Service à la SAQ : simple malchance?

IStock_000018872061XSmall

Par Sophie Stival

Je vais rarement à la SAQ. Mais quand j’y suis, je fais le plein. C’était le cas dimanche.

J’entre dans la petite succursale de mon quartier à Laval. Mon conjoint et mes deux petits monstres suivent derrière. On fait ça vite. Une vingtaine de minutes plus tard je vide à la caisse nos deux paniers bien remplis.

Ils sont 3 ou 4 employés qui discutent. La succursale est pratiquement vide. Une dame scanne nos bouteilles et enlève les bons de réduction. Un jeune homme rempli des boîtes en carton, quatre pour être exact.


À ma grande surprise, personne ne nous offre de l’aide pour le transport des 4 caisses. Mon conjoint en prend une, moi une autre. On marche lentement jusqu’à notre voiture. Mes enfants de 7 et 9 ans, bien serviables, me crient qu’ils prendront les deux dernières. Je leur réponds de la sortie de ne rien faire, qu’ils casseraient tout. Dans ma tête, je me dis : « il y a bien un de ces jeunes employés qui va enfiler un manteau et nous suivre avec le restant. » Pantoute!

On retourne à l’intérieur récupérer les 2 autres caisses tout en veillant à ce que les enfants ne traversent pas le stationnement sans regarder. Je n’en reviens tout simplement pas. Je rentre dans l’auto en me demandant si j’ai raison d’être en beau fusil. J’en discute avec mon entourage. On me répond que c’est peut-être la convention collective qui empêche ces employés de sortir dehors ou leur description de tâches qui le proscrit. Risque de blessure, etc. 

Voyons donc! N’importe quel magasin m’aurait proposé de l’aide. Je repense à mes achats des derniers mois et dans mon esprit c’est sans équivoque. Il y a quelque chose qui cloche dans le service auquel j’ai eu droit ce jour-là. Le plus frustrant, c’est que je ne peux pas aller ailleurs, faute de concurrence…

Chez l’épicier

Comme pour me donner raison, mon chéri fait cet après-midi-là l’épicerie. Bien sûr, on lui propose le service à l’auto… Il me précise au retour que le fruitier lui a longuement expliqué comment bien choisir sa mangue alors qu’un peu plus tôt le conseiller de la SAQ ne pouvait lui suggérer le choix d’un vin de garde (qui vieillit bien).

On ne peut reprocher à cet employé de la SAQ sa malhonnêteté. Il aurait pu nous suggérer n’importe quel vin cher. « Revenez plutôt en semaine pour avoir des conseils de notre expert. », a-t-il répondu. Un dimanche, ce n’est peut-être pas la meilleure journée pour avoir des conseils de pro, mais on aurait pu au moins nous offrir de l’aide à l’auto, il me semble.

Syndicat

J’ai fait un peu de recherche sur le net afin de déterminer si la convention collective des employés de magasins et de bureaux de la SAQ (SEMB SAQ) les empêche de porter les caisses des clients à leur auto.

À la page 153 de 203, on explicite les tâches exclusives aux employés membres de la SEMB-SAQ. Le numéro 2 : Emballe la marchandise, effectue le service à l’auto. Tâche numéro 14 : accueille et conseille le client. Je n’ai pas tout lu. Peut-être dit-on le contraire un peu plus loin…

Par contre, je suis tombée sur le journal Le Pionnier de la SEMB de la SAQ. Il existe depuis 1965! Les relations entre les employés et les patrons sont tendues et c’est peu dire. J’ai lu deux publications complètes. Fascinante lecture pour moi qui ai peu fréquenté le milieu syndical et la fonction publique.

C’est en lisant Le Pionnier que j’ai appris que dans les années 60, les employés de la Régie des alcools étaient surnommés les « traîneux de pieds ». Ce qui, selon eux, a bien changé.

Peut-être ai-je été simplement malchanceuse? Que pensez-vous du service à la SAQ?

 

226 réflexions au sujet de « Service à la SAQ : simple malchance? »

  1. Ce sont tout simplement des paresseux.Donner a l’entreprise privée le droit d’opérer ces magasins comme partout ailleurs et vous verriez des differences enormes:meileur service, plus de sourire,plus de marchandise sur les tablettes,j’ai vu dans une succursale a pointes -aux trembles des trous enormes sur les tablettes alors que cinq ou six employés se racontaient leurs soirées précédentesTout les québecois paient beaucoup plus pour leurs produits et leurs couts d’exploitations sont enormes

