Budget du Québec : pour le bien commun…

EEAA26341D846794A9AA7CC7F5EC1 Par Sophie Stival

Le retour à l’équilibre budgétaire d’ici 2013-2014 exige encore d’autres sacrifices des ménages québécois. Aux hausses de taxes et de tarifs annoncées l’an dernier, se greffent cette année un vrai dégel des frais de scolarité universitaires et le renflouement de notre Régime des rentes du Québec.

Sachant que la dette du Québec est la plus élevée au Canada (53,8 % du PIB) et que nos déficits s’accumulent, il semble justifié et nécessaire de nous imposer une discipline budgétaire. Ce qui l’est beaucoup moins, c’est l’incapacité du gouvernement à respecter les promesses faites l’an dernier. Malgré une croissance économique plus forte, on a été incapable de réduire comme prévu le taux de croissance des dépenses (3,7 % au lieu du 2,8 % prévu).


M. Bachand se défend en pointant du doigt des provisions « conservatrices » prises pour s’assurer d’arriver à un zéro déficit en 2013 et en 2014. On pellette donc plus loin le milliard et quelques à trouver pour combler les déficits d’ici 2013-2014. Ça veut dire d’autres compressions possibles dans les prochains budgets…  

Ce qui était connu 

• Nouvelle hausse de la TVQ le 1er janvier 2012: de 8,5 % à 9,5 %
• Taxe sur l’essence : hausse d’un cent au 1er avril (4 hausses successives d’un sou amorcées l’an dernier)
• Contribution santé : 25 $ l’an dernier, 100 $ cette année et 200 $ l’an prochain
• Hausse des tarifs d’hydroélectricité à compter de 2014 sur 4 ans (1 cent du kWh en 2018). Ceci représente une hausse moyenne de 3,7 % de la facture d’électricité annuelle.

Droits de scolarité

Le sous-financement universitaire est une chose connue. On a gelé les frais de scolarité depuis trop longtemps. Au Canada, un étudiant débourse présentement 5,138 $ en moyenne annuellement pour étudier à l’université (données de Statistique Canada). Au Québec, ce chiffre est beaucoup plus bas, soit 2,415 $.

Présentement, les étudiants assument un peu moins de 13 % des coûts réels de leur formation. C’est très peu et c’est beaucoup moins qu’il y a 20 ans. Ce sont les contribuables (vous et moi) qui payent le 87 % manquant.

Dès l’automne 2012 et pour les quatre prochaines années, les étudiants débourseront 325 $ de plus annuellement pour aller à l’université. En 2017, une année de scolarité universitaire coûtera 3,793 $, ce qui est encore bien loin de la moyenne canadienne.

Régime des rentes du Québec

Si rien n’est fait, le Régime des rentes du Québec (RRQ) sera en faillite en 2039. Pourquoi? Parce qu’on vit plus vieux et qu’on prend notre retraite souvent à 60 ans au lieu de 65. On profite donc du régime plus longtemps. Avec les années, ceci a creusé un déficit actuariel dangereux. On avait le choix : réduire les prestations ou augmenter les cotisations.  

On a décidé d’augmenter dès janvier 2012 les cotisations annuelles des travailleurs de 0,15 % pendant 6 ans. L’employeur en payera la moitié. Le taux de cotisation passe donc de 9,9 % à 10,8 %. Pour un travailleur qui gagne 40 000 $ par année, ça signifie une cotisation supplémentaire de 50 sous par semaine ou 26 $ par an.

On favorisera ceux qui prennent leur retraite après 65 ans en bonifiant les prestations. Inversement, on pénalisera ceux qui prennent leur retraite avant cet âge. Enfin, on offrira des réductions d’impôt pouvant aller jusqu'à 1,504 $ aux travailleurs de plus de 65 ans qui gagnent entre 5 000 et 15 000 $.  

Une chose demeure. Les revenus doivent augmenter. Souhaitons « pour le bien commun de tous les Québécois» que la croissance économique soit au rendez-vous dans les prochaines années. La partie est loin d’être gagnée…

Que pensez-vous de ce budget?

 

44 réflexions au sujet de « Budget du Québec : pour le bien commun… »

  1. L’espérance de vie après 65 est beaucoup moindre donc les prestataires risquent naturellement de diminués….c’est ça l’objectif!
    Personnellement avec toutes ces augmentations, j’ai bien hâte de voir la différence que ça va apporter dans la caisse de la RRQ dans deux ou trois ans? Est-ce que ça va faire comme la caisse de la SAAQ d’il y a quatre ans alors que notre cher Gouvernement a été puisé des millions de $$$ pour d’autres secteurs et que par la suite, cette chère Ministre est venu nous dire qu’elle allait augmenter le permis de conduire parce qu’il y avait trop d’accidentés de la route????
    Jamais je n’aurais cru que l’on allait s’attaquer à nos pensions surtout lorsque tu as travaillé toute une vie pour l’amasser!
    Finalement, c’est facile en maudit de gouverner un Pays….t’as besoin d’argent alors tu vas puiser dans les poches des contribuables, aussi simple que ça! Est-ce que ça prend un BAC aux HEC? Ben non!
    En calculant bien toutes les taxes que ces Gouvernements perçoivent en Impôts  »presque 50% de mon salaire) et toutes les taxes d’achats sur mon autre portion qui me reste (50%) et qui repésenteront bientôt 14.5%, il me reste finalement 35% de mon salaire net et ça, c’est sans compter les autres impôts prélevés comme les RPA ou l’assurance médicaments, soins de Santé et j’en passe!!!
    Tant qu’à y être, je devrais tout donner au Gouvernement et de me contenter de ce quil va me donner en retour!
    Comment on appelle ça déjà ce type de régime?????
    Bonne journée!

