez facile d’obtenir une place en millieu familliale, mais pour les places en installations c’est impossible. Une fois de plus, si les tarifs sont en fonction des salaires des parents, les couples qui se situent dans le bas de classe moyenne vont débourser un montant qu’ils auront de la difficulter à payer. Dans mon entourage nous sommes plusieurs couples avec enfants qui ont revenues familliale qui se situent dans le bas de la classe moyenne et nous n’avons aucune aide du gouvernement car nous gagnons un sallaire dit assez élever (moins de 65 000 par famille). Si nous comparont notre situation avec une femme seule et un enfant qui gagne 40 000, cette femme va avoir à la fin de l’année plus d’argent qu’une famille qui gagne 65 000 car elle a droit à toutes les subventions et aide du gouvernement. Si les tarifs des garderies sont calculés de la même façon que le reste c’Est une fois de plus les familles dans le bas de la classe moyenne qui vont écoper!

  9. Vive la politique de gauche. On donne des bonbons à tous afin de se faire élire. Puis une fois au pouvoir, on se rend compte que l’on n’a plus les moyens de se payer la traite… Tous les gouvernements précédents ont fait la même erreur en n’indexant pas les frais de scolarité. On en connait maintenant le résultat. Et ils l’ont répété en gelant les frais de garderie, de peur de faire fuir les électeurs. Je suis bien d’accord avec une bonne politique familliale afin de redonner de la libido à nos jeunes couples et s’assurer d’une démographie stable, et ce afin d’éviter d’avoir à ouvrir les portes de l’immigration toute grande comme on l’a fait au cours des dernières années. Mais il y a un juste milieu. Le principe de l’utilisateur payeur doit entrer en ligne de compte, en même temps que sa capacité de payer, tout en indexant avec le coût de la vie. Il me semble que çà ne devrait pas être si compliqué que çà de combiner des éléments de gros bon sens et d’élaborer un système simple et efficace. Y-a-t-il quelqu’un, une, qui comprend ce que je veux dire?? Allô??? Y-a quelqu’un??

  10. A mon avis il faut dabord que le gouvernement du Quebec pense a une nouvelle structure organisationnel.
    1- penser a enlever les commision scolaire.
    2- Reduire les effectifs gouvernementaux.
    3- reduire limpot et arreter les subventions sauf pour le pauvres.

  11. Quand allons nous mettre dehors peu importé le parti au pouvoir? La raison c’est d’augmenter le prix de 7$a10$, parce que comme c’est parti pauvre Québécois que nous sommes nous ne pourrons plus continuer bien longtemps, les fonds vont manqués. Une augmentation de 3$ par jour ne feras pas mourir personne et ceci fera bien du bien à nos finances gouvernementale. Il n’y a pas de honte à revenir en arrière même s’il y a eu promesse, une promesse peu se cassé pour le bien global d’une population qui s’en va sur la (BOM).
    Bien à vous, un contribuable qui est tanné de payer.
    Sans rancune.

  12. Payer, payer et encore payer ! Pour qui ? Pour des parents qui font des enfants et profitent du système pour envoyer leurs enfants à la garderie. 8 $ par jour ce n’est pas la charité demandé. Même que c’est très peu. Ceux qui décident de faire des enfants devraient assumer entièrement le coût d’élevage de leur progéniture. Comme ça, la facture d’impôt à payer serait moins onéreuse à chaque année pour nous tous. Nous les contribuables, qui n’avons pas gamin, paient pour vous autres. Et oui, puisque le système de garderie est financé par les contribuables à 85 %. Finalement, tous les parents devraient payer le même tarif.

  13. ma plus vieille a maintenant 19 ans et en 1995 j’avais droit a une subvention pour la garderie …88 $par mois et ca avait pris deux ois pour recevoir la subvention c vrm pas la fin de monde !! par la suite la sub etait appliqué automatiquement tous les mois !je souhaite le retour de ce systeme la afin que les familles monoparentale aient acces a des services !