  2. Nous habitons une plus petite ville, Shawinigan. De notre coté, le service que nous avons nous satisfait. Les gens sont chaleureux et les conseils ominipésent. Mais comme dans biens des cas, le service à la clientèle est souvent meilleure dans les petites villes oû les employés travaillent au même endroit depuis des années et connaissent bien leurs clients…et leurs produits. Entreprise publique ou entreprise privée, si tu n’aimes pas ton travail ou que tu y vas seulement pour le salaire, tu ne perfomeras pas et ne seras pas aimé de la clientèle wt ce que tu sois serveuse, vendeur, secrétaire ou même un professionnel…

  3. Moi de mon côté le service laisse à désirer. Lorsqu’on arrive à la caisse les préposés ne sont pas très sympathiques. Ils ont l’air blasé et écoeuré de leur travail. Leur appareil qui lit les cartes à puce ne fonctionne pas comme il faut. Si l’on a le malheur de demander aux préposés pourquoi il est écrit erreur, ills deviennent impatient et disent c’est pas comme ça qu’on manipule une carte. Ils nous enseignent l’art de manipuler une carte à puce avec mépris. J’ai eu le malheur de demander une information à des commis, l’un était agressif et n’avait même pas envie de me parler car il était en conversation téléphonique et l’autre je lui ai demandé s’il leur restait une sorte de vin il me fait comme réponse non j’ai seulement le petit format. Lorsque j’ai prêté plus attention il avait le format de bouteille que je cherchais. Les deux succursales que je vais sont à Montréal-nord. Je constate que ce n’est pas seulement ici que nous avons droit à ce genre de service coûteux mais CHEAP.

  4. Je fréquente régulièrement les magasins de la SAQ et en général le service est excellent dans les succursales de l’état.
    Par contre, lorsque les succursales sont données à des concessionnaires privés, le service laisse à désirer et les conseillers sont déficients.
    Comme tout le monde pense que toutes les succursales sont tenues par l’état, les gens en profitent pour casser du sucre sur le dos employé de l’état alors qu’ils ne sont pas là pour les bénéfices, contrairement aux succursales privées.

  5. Mme Stival,
    Je ne vois pas dans votre article que vous avez explicitement demandé aux employés de la SAQ de vous aider à transporter vos caisses à l’auto. Ne prenez rien pour acquis.

  6. La SAQ, devrait proposer dans la convention collective de son personnel, de la formation continue en lien avec le service et l’accueil d’une clientèle.
    Ce qui me fâche dans tout cela, est qu’un salaire horaire pour un temps partiel est d’environ
    16,40 $ (www.reseauforum.org/tmp/2005-Enjeux_du_conflit-SAQ.doc) pour être commis à la caisse.
    Moi, avec un salaire horaire de 17,14 $ à temps partiel, formatrice en cuisine pour un programme d’Emploi-Québec, PPEM (programme de préparation à l’emploi), qui se spécialise dans l’accueil d’une clientèle multiculturel (DEC en TOURISME), je … constate ma naïveté d’être sous payé pour le travail que je fais.
    La réalité: un emploi étudiant à 16,40$ pour le secteur privée avec peu de responsabilité est plus payant qu’un emploi professionnel du domaine public dans le secteur de l’enseignement communautaire avec beaucoup de responsabilités. Triste de constater que l’économie de consommation est plus valoriser que la transformation sociale d’une société.

  7. pour moi je donnerais ce genre de vente a des magasins privés,car le personnel de la saq est nul c est du gaspillage d argent de donné de tel salaire pour etre assis devant un ordi ou discuté toute la journé on parle de coupure alors il est temps de le faire ,en plus il ne connaisse pas la moitie de produit qu ils vendent il confond champagne est mousseux quelle honte

  8. @Daniel Brouillette
    Vous avez raison. Probablement que je m’attendais à ce qu’on me suive avec les 2 dernières boîtes et après ça j’étais trop choquée pour le demander… On ne m’aurait sûrement pas refusé de l’aide à l’auto si je l’avais demandée. La succursale étant pratiquement vide et les employés occupés à discuter, je ne crois pas que c’était trop exigé qu’on me l’offre sans le demander.

  9. Ben moi quand je tombe sur une bande de sans génie comme ça je ne me gène pas pour leurs faire savoir mon désappointement et pas toujours de manière très diplomatique !!! Certain me traiteront de trou du cul mais je prend un malin plaisir à forcer ceux qui n’ont pas le goût de travailler à donner leur 110% en posant des question piège, en demandant plus d’attention et de service que les autres le tout en prenant bien mon temps. Et si par malheur l’employé se paye le luxe de bougonner, je saute sur l’occasion de pouvoir faire part de l’écœurement de l’employé face à sont travail, en sa présence, à son patron. À chaque foi que j’ai fait ça, ça en a toujours valu le coup donc n’accepter pas de vous faire mal servir par un syndiqué qui se traîne les pieds, votre temps est plus précieux que le sien !!!