  2. La Plupart des Corporations Pharmaceutiques, Pétrolières, Minières, Forestières, Nucléaires,Métallurgiques ,Médiatiques, Bancaires et Financières utilisent légalement les Paradis Fiscaux pour éviter le plus Gros des Taxes et Impôts du Québec et du Canada par des Jeux Comptables…mais ce sont eux qui profitent le plus de nos Ressources Naturelles ,des subventions, des reports/ baisses d’impôt, qui Polluent le Plus notre Environnent, et qui corrompent nos Hauts Fonctionnaires eux qui décident des Règlements et de leurs applications…pour éviter des amendes/Contraventions…C’est Ça le Bien Commun ?
    Voici 4 Revendications Nécessaires à Exiger de nos Politiciens pour éviter la Révolte Populaire, la Faillite et/ou l’Autodestruction à Moyen Terme…
    1) Les sociétés multinationales qui ont contrôlé les gouvernements doivent être légalement limitées, leurs tactiques de lobbyisme terminées et les échappatoires fiscales bouclées.
    2) Une Juste Base de Taxation simplifiée pour les individus et les entreprises devra être instituée, ainsi que la fourniture de logements/studios pour les sans-abri…
    3) Le contrôle des Médias doit cesser, de même que le secteur des Drogues Dures, ainsi que tous les types de Pollution et de Destruction de l’Environnement.
    qui affectent la Santé des Humains et des Animaux qui dépendent de l’Air pur, eau pure, aliments naturels exempts de pesticides et produits chimiques…

  3. Cochon
    Regardez bien l’augmentation de salaire qui va suivre maintenant
    Une petite révolution, ça ne serais pas méchant ça
    J’ai hâte de voir les Québécois faire comme les Europeens
    GRÈVE GÉNÉRAL , tant et aussi longtemps que l’ont gagne pas
    J’ai 68 ans, je suis obliger de couper dans mes médicaments et dans la nourriture pour arriver
    pourtant j’ai travailler 47 ans au même endroit sans jamais rien demander
    DEBOUT QUÉBÉCOIS

  4. Wow wow trop c’est comme pas assez, trop pour nos têtes dirigeantes (salires élevés, rente de retraite à vie, dépenses payées,déplacements payés etc…) Nous augementation de salire minime quand on en a, quand on prend notre retraite avec un petit fond de pension accumulé ils décident comment il faut en retiré, cette année mon mari a été coupé de $ 600.00 par mois C’EST PAS RIEN ÇA C’EST POUR NOTRE COMMANDE D’ÉPICERIE ÇA !!!! hey ça suffit nous prenez-vous pour des cruches après ça vous allez dire qui en a qui travaillent au noir je suis maintenant daccord avec eux!!! comme ça il;s leurs en reste dans leur poches au lieu de la vôtre les dirigeants !!!

  5. je trouve que nos dirigents ne savent pas administrer ils se servent dans les poches des contribuables sans se donner la peine de chercher, quand vous autres aller payer et non de depencer c’est redicule de vous voires vous aploudire apres de tel anonces c’est redicule ,vous aites pres a donner la lune ( des milions pour un colisé et vous voulez rajouter des députes ,des primes de changement de ministere ext ext ) asser c’est asser vous avez mit un font retraite pour c’eux qui n’en on pas vous allez faire comme la rente du quebec la prendre plus tard .
    Avez vous pencer au travailleurs qui ont travailler dure tout une vie, c’est pas comme vous autres qui sont assis au parlement a passer les journée a se trirer le chignon cemone
    Quand nos élus vont travailler ensemble dans le but du bien aitres des gens

  6. En Europe on s’attaque au problème de la retraite à 62-65-67 ans selon le pays et on constate qu’il y a une énorme opposition, ce qui est prévisible. Des réformes sont tout de même discutées et adoptées.
    Au Québec le ménage aurait du commencer en 1995 lorsque le P.Q. était au pouvoir. La Suède entre autre à réaménager sa sociale démocratie durant cette période ce que le Québec n’a jamais fait, faute de courage et de volonté.
    Au Québec les gouvernements ferment les yeux et les ouvrent 5 ans plus tard pour constatrer que la situation s’est détériorée.
    Le problème de l’obésité de l’état demeure entier parce que personne ne veut faire les sacrifices qui s’imposent. Ce n’est pas rentable politiquement dans le court terme mais rentable à moyen terme pour la Province mais pas pour les partis politiques.
    Les multinationales manipulent tous les gouvernements comme Électrolux l’a fait récemment. Difficile pour les gouvernements de s’opposer à ce système de chantage.
    Là où les gouvernements peuvent intervenir c’est dans la gestion des affaires publiques.
    Établir des programmes réalistes selon nos moyens. Faire comprendre à la population que le socialisme mène les États à la ruine et que l’on doit faire un effort personnel et n’attendre que peu des gouvernements.
    @pierre normandeau
    Ce que vous proposer c’est l’état Providence sans-abris ou autres démunies. Pour le reste si c’était faisable depuis longtemps qu’on l’aurait.
    Les ganster de la finance n’ont jamais été aussi puissant sur cette planète, peut être si le Gouvernement Charest commençait par mettre en prison les bandits par l’Opéraqtion Marteau il y en aurait moins sur cette terre.
    Mais Marteau cherche encore le manche c’est pour ça qu’il ne frappe pas fort.