  14. Citoyens citoyennes reveillez-vous la Belle province est en faillite quand es ce qu,on va avoir des gouvernants responsables faires payer les utilisateurs faire payer les étudiants gatés qui ont le moyen de se payer des ipods tablettes mais qui ne veullent pas se payer des études supérieures
    abolir les commissions scolaires couper 40% dans les employées hydro SAAQ dans les cadres
    du public dans les bureaux des hopitaux

  15. les assisté sociaux ont le droit a la subvention ils payent 3.50$ par jour….pi eux sont a la maison ou travaillent sous la table ,j’en ai des comme ca ds mon services de garde ! je ne peux meme pas les mettre dehors sous peine de me faire accuser de descrimination! durand ce temps des travailleurs légault attendent une place a 7$ RIDICULE!!!

  16. Regarder combien d’asiatique il y a sur cette terre vous allez comprendre qu’ils peuplent sans penser au lendemain déjà ils ont de gros problèmes de nourritures. La race humaine est perdu d’avance les femmes veulent des enfants mais ce foute des autres parcequ’ils ne pensent qu’à eux.
    Il y a une solution génial à tout nos problème et savez-vous c’est quoi? Et bien c’est très simple et facile comme tout: ARRÊTER DE PEUPLER!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ça va allé comme suit : moins de polution, moins de pauvreté, moins de souffrance, moins de vol, moins de problème, fini les suicides, fini la drogue , fini les guerres et pour finir en beauté la fin de notre civilisation.
    De toute façon on fini tous par mourir dans la souffrance d’une maladie sans jamais avoir de remède parceque les compagnies de médicaments fond de la grosse argent sur le dos des malades de plus la plupart des gouvernements aiment mieux investir dans l’armement militaire que dans la médecine ça fait que ça donne quoi de faire des enfants et de parler d’eux seulement pour l’argent que ça coute ils en ont déjà assez d’être venu au monde sans avoir eu leur avis si oui ou non ils veulent être parmi nous.
    Si vous avez un peu de respect pour les autres alors stopper de faire des enfants et aider plutôt ceux qui sont déjà ici et qui ont besoin de vous tous!

  17. Moi je crois que le cout devrais passer à 8$ et indexé au cout de la vie par la suite. L’erreur que l’on fait souvent c’est d’aller d’un extrême à l’autre quand il y a des problèmes d’argent.

  18. EST-CE QUE LES ASSITÉS SOCIAUX ONT ‘ENCORE » DROIT A CES GARDERIES? SI OUI
    JE LEUR SUGGÈRE DE DÉPOSER UNE PREUVE QU’ILS SUIVENT DES COURS DE FORMATION POUR SE SORTIR DU BS

  19. Je serai bien d’accord que les garderies montent leur frais à 8$ ou 10$. Mais par contre, ce serait bien aussi que le gouvernement sortent les enfants des assistés sociaux des garderies!! On les paie déjà assis dans la maison et ils ont droit en plus, à des garderies subventionnées!! Je comprend qui en a qui en on besoin. Mais beaucoup travaille au salaire minimum et aurait besoin de place en garderie. Moi je suis au privé. Je paie 25$ par jour. Et je sais que c’est pas tout le monde qui a les moyens de payer ça. Donc laissez donc les places au monde qui travaille. Ça aiderait déjà pas mal!!

  20. Le problème avec le fait de restreindre l’accès à une garderie aux enfants qui sont sur l’aide sociale c’est que c’est souvent la seule fois dans la journée où ils vont faire un bon repas santé. De plus, c’est peut-être la seule occasion de leur faire voir autre chose, de les valoriser un petit peu malgré leur jeune âge et de peut-être faire en sorte qu’ils sortirons du moule de leurs parents.

  21. Je croix qu’une hausse à 8$ avec l’indexation est le meilleur moyen. Les contribuables qui gagnent $100 000 au Québec payent déjà plus des impots que dans les autre provinces, et c’est de leurs contributions qu’on paye la majorité des programmes sociaux. Les étudiants universitaire ne paye que 15% de leurs couts et on ne demande pas une plus grande contribution des parents qui gagnent $100 000.
    La système a été mal conçu dès le debut. Un des problème et la manque des espaces. Des parents ou une tombe sur l’aide sociale ou sur le CSST ou congé de maternité ne peut enlever leur enfant car ils perdraient leur place. C’est a dire une maman monparentale sur la BS ne peut trouver aucun travail car elle n’aurait jamais une place a temps.
    Finalement on a établi que notre societé veut que les 2 parents travaillent, dans les cas ou les mères(ou pères) restent à la maison ils sont problablement les seules et leurs enfant n’ont aucun copain disponible pour jouer, car ils sont au CPE

  22. Moi ! Je crois que la société se fit sur le gouvernement pour les garderie !!!! Pourquoi le gouvernement doit payer ??? Je suis une maman à la maison et je ne suis pas riche, mais riche d’être avec mes enfants !! Avant 5 ans les mères devrait rester avec leur enfants !! Parce que votre enfant passe plus de temps avec l’éducatrice par semaine que vous. Où est l’éducation de vos enfants !!! Loin de sa mère de 10 à 11 heures pas jour c’est trop !!!! Le monde vit que dans le matérialisme et jouer au voisin gonflable.
    J’aime mieux voir mes enfants à la maison heureux que de sortir d’une garderie épuisées.