  10. Nous habitons Terrebonne et nous allons régulièrement à la succursale sur le boulevard Des Seigneurs. Le service est toujours excellent, les employés sont sympatiques et très disponibles. Nous n’avons jamais été aussi bien conseillés pour nos vins que depuis que nous allons à cette succursale. Juste avant Noël, la conseillère a passé tout le temps nécessaire pour bien nous aider à choisir les vins qui iraient le mieux avec le repas prévu pour cette occasion; ce fut toute une expérience. Et notre repas de Noël aussi.

  11. @CaroleD
    Merci de ce témoignage. Vous me rassurez. Le service n’est pas le même d’une succursale à l’autre, c’est bien évident. Bonne journée.

  12. Moi je demeure à Ste-Julie ou il y a une succursale de la SAQ, et je dois avouer que l’on a un très bon service de la part des employés et des conseillers. C’est sûr que si j’y vais un dimanche ou le magasin est rempli de clients, je ne peux m’attendre à avoir un service 4 étoiles comme dans tout commerce. Par contre ce qui m’agace, c’est que si j’achète un bon vin 1 mois plus tard je ne peux ravoir le même vin assez souvent. Je crois que les acheteurs de la SAQ devraient prendre en considération le débit de chaque sorte de vins et spiritueux. Aussi de puis quelques temps je remarque la société monte les prix des spiritueux, je ne comprends pas car je voyage souvent à l’extérieur du Québec et du Canada et les prix demeurent les mêmes.
    Avis à ceux qui fixent les prix on est pas imbéciles.

  13. Je vais souvent à SAQ et on ne m’a jamais proposé de venir m’aider… Je toujours penser que ces fonctionnaires n’étaient pas payer pour ça… Je crois que je vais continuer à me débrouiller toute seule.

  14. Moi j’ai un petit restaurant familial et je dois commander mes produits dans une succursale du centre-ville de montréal. Je dois dire que j’ai très souvent l’impression que les employés sont de mauvaise foi, qu’ils ne veulent pas faire d’efforts, qu’ils n’ont juste pas envie de travailler. Ma femme est déjà passé par le fait de ne pas se faire aider quand elle va chercher 3-4 boîtes avec notre fille de 18 mois, on dirait que c’est souvent trop lourd pour eux. Aussi, souvent c’est juste trop compliqué de commander, ils se trompent, n’ont pas le produit et ne m’avertissent pas, je ne m’en rends compte qu’au moment de ramasser la commande. Par contre, avant il y avait un excellent conseiller, ils se font rares, pour les autres on dirait que beaucoup ne garderaient pas longtemps leur emploi dans le domaine privé. J’ai déjà fait affaire comme ça avec plusieurs succursales et souvent je suis tombé sur des mauvais employés, c’est un peu plus qu’une coïncidence.
    Il y a eu un reportage il y un ou deux ans à tva ou à la src, ils ont démontré que beaucoup d’employés, qui doivent aussi être conseillers, ne connaissaient pas grand chose aux vins, ils sont allés voir les formateurs qui ont dit que beaucoup d’ employés n’écoutaient pas pendant les cours et s’en foutaient tout simplement, parce qu’ils savaient que de toutes façons ils ne pouvaient perdre leur emploi.
    Je dis pas que c’est la majorité des employés qui sont comme ça, mais il y en a juste trop, en comparaison de ce arriverait sans les syndicats et du salaire qu’ils reçoivent.
    @normand, je suis d’accord avec vous, vu ce qu’ils sont payés.

  15. Tout a fait d’accord .L’autre jour j’ai acheté plusieurs bouteilles ,malheur j’ai oublié mon sac de transport,j’ai du me débrouiller pour transporter les bouteilles du magasin a l’auto .On aurait pu m’offrir de les mettre dans une boite vide il y en avait une pile derriere.Tout ca s’est passé a la succursale de riviere du loup.
    Généralement les sourires et les bonjours sont tres rares a la SAQ.

  16. « traineux-de-pieds » vous dites? Ça n’a pas changé beaucoup avec les années mais il y a quand même des exceptions…certains employés(es) de la SAQ sont vraiment corrects….avenants et courtois avec un sourire..au moins! Maudit syndicat! On dirait que c’est lui qui dirige la SAQ…..le fouter à la porte changerait sûrement la donne! Mais, nous sommes au Québec……pas de concurrence….monopole, etc etc……. »Paye et ferme ta gueule »! Dommage……..

  17. À québec sur la rue Cartier, le service est très variable sauf pour un conseiller expert qui est vraiment bon. Les autres jasent entre eux, se moquent des clients une fois qu’ils sont partis et ils ne connaissent pas grand chose pour la sélection des vins. Autrefois, les syndicats défendaient les abus des employeurs mais maintenant ils protègent les incompétents. Je sais de quoi je parle car je suis moi-même fonctionnaire et j’aurais plus d’un exemple.