  7. Tout à fait d’accord avec gagne rejean | 18 mar 2011 11:33:49.
    Les voir s’applaudir et se congratuler pendant qu’ils sèment à tout vent les milliards durement gagné par ces mêmes gens qu’ils pénalisent, ça me lève le coeur. C’est curieux, mais leur régime de retraite à eux, quand vont-ils le soumettre à un régime minceur afin de le ramener à la même hauteur que celui du monde ordinaire.

  8. « Malgré une croissance économique plus forte, on a été incapable de réduire comme prévu le taux de croissance des dépenses (3,7 % au lieu du 2,8 % prévu). »
    C’était prévisible, leur revenu a été un peu plus élevé que planifié. Alors, ils ne peuvent faire autrement que de le dépenser. Baisser la dette avec ce léger surplus de revenu, ça ne leur vient pas à l’idée. Il semblerait que la solution avec eux, c’est de baisser leur revenu; comme ça il y a une chance qu’ils dépensent moins. Évidemment, il faudrait une loi béton qui les empêche d’emprunter.

  9. Bonjour
    Pour les frais de scolarité, personne ne parle des déductions sur l’impot.
    Pour des frais de scolarité de 1000 $ il en coute environ 450 $ a l’étudiant quand toutes les déductions sont accordés. Sans entrer dans les détails les frais de scolarité sont déductibles aux deux gouvernements.
    Au fédéral il y’a une déduction supplémentaire, de 400$/ mois plus 70$/mois pour les livres (multpilié par 8 mois pour les étudiants universitaires et 10 pour ceux du Cégep)
    Ces déductions sont transférables aux parents, si l’étudiant n’est pas imposable, ou cumulatif pour lui mème, quand il travaillera. Merci

  10. Le gouvernement a de l’argent pour un amphithéâtre mais pas pour les étudiants, la caisse de dépôt a perdu des milliards mais octroie des parachutes dorées à ces dirigeants.
    Le gouvernement va piger dans les poches des étudiants, des retraités, fait contribuer les malades mais pourquoi n’ajoute-il pas des paliers d’imposition, ne fait-il pas la lutte à l’évasion fiscale? Pourquoi ne va-t-il pas chercher l’argent ou il est????
    Si vous souhaitez vous informer pour vrai:
    http://www.iris-recherche.qc.ca/publications/la_revolution_tarifaire_au_quebec

  11. Assez c’est assez! Réveillons-nous, avant que nous arrivions à ce qui passe en Égypte, en Lybie.
    J’étais comptable sans diplôme au Mexique, c’est vrais que J’avais été exploité et que je n’avais pas de sécurité nulle part mais je crois que la seule différence entre la bas et ici c’est la sécurité.
    En ce qui concernent la corruption, l’exploitation, la sur taxation, etc. par le gouvernement, pratiquement est le même.
    Je suis célibataire, J’ai fais un AEC en gestion financière informatisé et puis, j’ai un travail minable et un salaire miséreux 29, 500$ moins déductions et taxes de tout sortes avec une ambiance pourrie pour ma santé, je n’ai aucune propriété et je suis sur endetté.
    Nous n’avons pas besoin de dirigeants inhumains et irresponsables pour nous miner d’avantages, C’est son les travailleurs qui lui fournissent leur argent pour remplir les coffre.
    Pourquoi le gouvernement est capable de protéger les riches, les banquiers, les assureurs, les pétroliers, en permettent de nous voler ? Que est-ce que feraient’ ils si les employés décident de ne plus se laisser exploiter, taxer et imposer etc.
    Suggestions :
    Au lieu de couper dans votre faramineuse et luxueuse dépense comme les salaires minimaux de 80, 000.00$ pour vos fonctionnaires avec ses gros bonis et remboursements de dépenses.
    a) Taxe-nous pour l’eau
    b) Taxe-nous pour l’aire
    c) Taxe-nous pour contaminer l’environnement
    d) Taxe-nous pour parler
    Comme je manque d’ingéniosité, Taxe-nous par livre de matière fécal vous remplirai plus vite votre vos coffre

  12. Il ne faut pas oublier que les actions et décisions gouvernementales sont associées avec des ententes de parteneuriat.
    Ce sont les syndicats qui donnent leur concours aux décisions majeurs.
    Où sont les syndicats ce matin ?

  13. @Alfrédo
    Le problème du Québec c’est d’avoir voulu trop en faire sur le plan sociale, aujourd’hui nous sommes pris au piège avec une dette qui nous dépasse et qui est en train de nous dévorer.
    Nous subissons les conséquences de la mondialisation qui se fait au détriment des pays Occidentaux parce que nos économies ne sont pas protégées.
    Il serait sage pour le Gouvernement d’avoir le courage de confronter la réalité et de trouver un autre modèle que celui des 45 dernières années.
    Il y a une réalité sur la quelle nous n’avons pas de pouvoir c’est la mondialisation qui se fait depuis 15 ans au détriment de l’Occident et qui favorise un pays peu respectueux de l’économie des autres soit la Chine.
    Au Brésil il ont les mêmes récriminations envers la Chine que les USA et l’Europe.
    Ça va tourner mal d’ici les 10 ou 15 prochaines années.
    Déjà le Japon est ébranlé par le séisme de 9,0 et le tsunami, le reste va suivre.