  23. Le coût actuel est 7$ et est financé à hauteur de 85%. Le coût réel est donc de 46,66$ par jour.
    1ere question? Pourquoi est-ce qu’on trouve des garderies en milieu familial qui chargent 30$ et parfois
    même 25$ par jour par enfant et qu’ils font leurs frais? Un système collectif est sensé
    nous faire économiser et non le contraire.
    2eme question? Pourquoi est ce qu’on entend souvent dire que les gens de la classe moyenne n’ont pas
    l’argent pour se payer des garderie privé à 25-30$ par jour?
    En fait, la garderie à 7$ est profitable pour 2 catégories de citoyen. Les très pauvres et
    les couples qui gagnent plus de 100 000$. Pour le reste, en tenant compte des
    remboursement d’impôt pour frais de garde, vos frais de garderie pourrait être gratuit
    et vous pourriez même être payé pour envoyer vos enfant à la garderie (c’est mal fait
    mais c’est comme ça!)
    Ma solution:
    On charge le plein prix par enfant. On a ensuite un retour d’impôt basé sur 2 variables. Le salaire annuel et le nombre d’heure travaillé par année. Le gouvernement donne les crédits d’impôt dès la première journée de garderie sur une base estimative et on fait une rectification en fin d’année (un peu comme la facture d’hydro québec). Une personne qui travail 20h/sem et qui gagne 40 000$ par an ne devrait pas avoir le même crédit qu’une personne qui travail 40h/sen et qui gagne le même 40 000$.
    Une personne qui travail au salaire minimum gagne 20 800$ par an (10$ x 40h x 52 sem.) Puisqu’on est 2 dans le couple, le revenu familial pour avoir droit à 100% du crédit devrait être basé sur
    41 600$. On pourrait mettre le plafond de ce crédit à un couple qui travail chacun à 30$/h (30$ x 40h x 52 sem. x 2personnes = 124 800$) Donc 41 600$ = 100% et 124 800$ = 0% de crédit.
    Basé sur 46,60$ par jour, le crédit pourrait se calculer comme suit:
    41 600 = 100% = crédit potentiel de 46,60$ par jour
    83 200 = 50% = crédit potentiel de 23,30$ par jour
    124 800 = 0% = crédit potentiel de 0,00$ par jour
    Le volet 2 est calculé sur le nombre d’heure travaillé (comme le chômage). Le 100% est basé sur 40h sem. et le 0% à 0h par semaine
    Donc un couple qui gagne 83 200$ par an mais qui travaillent chacun 30h par semaine aurait droit à 75% de son crédit ( 30/40 ). On multiplie son crédit potentiel de 23,30$ x 75%. Ils ont donc droit à un crédit de 17,48$ par jour.
    Pour limité leur coûts, ce couple pourrait choisir de prendre une garderie privée à 25$. Ça leur couterait 7,52$ par jours. Et puisqu’ils travaillent 30h par semaine, il pourraient envoyer leur enfant 4 jours à la garderie au lieu de 5.
    On a le concept d’utilisateur payeur
    Le cout est modulé selon le salaire
    On encourage les parents à travaillés plus d’heure par semaine
    Qu’en pensez-vous?

