Super Bowl : pourquoi Madonna n’a pas reçu un sou?

02077137Par Sophie Stival

Le Super Bowl est un grand happening. Plus d’une centaine de millions de téléspectateurs, ça fait tourner la tête de bien des publicitaires. Et le spectacle de la mi-temps est en lui-même un événement à part entière.

Cette année, la grande messe du football a retenu les services de la reine de la pop. Qu’on aime ou non Madonna, la chanteuse a offert pendant plus de 12 minutes une prestation scénique impressionnante

Peut-être vous êtes-vous demandé, comme moi, quel cachet faramineux avait empoché la chanteuse?


Comme les Black Eyed Peas, l’an dernier, Madonna n’a pas reçu un sou pour son spectacle au Super Bowl, nous apprenait en fin de semaine le magazine Forbes. Ça vous étonne? Pourtant, ce n’est pas si surprenant quand on y pense bien.

Les organisateurs du Super Bowl ne paient pas les artistes parce que les retombées d’un tel événement sont en soit une rémunération généreuse.

Forbes cite le président d’une firme de consultants en événements sportifs. Selon Marc Ganis, pour joindre un tel auditoire et avoir un tel impact, même si un artiste fait 20 apparitions télévisées à Leno ou Letterman, il serait encore bien loin du compte…

Qu’avait à gagner Madonna dimanche :

  • En chantant Give Me All Your Luvin’, un extrait de son prochain album (MDNA) elle s’assure une publicité planétaire quelques semaines avant sa sortie. En plus des 100 millions de téléspectateurs, il y a tout l’impact médiatique autour de l’événement et les gens qui sont allés voir sa prestation en différé sur YouTube.
  • En plus de l’album, le film W.E. qu’a produit et réalisé Madonna sort ces jours-ci aux États-Unis. Le film raconte les liaisons amoureuses de roi Edward VIII.
  • Madonna annoncera le 7 février les dates de sa prochaine tournée mondiale, le « Madonna World Tour ».
  • Elle n’a rien payé non plus pour tous les effets pyrotechniques, les danseurs, le transport, la loge et tout le reste (entre 5 et 10 millions, selon Forbes).

Une pub en or

On le sait déjà, Madonna c’est plus qu’une simple chanteuse, c’est également une machine bien huilée à imprimer des dollars.

Comme l’explique le Forbes, Madonna s’est tout simplement payé une publicité en direct de 12 minutes. Si on évalue que chaque pub de 30 secondes coûte 3,5 millions, on peut spéculer que cette pub valait environ 84 millions de dollars.

Marc Ganis ne serait pas surpris qu’un jour les artistes paient pour participer à des événements d’une telle envergure. C’est à se demander si le Super Bowl n’est pas qu’une immense pub!

Avez-vous écouté le Super Bowl? Que pensez-vous de cet événement?

14 réflexions au sujet de « Super Bowl : pourquoi Madonna n’a pas reçu un sou? »

  1. Super Bowl!!!!!! c’est quoi ça….. pas regardé, mais depuis, Madonna fait partie de tous les bulletins d’informations quelle publicité…. je pense que les médias embarquent dans tout, bon pas bon c’est pas grave en autant qu’on a quelque chose à dire

  2. Moi j’écoutes le football depuis 20 ans…. c’est un évenement sportif unique…. il n’y en a pas d’autre car c’est trop compliquer a comprendre(exception du Rugby) et les gens qu’ils ne l’écoutent pas je les respect mais ceux comme D. LAB qui emet ce genre de commentaire démontre son NIVEAU de compréhension limité!!!!! il y a donc 100 millions de gens stupide??? voyons donc D.Lab

  3. Bien que je ne regarde pas le Football (comme tous les sports télévisés en général), je regarde depuis quelques années déjà le Super Bowl et je trouve le contenu très intéressant. Mais je crois aussi que c’est un événement « gonflé à bloc »… Think Big ‘sti !!!

  4. J’aime le football mais je ne regarde jamais réellement le Super Bowl ni même la Coupe Grey. Je trouve cela trop long et même interminable.
    Mais de là à manquer de respect envers les autres (J. Gilbert vs D. Lab). Tout le monde peut ne pas aimer.

