Devenir millionnaire en buvant moins de café au lait!

Argent_ciel_IS Mon premier collègue de travail rêvait de devenir millionnaire avant 40 ans. Je devrais plutôt écrire qu’il était déterminé à le devenir, légère différence. Nous sommes nombreux à souhaiter l’indépendance financière le plus rapidement possible. À preuve la popularité des loteries comme Lotto Max (gros lot pouvant atteindre 50 millions $) qui vous offre de « vivre vos rêves au max ».

Il n’est donc pas étonnant qu’un livre comme Le millionnaire automatique ait connu autant de succès à sa sortie. C’est d’ailleurs son auteur, David Bach, qui a popularisé le concept du « latte factor ». Une recette simple et automatisée pour économiser beaucoup d’argent et « bâtir sa fortune, quelques dollars à la fois ». Voyez par vous-mêmes.

Bâtir sa fortune jour après jour

Le principe du « latte factor » est plutôt simpliste. En gros, examinez quelles sont les dépenses qui, au jour le jour, s’accumulent et vous empêchent d’accumuler des sommes appréciables avec le temps. Ces dépenses vous sembleront innocentes de prime abord. Il peut s’agir de la bouteille d’eau que vous achetez tous les matins, le resto « pas cher » le midi avec vos collègues, le paquet de cigarettes ou encore, le fameux café au lait de Starbuck qui coûte 4 $ et qui a inspiré cette idée à David Bach. J’ajouterais à cette liste les billets de loto achetés seuls ou avec des collègues de travail.

Toutes ces petites dépenses, quand on y s’attarde, peuvent faire la différence entre accumuler pour la retraite ou non, affirme M. Bach. En fait, le problème c’est qu’on ne prend pas le temps de calculer combien tout ça nous coûte annuellement, dit-il. L’homme, qui a compris depuis longtemps comment devenir riche (!), vous propose un petit calculateur tout simple pour vous aider (cliquez ici).

Je vous l’accorde, le « latte factor » est un concept enfantin. Mais à bien y penser, ce n’est pas mauvais de se rappeler de temps à autre que l’argent est vite dépensé et souvent dans de petites choses anodines.

Est-ce que mon ancien collègue est devenu millionnaire? Probablement. Il était déjà à l’époque très décidé et surtout, très discipliné. Tous les moyens étaient bons pour économiser. Il apportait religieusement son lunch, il comparait les prix et il négociait tous ses achats importants, il ne dépensait pas inutilement, il diversifiait ses avoirs et j’en passe. À chacun sa recette.

L’argent ne fait peut-être pas le bonheur, mais y contribue sûrement un peu… Qu’en pensez-vous? Quelles dépenses, plus futiles, avez-vous de la difficulté à réduire?

Autre billet :
Près d’un an après le lancement de Lotto Max : Meilleure chance la prochaine fois!

17 réflexions au sujet de « Devenir millionnaire en buvant moins de café au lait! »

  1. Ill est vraiment devenu millionnaire comme ca?
    Je n’ai pas lu le livre, mais il faut sûrement aussi un peu d’investissement et une stratégie non?
    en tout cas l’argent ne fait pas le bonheur sauf que ca permet d’adoucir le malheur en tout cas.
    Quant à réduire ses dépenses? je connais un autre auteur qui dit que il ne faut pas se priver de son café latté mais plutôt trouver le moyen de gagner plus pour ne pas se priver.

  2. @ Mano
    À mon avis, il est devenu millionnaire en vendant beaucoup de livres. Je n’ai pas lu « Le millionnaire automatique », mais le fameux principe du « latte factor » est tiré de ce succès de librairie. Les gens qui épargnent de grosses sommes le font souvent en étant disciplinés, en mettant de côté des sous grâce à des prélèvements automatisés, en maximisant leur REER et en budgétant (ce qui ne semble curieusement pas des priorités dans les livres de David Bach). À chacun sa recette…

  3. Pour moi, quelqu’un qui ne fait que se priver dans la vie est un « Gratteux ». Profitez dont de la vie et acheter dont votre petit café le matin au lieu d’acheter des livres inutiles… Le fait de vouloir devenir millionnaire à ce point va vous rendre malheureux et malade. On ne devient pas riche en se privant de nos petits bonheur de tout les jours, mais en travaillant et en étant futé…
    Et comme le commentaire précédent, il n’est pas devenu riche en se privant de son latte, mais en vendant des livres inutiles à des gens qui rêve de devenir riche miraculeusement! Combien sont devenus riche suite à la’achat de ce livre?! 😀

  4. Personellement, je n’achete plus mon petit café, mon sac de chips etc… depuis longtemps. Mais je ne me prive pas dans le vin!! Faut éliminer ce qui est inutile, pas les vrai plaisirs de la vie. Le principe est simple mais va plus loin. Avec le 1200$ de café starbuck d’économisé, faut réinvestir cet argent pour en faire toujours plus. Personnellement, ca a marché et je pense atteindre l’indépendance financiere vers l’âge de 42 ans. Mais faut travailler fort et prendre des risque! Pas juste en stoppant le café, il est ridicule de s’arrêter juste à ça…

  5. si tout le monde pense comme ca ,bientot on sera en dépression économique,il y aura plus de chomage et vos rendement d intéret vont aussi tomber.ca prends des petite job pour ben du monde
    qui dépenses et qui aide les gros a rester gros.faut avoir des jobs garanti pour etre aussi limité
    dans la pensé.