  24. 2e essai… On a deux systèmes au Québec. Un qui est avantageux seulement pour ceux qui font plus de 150 000$ par ans et les BS qui travaillent au noir (les garderies à 7$) et le crédit d’impôt baser sur le revenu. Le crédit d’impôt provincial peut être reçu par anticipation chaque mois. Il suffit d’en faire la demande. Pour l’obtenir il faut fournir une preuve que l’enfant va à la garderie et une peuvent de revenu, qu’on soit en recherche d’emploi actif ou aux études. Pour 25$ par jour ça revient moins de 7$ par jour en bout du compte. Mon ex-conjointe est payée pour faire garder nos enfants quand elle les a. Pour ma part, c’est moins de 7$ par jour. En plus que le 7$ par jour réduit le crédit d’impôt et autre remboursement qu’on a droit si les tarifs étaient normaux. Bref, ceux qui sont avec les garderies à 7$ sont vraiment désavantagés. Les garderies priver accréditer doivent respecter les mêmes règles que les CPE. Par contre, le gouvernement devrait faire le ménage dans les milieux familiaux et mieux les réglementer.

  25. @Rose
    vous assumez que tout le monde peut vivre comme ça, mais il a des véritez qu’on doit comprendre
    1) Pour la plupart des familles quebecois, si on enleve la moitie d’une salaire ils se tombent sur la seuil de pauvreté
    2) Toutes les mère(ou pères) a la maison ne sont pas dynamiques.
    3) La plupart des études demontre que des enfants qui vont au garderie sont avancés socialement et educativement que ceux qui reste chez eux.

  26. C’est quoi ça les BS qui travaillent au noir réveillez-vous c’est pas du travail qu’ils font mais des vols et la vente de drogue en passant par leurs enfants. Demander pourquoi une femme sur le BS veut avoir des enfants vous allez comprendre elles en veulent pour avoir du cash en profitant de leurs enfants. Ce ne sont pas tout les BS qui font ça mais une grosse majorité.

  27. La réalité est que la plupart des ménages ont besoins de 2 salaires pour vivre convenablement. Je suis d’accord sur le fait que plusieurs personnes envoi leurs enfants à la garderie même s’ils ne travaillent pas.
    Pour ce qui est des assistés sociaux, pour le bien-être des enfants, les garderies sont un facteur de protection. Les personnes qui œuvrent en petite enfance font un travail remarquable. Ces enfants ne seraient pas stimulés et encadrés comme il se doit. Nous donnons une chance aux enfants d’évoluer. Chaque enfant est unique et a droit à la même qualité d’éducation.
    Cependant, il serait juste de dire que les frais peuvent être augmentés. A bien d’autres endroits les frais sont plus élevés et ce n’est pas une hausse qui fera mourir tout le monde. Malheureusement, il y aura toujours des gens insatisfaits et il est impossible de plaire à tous.
    Une enfant, une place: d’accord, mais à un prix qui ne mettra pas les finances en déficit.

  28. Le but d’un gouvernement est de se faire réélire.Allez-vous voter pour le parti qui aura haussé les tarifs,les taxes,les impôts,réduits les services en coupant des milliers de postes de fonctionnaires et autres employés de l’état?NON n’est-ce-pas.Allez-vous voter pour le parti qui va promettre tout ça?
    non plus.Vous allez votez pour le parti qui va promettre exactement le contraire.

  29. L’Universalité des programmes gouvernementaux !
    Les sondages indique que plus de 80% de la population est d’accord d’augmenter les frais de garderie , mais le gouvernement refuse.
    Les sondages indique que plus de 72% de la population était d’accord d’augmenter les frais de scolarité immédiat et de les majoré au cout de la vie, mais le gouvernement refuse.
    Drole de démocratie !
    Mais pourtant l’assurance médicament augmente à chaque année, les assurances de la SAAQ, la contibution santé, les frais d’hydro Québec, j’imagine qu’il y a deux comptable au gouvernement.
    J’imagine que les parents n’arrêterons pas de faire des enfants si ca coute 3$ de plus par jour, si c’est le cas, je vais me posé des questions à propos de notre sociale démocratie.
    Meilleur idée, faites des enfants maintenant, payé sans intérêt dans 30 ans, car c’est ce qui va arriver a ces enfants en pelletant en avant les factures.

  30. Je me demande pourquoi avoir une place dans les gaderie a 7.oo dollard est tellement compliqué mon garcon a 2 enfants et ca fais 5 ans qu’il attend une place…il est sur une liste d’attente et jamais de nouvelle d’eux..se n’ai pas encourageant avoir que rien ne bouge…Merci a l’avance pour les réponses…

  31. pas brillant ….quelqu’un qui ne travaille pas serait coincé avec son enfant dans le bras hors s’il fait garder son enfant ,il pourrait chercher un travail ou suivre une formation.

Les commentaires sont fermés.