  18. C’a vraie, faut etre mauditement chanceux pour réussir a avoir un commis qui connait les produits. Bien souvent J’entre avec un nom de produit et je ressort avec ce nom mais pas le meme producteur, donc pas le bon vin. Ont dirait que nous devons tout connaitre avant eux. Les regles sur les vins ne sont pas énoncés clairements. Que dire de leur inventions sur les pastilles de gouts. pourquoi les les appliquent t’on pas sur les bouteilles. Ceci deviendrait un guide pour les consommateurs. Mon impressions est que faut etre un gros acheteurs, aller la toutes les semaines et prendre plusieurs bouteilles pour en venir a etre considérés.
    C,était mon humble opinion.

  19. Moi je vais régulièrement à la succursale Papineau/Mont-Royal (plateau Mont-Royal) et je peux vous dire que quelques une des filles aux caisses ne sont pas très sympatiques, ils ont de la misère à mettre les bouteilles dans les sacs, ils ont un air genre face de bouette, je crois qu’elle ne connaisse pas le mot bonjour ou bonsoir et encore là le merci est très,très rare et vous donne cet air à la française (je n’ai rien contre les français car j’ai beaucoup d’ami français) mais ceux là c’est quelque chose.

  20. J’ai travaillé à la SAQ de 1986 à 1997. Dans notre succursale (Rawdon) le client était important. À cette époque nous avons reçu des formations avec jeu de rôle pour bien cerner nos + et nos- dans notre façon de servir les clients. Le client était IMPORTANT. Depuis je suis allée dans plusieurs succursale et j’ai reçu un accueil indifférent froid ect… Un jour je suis arrivée à la caisse pour payer, la caissière ne m’a même pas regardé, elle a continué sa conversation avec sa collègue , pas de bonjour ni en arrivant ni en partant pas besoin de vous dire que je ne me vante pas d’avoir travaillé à la SAQ
    .À ceux qui écrivent que la dame aurait du le demander eh! bien je m’excuse mais c’est un service que l’on offre aux clients ça fait partie du service à la clientèle.

  21. Je vais au magasin de la SAQ des Galeries du Parc La Cité, 3525 avenue du Parc, qui est tout petit. Dès qu’un ou une commis me voit dubitative devant un étalage, il se précipite pour m’offrir son aide. Je n’ai jamais eu à demander. Ils sont très compétents et souriants. Les caissiers également. Rien à redire, vraiment.

  22. Avant les fêtes nous nous sommes rendus à Hawkesburry à la LCBO et je peux vous dire qu’en plus des meilleurs prix, plusieurs conseillers étaient présents et même si on était deux adultes le commis nous a apporté notre boîte à l’auto. Je préfère de beaucoup l’achat local mais comme disait la dame de Laval, est-ce qu’on a le choix d’aller ailleurs pour acheter une bonne bouteille.

  23. Chère madame, les magasins de la SAQ ne sont pas des grossistes…Quand on déménage, on s’arrange pour avoir de l’aide ( des bras…), et quand on achète x caisses de boissons, on pourrait aussi demander un beau-frère. Ça prend du monde pour boire tout çà! De Rosemère à Ste-Agathe, j’ai toujours été satisfait à la SAQ-soit pour le service, soit pour le sourire. Aujoud’hui il ne faut ,pas se prendre pour un Seigneur parce qu’on achète pour 1000$, voyons !!!

  24. Je vis à Québec. Je vis le même problème à ma succursale de la SAQ (quartier Neufchâtel) et c’est en semaine ou le samedi. Je ne me rends jamais à la SAQ le dimanche. Je dois me débrouiller avec mes boîtes.
    Par contre, il y a toujours un commis prêt à me donner de l’information à l’intérieur du magasin; excellent service de ce côté.

  25. Et bien Campbell, que l’on achète pour $20.00 ou pour $1,000.00 il demeure que l’on est client et que ceux qui n’aime pas leur job et ne peuvent la faire avec le sourire et courtoisie et bien qu’il reste chez eux, il y en a surement qui serait content d’avoir une job assurée comme eux

  26. Depuis que l.état a privatisé les petites succursales, le service est déficient.
    Si vous allez dans les SAQ Sélection, succursales de l’état, le service est excellent et les conseillers bien formés.

  27. Non, mais, voudriez vous un chausson avec ça ?????
    Si vous êtes capable d’acheter autant de boisson vous devriez être capable de les transporter. Ils ont des paniers avec ROULETTE pour apporter les bouteilles, vous auriez pu en utiliser un pour sortir vos boites … Aujourd’hui le monde se pensent tout permis. Les roi et reine ainsi que prince et princesse n’existe que dans des livres de conte ici au Québec.