  14. BUDGET 2011-2012 – QUÉBEC MAINTIENT LE CAP…VERS LA PHASE FINALE DE LA CRISE FINANCIÈRE
    Les banques et les assurances ont joué au casino boursier des sommes colossales qu’elles ne possédaient pas, et elles ont perdu.
    Dans un premier temps, les pertes ont été transférés aux états, selon le principe du libéralisme qui consiste à privatiser les bénéfices et nationaliser les pertes.
    Les états ne disposant pas réellement de l’argent qu’ils avaient prêté aux banques, ils l’ont emprunté… aux banques, celles-ci ayant le pouvoir de créer de la monnaie par le simple fait de prêter de l’argent.
    Le renflouement des banques ainsi que la baisse des recettes fiscales (du fait de la crise) ont fait exploser la dette publique des pays occidentaux, alors qu’elle avait été préalablement creusée par la désindustrialisation, la baisse des revenus (causée par la stagnation des salaires, le chômage et la précarité), l’effondrement de la consommation, l’évasion fiscale et les allègements d’impôts pour les riches et les grandes entreprises.
    La plupart des pays occidentaux sont maintenant au bord de la faillite, avec des niveaux d’endettement de près de 100% du PIB, voire davantage.
    Le transfert des pertes des banques sur des états déjà affaiblis n’était pas tenable très longtemps. C’est pourquoi nous en arrivons aujourd’hui à la phase finale du grand hold-up: le transfert des pertes bancaires vers les citoyens de base.
    Les uns après les autres, les gouvernements de droite et de gauche sont en train d’adopter des plans « d’austérité » qui vont diminuer les revenus et les prestations sociales (retraites, allocations chômage, systèmes d’assurance maladie) tout en augmentant les impots et les taxes. On peut aussi prévoir que la crise servira de prétexte à finir de privatiser ce qui peut encore l’être, principalement dans les secteurs encore publics et semi-publics (énergie, poste, santé, éducation, justice, police, forces armées…).
    Le libéralisme a sappé la démocratie, ruiné les classes moyennes, abandonné les citoyens au bon vouloir des multinationales, et transformé les ex pays riches en « pays en voie de sous-développement ». Au final, le libéralisme aura entièrement détruit nos sociétés par l’anéantissement des états-nations et l’explosion des inégalités, nous faisant revenir aux conditions sociales du Moyen-Age avec une minorité de très riches et la misère pour le plus grand nombre.

  15. Pour les frais de scolarité
    Qui joue a la putain la: pour avoir le vote des étudiants ?
    A la prochaine élection le P.Q. prendra le pouvoir, pensez vous qu’il vont suspendre l’augmentation des frais de scolarité NON ils seront bien content que la JOB de bras fut fait.

  16. Je suis d’accord avec vos commentaires. Notre indignation est fondée.
    Du point de vue de l’intérêt public, vouloir seulement atteindre un « équilibre financier » est un objectif faux. L’économie, qui n’est qu’une série de conventions et de décisions, doit servir la population (la rendre heureuse ; le bonheur n’est pas dans le travail, ni dans la consommation compulsive de l’argent « gagné »), et non la population servir l’économie.
    Qu’il y ait des taxes et des impôts, oui, c’est bien. Mais ce ne sont pas les travailleurs qui doivent payer, ce sont les entreprises et les compagnies.
    À ce point acculer les personnes âgées au pied du mur en les forçant à rester au travail procède d’une politique scandaleuse, scabreuse ― d’une incroyable violence.
    Une telle hausse des frais de scolarité est aberrante, réactionnaire, rétrograde et finalement contradictoire (pour pouvoir étudier, les étudiants devront passer leur temps à travailler, donc à ne pas étudier).
    Souhaitons la démission expresse des auteurs de ce budget. Nous pouvons l’exiger, puisque le pouvoir public, c’est nous (vous et moi, qui reconnaissons l’importance de dissocier radicalement État et entreprises privées).
    Cordialement,
    Bérénice à vous

  17. Comme a dit Lénine : Conduire les masses stupides vers un avenir qu’en raison de leur bêtise et de leur incompétence, elles sont incapables de concevoir elles-même. (en passant, les masses stupides c’est le peuple si vous ne l’aviez pas comprie 😉

