Travailler de chez soi: quelques propositions

Telephone_G (1)Par Sophie Stival

L’envie de changer de boulot, de métier ça nous prend tous un jour ou l’autre. Mais une reconversion professionnelle ça ne se réussit pas en criant ciseau.

Il faut le faire pour les bonnes raisons. Peser le pour et le contre. En discuter en famille, avec son conjoint. 

Et le plus dur demeure le choix du domaine professionnel. Trouver un emploi qui nous allume tout en nous permettant de travailler de son domicile.

Il faut être réaliste. Certains doivent planifier un retour sur les bancs d’école. Le portefeuille peut en prendre pour son rhume…

Voici 7 emplois dignes d’intérêt pour ceux qui souhaitent travailler de chez soi. 


Naturopathe/Massothérapeute

J’ai plusieurs amies qui ont fait le choix d’une carrière en naturopathie et en massothérapie. Parmi elles, une prof de français aux immigrants, une comptable, une gestionnaire en ressources humaines. Elles en avaient assez du 9 à 5 (parfois plus) dans une tour de bureaux. 

Une autre a choisi de pratiquer la massothérapie à domicile comme deuxième emploi. Elle est agente de bord à temps partiel. 

Il faut bien sûr une bonne formation pour exercer ce métier et surtout, pour avoir le droit de donner des reçus aux fins d’assurance. 

Pour en savoir plus :

Association des naturopathes agréés du Québec (ANAQ)

Association nationale des naturopathes (ANN)

Fédération québécoise des massothérapeutes agréés (FQM)

Professeur de musique

Quand on a une formation en chant, en piano ou qu’on a joué de nombreuses années d’un instrument, ça peut être une voie intéressante. Si c’est nécessaire, on peut obtenir une certification supplémentaire dans une école de musique reconnue. Certains enseignent l’éveil musical pour les touts petits. 

Encore là, on peut travailler à temps plein ou partiel ou le faire en complément d’un autre emploi.

Consultant ou coach de vie

Plusieurs psychologues, coachs ou thérapeutes travaillent de la maison. Bien sûr, il faut avoir la formation adéquate. Les psychologues ont une formation universitaire, par exemple. Les thérapeutes en relation d’aide qui sont diplômés du Centre de Relation d’Aide de Montréal suivent une formation de 1250 heures et plus.  

Selon la Fédération des coachs du Québec, le coaching est « un partenariat qui met l'emphase sur l'action que nos clients ont l'intention de prendre pour réaliser leur vision, leurs buts et leurs désirs. Le coaching suscite des questionnements amenant les clients à la découverte d'eux-mêmes, ce qui hausse leur niveau de perception et de responsabilité. » Il existe plusieurs écoles de coaching et des formations connexes.

On peut être coach dans divers domaines, selon son expertise. Je pense aux entraîneurs physiques privés ou aux consultants en développement des affaires, en stratégie marketing. Toute expertise liée au web risque d’intéresser plusieurs entreprises. L’idée, c’est d’utiliser son expérience passée et d’avoir les certifications adéquates. 

Designer graphique web et imprimé

Que ce soit sur le Web ou l’imprimé, le design graphique peut se pratiquer à la maison. Ça comprend la conception de sites web, le design graphique, le marketing en ligne, l’identité visuelle d’une entreprise comme des brochures, dépliants, affiches, cartes professionnelles, etc. Il existe différentes formations collégiales et universitaires. Certains sont des autodidactes.

Gestionnaire de médias sociaux, de communauté

Vous êtes déjà actif sur Facebook et Twitter? Vous aimez passer des heures à fureter sur le net? Ce métier pourrait vous intéresser. Généralement, on doit créer du contenu texte, photo, vidéo. On répond aussi aux demandes de la communauté et on mesure l’impact de ses actions.

L’INIS offre un microprogramme en trois volets totalisant 53 heures. 

Selon ce centre de formation professionnelle en cinéma, télévision et médias interactifs, il est impossible pour une entreprise en 2013 d’envisager un plan de communication ou de relations publiques qui n’intègre pas l’utilisation des médias sociaux. Le potentiel est donc important.

Quelles sont vos suggestions d’emplois à domicile?

Pour en savoir plus:

Travail à domicile: plus de temps à perdre!

Travailler chez soi: peser le pour et le contre

 

2 réflexions au sujet de « Travailler de chez soi: quelques propositions »

  1. On peut faire bien d’autres métiers de chez soi avec un ordinateur: traduction, révision de textes, transcription médicale et juridique, saisie de données… Avec Internet, plus besoin de cassettes, de piles de papier et de Purolator, on fait tout à partir de chez soi.

  2. marcelle ,ou dois je laisser mes coordonnees pour transcrire ,traduire, saisies de donnees.
    chanceuses , celles qui le peuvent deja.
    rolande

Les commentaires sont fermés.