  28. saq ou autre qui a syndicat c’est de meme le syndicat oblige les employes en a faire le moins
    possible le but etre capable de determiner que la cie n’a pas assez d’employes plus d’employes
    plus de revenus et ce au pourcentage c’est toujour la pression que les syndicats font et cemalgre les risques de fermature cela dit le gouvernament et les villes ne peuvent fermer
    et de la la pression par le syndicat a voir dernierement on fait voter contre les offres patronale
    et ce avec un deficite de la cie le vote a 95% contre les offres la cie decide de fermer le
    syndicat pris au piege par la fermeture se tourne vers le gouvernement et demande
    d’intervenir si jÉtais au gouvernement je donnerais des concessions au privé et non des transfers de la saq au prive la raison est que un transfer oblige de garder des laches comme
    employes heureusement qu’ils ne sont pas tous des laches a refléchir so so so dalirite mon oeil
    salut

  29. Je crois malheureusement que les gens oublient que le service à la clientèle et travailler en contact avec des gens inclus ce genre de service. Si on travaille avec le public mais qu’on accepte pas d’aider un client, il existe d’autres genres d’emploi. Ce qui fait qu’une compagnie est profitable, selon moi, c’est le service offert aux clients. Si l’entreprise n’est pas profitable, faut pas se poser des questions sur le salaire qui n’augmente jamais. La succursale perd des clients donc, attendez vous pas à avoir une augmentation de salaire ou des privilèges.
    Revenons aux sources, soyons courtois, souriant et serviable. Après tout, nos parents se sont efforcés de bien nous éduquer, pourquoi perdons nous tout ceci à cause d’un salaire insatisfaisant ?

  30. À ce que je saches, il n y a aucune succursale privatisée de la SAQ??? Avant de porter un commentaire, faudrait être au courant du sujet. La SAQ possède 416 succursales. Peut-être que certain mélange les agences qui sont des points de vente dans les épiceries ou dépanneur dans les villes ou villages ne possèdant pas de succursale. Mais faut pas être futé pour s y mélanger.

  31. Je ne crois pas que les employés disposent de vêtements d’hiver et de bottes pour sortir faire des livraisons à l’extérieur du local. Je ne crois pas que c’est raisonnable de s’attendre à ce que l’employé sorte en soulier pas de manteau, risquant de se blesser, de se les gêler ou de briser ses propres vêtements… A ma succrsale, il y a une fenêtre conçue pour le service à l’auto. J’approche mon véhicule dans la zone désignée, je sonne, et on me glisse ma caisse. C’est aussi comme ça au Provigo près de chez moi.
    Je préfère sortir moi-même mes caisses que d’avoir à attendre à la caisse ou pour des conseils, parce qu’un employé est sortie livrer des caisses. Les épicieries grandes surfaces peuvent se permettre d’embaucher des employés pour l’emballage et le service à l’auto directement dans le stationnement, ,mais je ne crois pas qu’il est nécessaire de de payer pour vêtir les employés de vêtements extérieurs, de bottes, etc. et d’en prévoir en surplus…
    Vous auriez pu apporter une caisse pendant que l’autre s’occupe des enfants, ensuite approcher votre véhicule près de l’entrée, et un de vous deux rentre chercher les dernières caisses…

  32. Faut pas s’en faire. Je suis allée acheter un lavabo chez Bain Dépôt à Montréal. Je l’ai presque échappé en le descendant du comptoir. Je l’ai laissé à terre à côté de la porte pour aller chercher ma voiture car je savais que je ne pourrais pas le transporter. Les 3 commis présents ne m’ont jamais offert de l’aide. Je crois que nous avons élevé les enfants à s’occuper de leurs besoins et non des nôtres. Maintenant il faut demander. C’est la nouvelle façon. On récolte ce que l’on sème……

  33. tous les employés de la SAQ nes ont pas à mettre dans le même panier
    je suis sûr que dans la Cie où vous travaillez il y a aussi des pousseux de savates et ils ne sont pas foutus à la porte pour autant.
    La façon dont le client s’adresse au conseiller ou au caissier sera aussi le miroir du service qu’il revendique

  34. Je ne crois pas que de s’attendre à un service à la clientèle courtois et serviable siginifie se croire dans un comte de fée. Je ne dis pas si tous les employés avaient été occupé avec d’autres clients et que la succursale avait été pleine. Dans ce cas-ci, un employé aurait très bien pu demander au client d’aller chercher son véhicule pendant qu’il allait enfiler son manteau pour l’aider à transporter les boîtes…
    Le service à la clientèle a perdu de la valeur à beaucoup d’endroits et c’est un des aspects de notre société d’enfants-rois (majeurs ou non).
    @ Anonyme: des discours comme ça font reculer notre société.