  18. ————–Sachant que la dette du Québec est la plus élevée au Canada (53,8 % du PIB)—————
    La peréquation. Inutile d’en dire plus. J’ai déja largement étalé mes opinions. Sur le blog de M.Robert Savard. Dont le titre était le suivant :
    Champion toutes catégories
    par Robert Savard
    Le Québec est le champion canadien de l’impôt…………..
    ————————-mon texte en réponse——————————
    IMPÔTS DU QUÉBEC PLUS LOURD?
    PAS ÉTONNANTS!
    Les besoins du Québec sont sensiblement les mêmes que ceux de l’Ontario.
    Alors comme la population de l’Ontario dépasse le 13,000,000 et le Québec 8,000,000,
    il est évident qu’il en coûte plus à chacun des Québecois.
    Population canadienne = 34,000,000
    Québec et Ontario = 21,114,000 = 62,1%
    Ou pensez vous que le fédéral pige son fric?
    Exemple:
    En 2009, la population de la Saskatchewan est estimée à 1 023 810 habitants.
    Alors les réseaux routiers ( j’ajoute à mon texte pour plus de clarté = du Canada ), entre autres, sont extrèmement coûteux aux Québec et Ontario.
    Une peréquation boiteuse.
    La péréquation peut désigner deux concepts proches :
    * Le financement des activités DÉFICITAIRES d’une entreprise ou d’une ADMINISTRATION par les recettes perçues auprès d’autres clients ou usagers.
    * Les systèmes de transferts d’impôts entre les entités fédérées d’un État fédéral.
    Je retiens le mot déficitaire qui doit s’appliquer sans aucun doute à la Saskatchewan, entre autre.
    confédération
    nom féminin
    (bas latin confoederatio, -onis)
    * ASSOCIATION d’États INDÉPENDANTS qui ont délégué l’exercice de CERTAINES de leurs compétences à un pouvoir central, constitué par un organisme de COORDINATION dont presque toutes les décisions doivent être prises à
    (((((( l’UNANIMITÉ DES ÉTATS MEMBRES ))))))
    Alors quand DONC aurons nous le respect qui nous est dû?
    Cette LOURDEUR administrative qu’est le fédéral n’a pas sa raison d’être.
    LOURDEUR = $$$$$$
    lE FÉDÉRAL S’IMMISCE DANS DES COMPÉTENCES QUI RELÈVENT DES PROVINCES.
    Et pour cette gestion = $$$$$$
    Je vous laisse imaginer tout ce qui peut être dit
    qui pour certains aurait une consonnance séparatiste.
    Mais que dire d’autre, lorsqu’un conjoint fouille dans les poches de l’autre de façons outrancière? « ça motive le divorce ».
    Il n’y a que les abus sexuels qui sont condamnés dans notre société. Que fait on des autres abus?????
    ————————————————————

  19. —————-Droits de scolarité——————-
    C’est normal qu’il en coûte plus cher par tête pour faire vivre une université dans un milieu qui comprend juste 1,000,000 d’individu
    Oups! Un instant!…La moyenne canadienne.
    =============J’aimerais bien connaitre le coût en Ontario===========
    Sur le blog de Mme Claire Harvey
    Mon texte
    Publié le 05-01-2011 à 6:34
    La peréquation
    Maurice
    Population : sera révisé le 28 janvier 2011
    Saskatchewan 1,024,000
    Terre-Neuve 509,200
    Ontario 13,000,000
    Québec presque 8,000,000
    Manitoba 1,213,815
    Alberta 3,786,398
    Colombie Britanique 4,569,283
    Nouveau Brunswick 753,383
    Ile du prince edouard 142,828
    Nouvelle Écosse 941,140
    total 33,940,047
    Pas étonnant qu’ils nous aiment
    Qui est-ce qui paye le plus : Le Québec
    Le coût de la plus grande surface est défrayé par 8 millions de payeurs
    Si le Québec se séparait, la population de l’Ontario serait à 50% du Canada.
    Alors la peréquation ferait des ravage dans le portefeuille des Ontariens.
    Il y a des gens qui se laissent embobiner par les belles paroles et ne voient pas clair dans le jeu du fédéral. Ceux qui savent calculer ne diront pas que nous sommes des « chialeux »
    Nous nous plaignons avec raison et nous sentons aussi frustrés que désarmé devant l’adversité. Tant que le fédéral existera pour nous, nous subirons la mendicité des provinces pauvres. Exemple : Que pensez vous de l’emploi à Terre-Neuve en hiver.

  20. Ce même gouvernement à été RÉ-ÉLU majoritairement aux dernières élections. On l’a ré-élu!!! Vous croyez vraiment qu’il ne se sente pas légitimisé d’augmenter continuellement taxes et impôts, cotisations aux régimes, études et taxes sur la santé tout en continuant de subventionner ses «petis amis»? Ben voyons! Ce qu’ils applaudissent ce n’est pas le budget; ils se félicitent encore d’avoir si bien su berner le peuple de moutons québécois qui les ont ré-élus! La devise des gouvernements a été et sera toujours la même: du pain et des jeux! Après tout, d’ici 2 ou 3 semaines, la gang de moutons que nos sommes, cessera de chialer et se remettra à la fièvre des finales de hockey…
    Et après on se demande ce qu’on a bien pu faire pour mériter de tels dirigeants; on a tellement la mémoire courte qu’on les reportera une nouvelle fois au pouvoir aux prochaines élections! Mais c’est vrai, j’oubliais! Il a fallu mettre la devise «je me souviens» sur nos plaques d’immatriculation pour se souvenir que lorsqu’il est temps… on oublie les coups pieds au cul qu’on a reçus et on les remets au pouvoir avec un grand sourire en se félicitant d’avoir gagner nos élections!!!! Maudite mémoire…!!!!