  5. Je ne regarde jamais le football, donc je ne regarde pas non plus le SuperBowl. Par contre, pour moi l’aspect positif du SuperBowl consiste à faire travailler plein d’artistes de la publicité et du domaine du spectacle. Les publicitaires doivent se creuser la tête pour produire des publicités originales…et heureusement, il y en a quelques unes à chaque année. L’an passé c’était Volkswagen avec son mini Dark Vader qui a produit le « buzz » publicitaire de l’évennement. Cette année ils ont très bien fait avec le sympatique chien obèse qui se remet en forme pour courrir derrière la nouvelle Beatle (qui est très belle en passant). La seule autre publicité qui peut concurrencer celle de Volksvagen (toujours selon moi) c’est la publicité de Pepsi avec Sir Elton John en Roi impitoyable du royaume de Pepsi. Je ne capote pas sur les multinationnales du type Coke ou Pepsi mais il faut admettre que les publicitaires se sont dépassés en drôlerie et en imagination en rendant sympatique un produit ne contenant que des calories vides.
    Côté spectacle, Madonna s’en est bien tirée avec l’aide des projections et effets spéciaux de la compagnie montréalaise avec un nom anglais dont je ne me rappelle plus très bien.

  6. Je suppose que des dizaines d’artistes aimeraient participer à la mi-temps du SUPER BOWL. J’adore le FOOTBALL et cet évènement comble les fans de ce sport unique. L’occasion de se réunir et regarder le spectacle de l’année. J’écoute le SUPER BOWL sur une chaine américaine.

  7. Fantastique! Je n’ai pas regardé le Super Bowl; j’ai regardé MADONNA! Quelle femme talentueuse! Belle voix, je trouve! C’est extraordinaire! WORLD PEACE!

  8. Merci d’avoir écrit ce beau commentaire. Mais j’espère qu’aucun artiste n’aura jaimais a aller chanter là gratuitement. C’est ridicule, selon mon opinion, Madonna et d’autres grand artistes attiré des spectateurs a assister au Super-Bowl.

  9. Je n’écoute déjà pas le football, encore moins le SuperBowl… et encore moins si c’est Madonna qui fait la mi-temps. Je visionne quelques-unes des pubs dans les jours précédents et après mais pas plus.

  10. C’est quand même curieux qu’ici, au Canada, on ait du football qui passe incognito vs celui des Américains. À bien y penser, tout ce que l’on a ici passe incignito vs tout ce que ces américains ont: la politique, le hockey, la misère humaine, ! On s’apperçoit finalement que l’on est jamais sorti du syndrôme d’Elvis Gratton;  » Heille, y l’on l’affaire, eux-autres, les amaricains… ». Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’intéresser à ce qui se passe ailleurs (on serait ignorant comme bien de ces américains) mais y mettre un peu moin d’intérêts ne ferait pas de tors…selon moi. Mais qui suis-je pour juger! ^_^.

  11. @Doom
    La raison pourquoi le football de la CFL (Ligue Canadienne) est beaucoup moins écouté que celui de la NFL (Ligue Américaine) c’est que le niveau de jeu n’est pas du-tout le même. Le niveau de jeu d’un match de la CFL est plus près de celui du football universitaire américain que celui de la NFL. La structure du jeu est différente, ce qui rend le football de la CFL moins palpitant à regarder que celui de la NFL. Ajoutez à ça le nombre d’équipe différente dans chaque ligue et vous avez votre réponse à savoir pourquoi les matchs de la CFL passent incognito.

  12. Sentenza
    Donnez-moi de la CFL n’importe quand. C’est probablement la dernière ligue professionnelle tout sport confondu ou le salaire moyen est à peine plus élevé que celui d’un canadien normal qui se fend les dents à la job.
    Je serais surpris que le salaire moyen dépasse les 70 000.00 dans la CFL. Je préfère de loin le spectacle franc, vaillant et courageux de la CFL a celui de la NFL.
    Cheers

Les commentaires sont fermés.