  35. LA LOI D MOINDRE EFFORT.
    Comme dans beaucoup d’industries, commerces, il y a une loi qui existe celle du moindre effort pour revendiquer plus d’employés et évidemment un salaire plus élevé Franchement ça fait dur.
    En passant, on ne permets pas d’utiliser les chariots à l’extérieur de la SAQ. donc tu te débrouile.
    .

  36. Il est bien évident que ces employés ont peut-être manqué de courtoisie, voir être même paresseux. Cependant, il y a une marge entre ce service (certes désagréable) et un discours pro entreprise privée. Il n’est pas vrai que le client est toujours mieux servi au privé ou que la concurence favorise toujours un meilleur service, car de toute façcon l’ensemble des magasins et grandes surfaces font parties d’oligopoles qio n’ont que très peu èa craindre de leur hégémonie…
    Mauvaisservice certes…remise en question de la SAQ autre débat.
    Ce n’est pas parce que je suis mal servie dans une chaîne d’épicerie X que je vais pour autant remettre le capitalisme en question (quoique oui je le remets en question, mais pour d’autres raisons idéologiques).

  37. Franchement…Prend tes caisse et porte les a ton char toi même petite princesse. Pourquoi il faudrait toujours s,attendre a etre traiter aux petits oignons. Soit donc independante un peu. C’est ridicule comme plainte.

  38. Bonjour. Je suis un EX de la SAQ.A son service durant pres de 30 ans. J ai adore ce travail et la notion de service etait mon credo, J ai donc transporte de nombreuses caisses et meme des sacs a l auto des clients, Il faut dire que quand le personnel est reduit il est plus difficile d offrir ce service. Autre facon de profiter d aide est de demander a ce faire porter ses caisses ou sacs a la porte arriere du magasin. Quant au conseil sur les vins capable de vieillir il faut avoir de bonne bases qui sont donne par l employeur. Au pire l echange d info entre employe peut pallier a un manque d assurance. Pour finir je suis surpris d entendre encore ces remarques de la part de clients. Apres tant d annees au service des gens la SAQ a su donner d excelent conseils et est encore parmi les services les mieux cotes au Quebec.

  39. Je crois que ce serait un moindre mal de rendre ce servise a une ou un client qui viens d’acheté plusieurs bouteille, qui donne un tres bon salaire au employers,,Vous savez surement qu’au Québec ons paie 10% plus chere notre vins,Pour le premier commentaire (francis ) Il aurait du nous dire qu’il travaillait a la SAQ vous l’avez réveiller Bye

  40. @Marie
    Toi tu doit être syndiquée pour parler comme ça !! « Je ne croit pas que l’employé aie des bottes et un manteau pour faire des livraisons » si comme tu dit il n’a pas de manteaux n’y de botte, il devait avoir frette pis les bas mouillé quand il est arrivé le matin !!! Et en plus, je suis sur à 99% qu’il y a un manteau à sa disposition pour allez chercher les panier qui sont dehors. « Il risquerait de se blessé » désolé mais pourquoi si LUI risque de se blessé MOI je ne risque rien ???? « Ou abîmer ses vêtement » un mécanicien, un peintre, un concierge, un homme à tout faire, un comis d’entrepôt, un livreur,etc, ils risquent tous d’abîmer leurs vêtement en travaillant comme la plupart des gens !!! Et en plus abîmer quoi, le polo SAQ qui vous a été fournis gratuitement ???? « Vous auriez pu apporter une caisse pendant que l’autre s’occupe des enfants, ensuite approcher votre véhicule près de l’entrée, et un de vous deux rentre chercher les dernières caisses… » oui effectivement, tu a raison sauf que les employés aurais puent offrir ce service, qui fait partit de leurs description de tâche, plutôt que de parler de ce qu’ils ont fait la veille !!!!
    Syndiqué un jour, syndiqué pour toujours !!!!

  41. Je ne comprends pas. Plusieurs succursales sur la Rive-Sud et dans la région des Bois Francs ont le service à l’auto. Aller au guichet pour l’auto pour récupérer votre commande lorsqu’elle est de plusieurs caisses.

  42. Le service est directement lié avec la sécurité d’emploi et le salaire fixe.
    Enlevez l’union qui protège les branleux et travaillants sans discrimination, donnez
    un salaire de base plus commission et vous verrez le service s’améliorer.