  21. Pour votre information la péréquation au Québec totalise 8,5 millards/année.
    Bonne journée

  22. @ Clément Pelletier | 18 mar 2011 16:06:10
    Merci pour votre information
    La question importante : de combien sommes nous choyé à la redistribution?

  23. @ Michel
    ——————–n se félicitant d’avoir gagner nos élections!!!! Maudite mémoire…!!!! ————–
    Bien d’accord avec toi Michel

  24. C’est bien beau touts ces augmentations mais on a l’impression que le gouverment ne fait pas les mêmes efforts qu’il demande aux contribuables. Plus on leur en donne plus ils en dépensent. Une compagnie privée étaient administrée comme le gouverment le fait ça ferait longtemps qu’elle serait en faillite, mais impossible avec le gouverment quand les revenus ne sont pas assez élevés, ils augmentent les impôts, les taxes etc. Comme on dit ça marche comme c’est mené.

  25. Quel bobard !
    À chaque fois c’est la même chose… le gouvernement, enfin ceux qui détiennent les cordons de la bourse nous rient en pleine farce.
    On devrait abolir la pension automatique après deux mandat. Je monterais celà à dix mandats. Et abolition des primes de toutes sortes… surtout celles au rendement; rendement ne veut pas dire travail ?
    Et tous ces dîners PROTOCOLAIRES…y coûtent très chers aux contribuables
    Belle dictature bien camouflée… on dit qu’on a un droit de parole mais M. CHAREST n’a pas dit qu’il ne voulait plus entendre de critiques nébuleuse ou très clairs à son égard et à celui des ministres.
    Pauvres vous autres…vous ne connaissez pasun centième de ce que les travailleurs et travailleuses font.
    Votre capital politique nous coûte très cher.
    Pensez donc aux contribuables pour vrai et cesser de penser qu’à votre poche.
    On a eu un bel exemple avec Madame Thibaut.
    Je me souviens , quand mon père parlait de Duplessis…ça y ressemble mais déguisé.
    Nous retournons à la GRANDE NOIRCEUR.
    Les riches n’ont pas vraiment connu.
    On ramène l’éducation à l’élite. Comme cette gestion est pitoyable.
    Forcer les gens à prendre leur retraite juste à 65 ans. On sait très bien que beaucoup ne s’y rendent pas car le nombre de cancers augmentent.
    Je n’ai absoluement plus confiance aux politiciens ni en la politique elle même.
    Signé: un désabusé de l’abus de pouvoir.
    Un jour, la vie vous ratrappera; votre argent, vous ne l’e4mporterai pas dans votre tombe.
    Je trouve que vos babines ne suivent pas vos bottines.

  26. L’arrivée massive de la femme sur le marché du travail a eu un effet pernicieux.
    La dénatalité!…Ai-je tort ou raison?
    Aller chercher de la maind’oeuvre hors pays ne fait qu’aviver le ressentiment de ceux qui paient des taxes depuis toujours ici. L’importation de maind’oeuvre nous coûte horriblement chère. Surtout si on considère que 100,000 émigrants qui ont bénéficiés de nos dollars sont retournés dans leur pays.
    Le véritable remède au manque de maind’oeuvre et au manque de payeur de taxes c’est la natalité.
    Pourquoi, au lieu de dépenser des fortunes à l’immigration, n’accordons nous pas aux couples ou même à la femme qui décide d’avoir des enfants et de rester célibataire qui conçoivent 3 enfants et plus un boni supplémentaire extraordinaire. Un investissement de 25 ans.
    Critère d’admissibilité : avoir payé des impoôts ici depuis 10 ans et plus. On ne veut pas encourager
    les vicieux qui viennent ici profiter de nos avantages sociaux à nos frais.
    Critère valable puisque les études terminées, la carrière de la femme démarrée…à 25-30 ans
    C’est très faisable. La femme qui n’a pas d’ambition particulière et/ou qui aime les enfants
    serait encouragée à les concevoir

  27. Ou aller chercher l’argent nécessaire au programme que je préconise?
    Dans les poches des entreprises qui se lamentent du manque de maind’oeuvre

  28. Je corrige mon–Critère d’admissibilité : avoir payé des taxes et impôts ici depuis 10 ans et plus.

  29. Comme toute partie de Monopoly, ça finira bien par éclater un jour. Ça prendra beaucoup plus de temps, car on a pris soin d’en modifier les règles pour que ça dure indéfiniment. Mais le ras le bol s’installe. Les prémisces commencent : La Lybie.
    Là-bas, la dictature depuis toujours.
    Ici, la dictature au quatre-ans comme un homme qui est gentil avec sa femme 15 minutes avant
    de la solliciter pour une relation sexuelle.

  30. arreter de nous mentir mon chum as eu un cancer ca nous as couter 38.000.00$$ j,ai réhypotequer ma maison je travaille dans une boutique j,ai de la misere a rejoindre les duex bout et vous le gouvernement pour piger dans le plat a bonbons je ai assez.
    fini je vous crois plus pendant se temps je travaill 50 heures semaine et c,est pas aeesez et a 52 ans je voit pas la fin alos arreter vos mensonges.