  6. Je suis de l’avis de Gratteux. Pourquoi se privé maintenant dans le but de ne pas se priver plus tard ??? Admettons que tu décide de te priver des petits plaisir à l’age de 25 ans dnas le but de prendre sa retraite millionnaire et qua l’age de 35 ans tu meurt, estce que ca l’a valu la peine ???? Moi je dit que avant d’acheter quoi que ce soit, tu doit te demander si tu en a vraiment besoin, qu’estce que tu vas faire avec et vas tu vraiment t’en servir.
    L’argent fait peut-être pas le bonheur mais au moin tu peut être malheureux dans une criss de belle maison !!!
    Une chose est sur, l’argent fait pas le bonheur sauf que … si tu en a pas, tu vas être malheureux !!!

  7. Devenir riche est-ce vraiment important ? Surtout que nous vivons assez bien ici. Les pauvres au Canada sont plus riche que 6o% des autres sur la planète. À perdre sont temps avec de telles valeurs, on finit par oublier l’essentiel. Je trouve ça pour ma part franchement superficiel.

  8. il est vrai que les petites dépenses chiffre au bout du compte. Exemple: je voulais acheter une machine a expresso mais le cout à 1500 $ était cher.
    Puis j’ai calculé, le café avec la machine me revient a .10 $ le café, tous les matin je dépensais 3.50 $ pour café-patisserie et 1.50 $ a 11h00(et encore pour un café de basse qualité). Alors une machine a expresso, une tasse à 10 $, pas de patisserie et comme c’est un espresso pas de besoin ressenti à 11:00 de caféine= machine payée en un an et …5 kilos en moins.
    Je ne dis pas que prendre un café et passée du bon temps à l’extérieur est inutile, je dis que les automatisme sont parfois superflus.
    Regarder les ciculaires et planifier ses repas pour la semaine est aussi un bon moyen.
    Ou encore pour les habits, acheter en fin de saison ou alors acheter un article en début de saison qui nous plait vraiment et repasser en fin de saison pour acheter un ou plusieurs autres liquidés. j’ai acheté dernièrement une chemise polo à 98 $ et 4 semaines plus tard 3 à 50 $ en liquidation…et croyez moi la derniere que j’ai achetée de cette maqrque remonte à 6 ans toujours en aussi bon état et pas démodé(évité les style trop tendance, d’ailleurs je crois que c’Est pourquoi que les riches aiment les styles classiques :)) )
    Ce n’est pas vivire comme un pauvre mais éviter la frustration d’acheter un produit qui est 2 semaines plus tard à 50 % de rabais.
    Et avec internet c’est encore plus facile d’acheter à bon prix
    Les gens riches sont ceux qui le reste.

  9. Bonjour,
    Économiser sur un café latté ou une pâtisserie, c’est pour la ligne et le portefeuille :-)))) Mais, ce n’est certainement pas ces seuls gestes d’économie financière qui va vous rendre millionnaire. La seule façon de s’enrichir c’est d’augmenter ses revenus, être à son compte le plus tôt possible et investir judicieusement. Exemple: investir 20,000 $ dans une voiture au lieu de 40 ou 50,000 $ et verser la différence dans un actif comme un immeuble à revenus commercial en partenariat.

  10. il faut pas se priver de la vie ramasser l argent puis demain tu meurt il boire notre cafe manger a notre fain demain un autre jour en essaye de ne jeter l argent de la fenetre mais il faut vivre en sait pas koi arriver demain en va etre malade mort paraliser personne ne sait lavenir il faut profiter du moment ou on es puis riche et apres il va apporter son argent avec lui en mourant il faut chercher et souhaiter la sante le bomheur la joie de boire le cafe de manger des bonnes choses aider les autres parce que la vie et tres courte

  11. Naomie et vous tous et toutes avez raison d’ailleurs… Qu’elle est la meilleur recette? Le bonheur est-il vraiment là? Travailler fort et ne pas ce priver de l’essentiel, et de donner sans attente de retour est très dur… Mais le bonheur et la force qu’on en retire est mieux que tout ses millions qui nous renfermes sur nous-même.

  12. Se priver du café,d,un paquet de gum,ect.A quoi bon vivre alors,amasser des richesses tout en se privant,non merci !Vivre selon ses moyen voila le secret…

  13. Moi, j’ai le meilleur des deux mondes. 1) J’économise tous les mois 10% de mes revenus et je les mets dans des véhicules financiers qui rapportent des intérêts intéressants et 2) Je prends des latte de temps à autre chez Starbuck…
    Si tout va bien, j’aurais accumulé à ma retraire un petit pactole. Je ne suis pas millionnaire, mais je suis à l’aise. Je ne gagne pas une fortune non plus (22 000$ par année) tout en travaillant à temps partiel. Il existe une foule de trucs pour vivre bien, tout en économisant pour nos vieux jours. Merci de me lire et à bientôt!

Les commentaires sont fermés.