  43. Il semble que vous n’avez rien d’autres à faire de mieux que de vous plaindre et que cet articles est plutôt une perte de temps à lire.. aucune information pertinente bref un article de crotte.. si tout le monde se plaignais de minuscule mauvais moment comme celui que vous avez passer et bien le web en serais débordé.
    est-ce que vous à leurs place vous vous auriez aidé…?
    peut-être qu’il y en avait en pause dans ceux qui était devant.
    bref je lis jamais des articles msn et celui-ci me rappel pourquoi..

  44. moi j ai fait l experience avec un chauffeur de camion de la saq.
    wow quelle personnage mal elever qui se fou des autres sur la route et au abord des quai de debarquement bien sur que son comportement est un cas isolé et que les autres son parfait.
    mon cul j avais besoin de place pour debarquer ma commende et ce cammionneur le savait et ma fait poirotter devant le debarcadaire durant plus de 1 hrs pour que je puisse aller moi chez mon client et souvent je xcroise sur la route des cammionneur de la saq et se son de vrai trou cul sur la route mais bien sur pas tous……

  45. @ Rédigé par : Sylv | 24 jan 2012 15:19:07
    Tu n’as rien fait de plus que de te plaindre toi-même.
    Conclusion : tu dois travailler à la SAQ et tu n’as pas eu le courage de te dévoiler.

  46. Juste vous dire, je suis un invidu avec un handicap et pendant la periode des fêtes je suis allée à la SAQ pour mes provisions. prenez note que j`ai utilisé un chariot pour déposer mes achats dans ma voiture. Alors un peu de débrouillardise bon dieu!!!!!!!!!!!!!

  47. Non ce n’esr pas de la mal chance ce sont vraiment des traineux de pieds.J’ai eu un meilleur service chez Wall Mark J’ai acheté un meuble 75,00 il mon aidé a le mettre dans ma voiture cet hiver,on reconnaient les LACHES, Quand il n’y a pas de compétion pourquoi en faire plus,

  48. je suis proprietaire d une petite entreprise privee . et je vous garanti que pour se demarquer
    de la competition on dois donne du service au client pour le revoir et c est tres normal
    ou les syndicat sont trop fort le service souffre . c est malheureux de constater que cela
    s etand a beaucoup plus que la saq .

  49. Vous auriez peut-être du demander de l’aide aux préposés, avec une demande claire et précise vous auriez peut-être eu un bon service? Moi, à ma succursale sur la rue Cartier à Québec j’ai toujours un très bon service!

  50. J’ai toujours eu un excellent service dans les succursales de Boucherville. Même quant je ne ddemandde pas d’aide, on me demande si on peut m’aider. Je ne
    pense pas que ce soit des traineux de pieds. Mais il y a toujours l’exception qui confirme la règle!!!! J’ai même dit a un employé qui me donnait un coup dde main de mieux s’habiller, qu’il prendrait froid, et il á répondu qu’il était habitué d’aider les clients et que cela lui faisait plaisir, de voir les gens contents du service de la SAQ.

  51. Je tiens juste à dire que je trouve ça plate qu’on généralise souvent des petits cas comme ça, car je travaille dans une SAQ et je demande toujours si je n’ai pas 50 clients à ma caisse de faire le service à l’auto à mes clients et si je ne peux pas me libérer pour offrir le service je demande à un de mes collègues de venir aux caisses pour l’offrir. Pour l’information sur le vin de garde ça fait quelques années que je travaille là et je n’ai pas la réponse à tout, si c’est le cas je demande conseil à un collègue ou je réfère mon client à mon conseiller en vin s’ il est présent.

  52. Cet article est peu édifiant. Les employés de la SAQ sont généralement très accueillants et surtout très professionnels. J’apprécie beaucoup leurs conseils avisés.
    Arrêtez de généraliser votre cas.

  53. @Maurice Lalancette.. et bien conclusion hâtive, je ne travail pas à la SAQ même que mon travail est loin d’être similaire à celui-ci et c’est donc pour ça que je n’ais pas eu le « courage » de me dévoiler…
    Mon point est que l’ont a écrit ici un article parlant de malchance par une personne qui n’a pas eu d’aide des emballeurs à emmener 4 boîtes à sa voiture … et l’ont à écrit cet article en lien avec seulement une succursale..donc généralisé au coton…
    On ne peut pas appeler ça de la malchance ici, juste de l’égoïsme mal placé. Perdre ses jambes dans un accident de voiture, tomber en bas de l’escalier ou même se faire chier sur la tête par un oiseau, cela est de la malchance. Mais écrire un article complet sur une toute petite embûche de la vie comme celle-ci..
    Je ne prends jamais la peine de lire ces articles et encore moins de répondre à ceux-ci mais je n’en revenais pas quand je suis tombé sur ça.. et encore moins sur les gens qui en rajoutais sur leur expérience de mauvais services à la clientèle à la SAQ. Vous ne magasinez jamais ailleurs?
    Si ils vous font autant chier que ça aller acheter vos produit au super marché et au dépanneur. Vous serrez content de ne plus avoir à faire à un service à la clientèle défectueux et eux aussi le seront de ne plus voir des clients extra exigeant qui sont rendu de plus en plus égocentrique.
    Et pour ceux qui dise que les chauffeurs de van de la SAQ ces tous des trou de cul et bien je leurs réponds qu’il y a des trou du cul partout (probablement moi compris à vos yeux)!!
    Bref get a life..
    peace