  31. LA GUERRE DES RICHES CONTRE LES PAUVRES
    La « lutte des classes » prônée par Karl Marx était celle des pauvres contre les riches, des exploités contre les exploiteurs. Depuis 1980, la lutte des classes s’est inversée. C’est désormais une guerre des riches contre les pauvres. Son but est d’effacer un siècle de progrès social en occident, de décupler les profits des entreprises, et de permettre un enrichissement sans précédent des élites dirigeantes au détriment de la population ordinaire devenue une simple ressource à exploiter.
    « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »
    Warren Buffet, milliardaire américain.

  32. on me fait payer plus cher tout les service du gouvernement , et la on decide de prendre mon argent pour ma retraite, pour la donner a je ne sais trop a qui et moi si je prend ma retraite je suis penaliser.Sais mon argent.On me vole en plein jour et on est la a rien faire. Bande de Quebecois peureux je veut une revolte la maintenant bouger vous.On doit leur montrer qu on en a assez de leur depense.On se paye un amphitheatre a mes frais pour les bourgeois de Quebec. Revolter vous revolution

  33. Suite à mon texte du 18 mar 2011 19:29:12
    Une idée de ma soeur : Le gouvernement pourrait émettre des coupons dédiés. Autrement dit des coupons échangeables contre des produits prédéterminés pour éviter le mauvais usage du fric
    alloué aux mères. Exemple : un coupon pour des couches ne permettrait pas d’acheter des cigarettes.

  34. Je suis étudiante, j’ai un appartement que je partage avec mon copain et je rentre à l’université dans deux ans.
    Mon copain fait une technique, et moi un BI. Notre appartement est un petit 3½ pour 800$/mois. L’école nous coûte 4000$/année chacun, sans compter tous les livres à acheter ( vive les biblios heins). On est dans le privé, car ce qu’on voulait faire, il n’y en avait pas dans le public.
    J’ai 30h de cours par semaine, je travail 25h/semaine, même chose pour lui. Le temps pour étudier? Donc j’ai des cours de 8h30-17h30, et je travail de 18h à 23h chaque soir. + 1h de transport. J’ai donc un peu moins de 8h de sommeil par nuit, si je mange pas et je dors pas. On peut pas dire que je suis très en forme pour les cours. Je pense sérieusement à travailler les weekend – les seuls moments où j’étudie à fond -, car, vous savez quoi? ON Y ARRIVE PAS. On rejoint pas les deux bouts. On se serre la ceinture. On mange des pâtes, des conserves. On fouille les rabais, les coupons.
    Les bourses? Les prêts? Pas accès, mes parents gagnent trop d’argents. Sauf que mes parents ne me payent rien, puisque je suis maintenant majeure.
    Donc le gouvernement, RÉVEILLEZ-VOUS, bordel de merde! La population CRÈVE DE FAIM. La population ne REJOINT PAS LES DEUX BOUTS! Et vous voulez vraiment tout augmenter??? Et dépenser NOTRE argent pour un amphithéâtre inutile? Vous vous payez de notre tête grave, jamais vu ça! Contrôlez-vous avant de fouiller dans NOS poches! Je passe plus de temps à travailler qu’à étudier, et vous voulez augmenter les frais?? Et les vieux qui ont bossé fort toute leur vie, ils peuvent pas ENFIN en profiter?
    La prochaine manifestation, J’Y SUIS. Et je ne me priverais pas de dire mes quatre vérités à ce gouvernement de voleurs!
    -Une jeune étudiante épuisée, qui ne voit pas le bout du tunnel.

  35. Monsieur Bachand,
    Pouvez-vous m’expliquer ce qu’on attend pour toucher au programme des garderies à 7$/jour. Il me semble tout à fait inconcevable qu’on puisse faire garder son enfant pour toute une semaine pour seulement 35$. Il y a 15 ans lorsque mes enfants étaient en garderie, nous devions payer 125$/semaine/enfant. Naturellement, ce poste budgétaire était important dans notre budget et nous n’étions pas en mesure de se payer des voyages dans le Sud. Aujourd’hui, plusieurs des parents qui bénéficient de cet avantage ne se gêneront pas le week-end pour payer le même montant pour une gardienne à la maison que que ces derniers puissent souper au restaurant . Je comprends que certains parents aient besoin d’une telle subvention mais je n’accepte absolument pas l’universalité de ce programme.
    Qu’attendons-nous pour couper dans l’universalité de ce programme qui ne fait aucun sens?

  36. Pauvre sociétée direct dans le mur. Ceux qui votent nos lois et dictent la route a suivre gagne plus de 100 000 $ /année + la carte dépense plus or et la limo et jen passe pas mal. pensez vous vraiment qui se disent : OH pauvre petit contribuable , a soir il mange tu du béloné ou des ramen? Ben non bande de vers de terre payez. Croyez vous vraiment que le gouvernement écoute le petit en bas ? peut importe ceux qui seront au pouvoir ,la roue de la dépense et de la fraude est impossible a freiner. Le gros graisse le moyen avec des voyages d’affaires et des enveloppes brunes, le moyen lui graisse lautre a coté avec des contracts payant et des subventions et lautre graisse le petit avec des programmes inutiles qu’on ne peut se permettre en tant que sociétée. Voila un résumé parfait . Soyez autonome et ne vous fiez pas a lui pour l’avenir !
    P.s. La dette du quebec augmente de 300$ par seconde ! c’est 100$ de moin que ma paie pour une semaine. ca me fait chier autant que vous tous , le jour ou la sociétée se révoltera a l’unissont est plus pres que vous ne le croyez.

  37. Une énorme menace à nos libertés se rassemble et monte en force.
    Tarifs par dessus taxes…par dessus taxes….Regardez bien passer le budget d’à: bc. Les deux cocos débloquent le «bloc patrimonial» des kw à coût préfétrentiel pour les contribuables québécois, parce que ce sont eux qui ont payé les barrages et fait d’Hydro la puissance qu’elle est aujourd’hui. Ces kw patrimoniaux étaient à 2,79 cents. J’ai hâte de voir combien ils coûteront désormais. N’oublions pas que dans le contexte de surplus d’énergie actuel, le prix réel du kw est de 6 cents.
    Mais ne faut-il pas payer les plans de nègre de énergétiques déficitaires à pertes pour l’éolien payé aux producteurs privés 10,3 cents du kw, La Romaine (10 cents, sans compter les coûts de transport d’une ou deux cents de plus), le projet de Petit Mécatina (10 cents et plus) et Gentilly 2 (près de 8 cents, si les prix n’explosent pas comme à Pointe-Lepreaux, au NB. Et les 800 millions $ en contrats de programmes d’économie d’énergie , et autres «tinamis» et cie.
    La corruption et a maladministration , ça se paie. Bientôt, qu’Hydro soit le plus important producteur d’électricité au monde ou pas, nous paierons le même prix qu’ailleurs.
    Constant avec les 45 milliards de la Caisse de dépot? toujours sans réponses ?, les 600 millions de construction, plus 250 millions de pénalités …de cogénération de Bécancour, les 10 milliards d’éoliens inutiles, non serviable, les redevances sur les gaz datant de 1880.., à 10 cents l’hectare,vs 500à 1000$ et plus ailleurs, les redevances sur l’or? rendu à 1450$ l’once…les hausses des taxes municipales vs la corruption dans la constru-uption qu’on nous facturent…Le traité de l’approche commune, nous dépossédant de nos droits territoriaux, la loi 229 transférant nos droits d’accès aux ressources de gaz,,,etc ….Liens:
    Qui tire les ficelles : http://saglacweb.blogspot.com/2011/03/qui-tire-les-ficelles.html
    « Le pouvoir sans limite, reposant directement sur la force, retenue par aucune loi, et
    sans restriction absolue de règles. » Lénine. … et les tizamis
    Créer de la richesse: lui aussi le discourrait !…pour le bien commun ! Et puis bien entendu, il y a le gouvernement lui-même. Comme l’a souligné Jefferson, ,(1769 USA) un peu de gouvernement peut-être « un mal nécessaire », mais un gouvernement endémique est superflu, coûteux et encombrant. Le gouvernement ne crée pas de richesse. Les gouvernements brassent la richesse et l’entravent. Et donc plus on a de gouvernement, moins on a de création de richesse. Chaque vie, chaque économie, chaque entreprise, chaque société et chaque civilisation continue de s’affaiblir, de rouiller et de s’auto-exterminer.
    Le passé doit devenir l’Histoire pour que l’avenir puisse devenir le présent.

  38. J’appelle à la révolte, rien de moins, tant que nous ne descendrons pas dans la rue, rien ne va jamais changer pour sur! Il est remarquable de voir les gouvernements sensés servir le peuple…se servir du peuple … qui le nourrit. On m’a appris les mathématique et a simplifier les problèmes, c’est tout le contraire qui se produit, toujours avec de belles paroles parfumées pour nous endormir, mensonges éhontés pour soutirer plus d’argent,avec toujours un pseudo-avantage pour le bon peuple. Réunissons-nous! Le pouvoir, d’achat ou autre vient de l’accumulation provenant de chacun des petits.
    Une Idée en passant, CHER(s) GOUVERNEMENTS, (sens propre ou figuré, choisissez!) C’EST LE TRAVAIL, ET NON LE TRAVAILLEUR SEULEMENT, QUI DOIT ÊTRE IMPOSÉ. Les machine qui enrichissent les entreprises et mettent a la porte les travailleurs sont déductible des profit des entreprises. TOUT LE CONTRAIRE AURAIT DU SENS! Et le peuple cherche du travail qui n’existera plus font quoi? Des idées neuves doivent prendre la place des non-sens évident qui nous sont imposés. Quand une bâtisse a une fondation en ruine, il n’y a qu’une solution, démolir et rebâtir en neuf, et pas avec les mêmes méthodes…Merci de m’avoir lu.

  39. Il ne faut pas oublier que le réel gouvernement au Canada en est un invisible, j’ai nommé la Banque du Canada. C’est bizarre mais on n’en parle pas trop souvent d’elle qui a tout le pouvoir sur la politique monétaire à savoir combien nous coutera notre loyer, hypothèque, nourriture et aussi combien de jobs vont se créer ou plutot se détruire dans l’année qui s’en vient. Charest parlait dans son budget de la cote AAA du Québec par la firme de notation Moodys, ha ha ! Je vais tous vous apprendre quelque chose ici: ces firmes de notations sont à la merci des grosses banques américaine (J P Morgan, Citigroup, Sach …) et ne formulent qu’une opinion et non une vraie cote que l’on peut prendre au sérieux, la preuve: voir les cotes AAA supergonflés des titres CDO,CDS à l’origine du krash de 2008 au USA !

Les commentaires sont fermés.