  54. propagande????
    On devrait nationalisé les banques et les minieres?
    Comme ca on aurait plus d argent sur notre territoire!!! lolll

  55. J’ai deux questions.
    Question 1 : Comment fait-on pour suivre devant ?
    Question 2 : Le jeune homme est-il rempli de boîtes en carton, ou est-ce qu’il les remplit de bouteilles ?

  56. J’ai trouvé ce commentaire tout à fait pertinent et je considère que la facon qu’il est formulé est aussi respectueux. Pour ma part, je suis en général satisfait du service dans les SAQ. Cependant, dans ce cas-ci, je pense que nous avons un exemple évident de paresse des employés. Il n’est pas normal d’avoir à « demander » de l’aide quand il est évident que celle-ci serait bienvenue, surtout si les employés dispsent d’assez de temps libre pour piquer une jasette. Ce qui est normal, c’est que les employés proposent d’emblée leur aide et se montrent proactifs quand ils constatent un besoin. Cependant, dans ce cas-ci, les employés fautifs ne devraient pas être blâmés, mais bien plutôt leur superviseur trop laxiste. Il est possible de travailler dans la bonne humeur, en partageant de bons moments avec ses compagnons de travail, mais quand un client a besoin de quelquechose, il faut toujours aller au devant de lui et non l’inverse. Le service, c’est tout simplement sacré!

  57. C’est plate mais tu vis en 2012. C’est du me, myself and I.
    De toute façon, du moment que tu paies, ils en ont rien a foutre que tu aies 2 bouteilles de vin ou 2 paniers (je vais garder mes commentaires là-dessus)
    Tu est sur internet en train de décrire leur convention collective, lâche l’ordi et vas voir leur gérant sibole…la prochaine fois, ils vont t’aider :/

  58. Faites comme moi, LCBO à Hawkesbury, le vin est mois cher et le service à l’auto impeccable en plus vous en profiter pour faire le plein d’essence parfois 15 cents de moins le litre.

  59. En effet, cet article est une perte de temps et vous généralisez beaucoup trop.
    Vous chialez contre les employés alors que si vous aviez tant besoin d’aide pourquoi ne l’avez vous simplement pas demandé?
    C’est facile de se plaindre sans même faire d’effort!

  60. Je dirais probablement malchanceusecar si c’est des jeunes, c’est cette génération de je m’en fou, c’est pas grave etc… J’ai moi même à gérer + ou – 20 employés et les jeunes d’aujourd’hui en général je dis bien pas tous, ils pensent comme ca et je suis pas certain qu’ils le réalisent.

  61. Une autre de ces « job de bras » que tente régulièrement la droite afin de plaider pour la privatisation de la SAQ. Tout irait tellement mieux car ‘ » je ne peux pas aller ailleurs, faute de concurrence… « . En effet, le privé est c’est la solution, suffit de regarder l’état de la planète, Wall Street, la répartition de la richiesse (le 1%)…

  62. Je demeure à Gatineau et j’ai toujours eu un excellent service à la Saq.A l’occasin j’achète une caisse; notamment lorsqu’il y a un rabais de 10 à 15% et dans ce cas je prend un panier pour me rendre à l’auto et le ramène au magasin.
    Ce qui distingue la saq à mon avis, c’est le service conseil et l’amabilité du personnel.

  63. Dans plusieurs succursales de la SAQ depuis quelques années c’est généralisé : des jeunes de 20-30 ans qui sont 3 ou 4 à JASER ENSEMBLE à la caisse, se fouttant des clients…
    Ceux qui disent avoir du bon service à leur succursale, je me trompe ou votre succursale emploie des gens un peu plus expérimentés et plus VAILLANTS ?
    à chaque fois que j’arrive pour passer mes achats à la succursale de st-augustin c’est la même chose, les employés jasent de bord en bord les caisses et je les DÉRANGE… ils passent mes achats sans même arrêter de se parler entre eux de leur w-end… du jamais vu dans un magasin selon moi !!!

  64. je me suis presenter a la succursale de pointe aux tremble avec mes BEQUILLES, tout le monde m’a vu mais il a fallu que j’indique a une empolyee pour qu’elles apporte les 2 bouteilles que j’avais choisi a la caisse. ensuite il a bien fallu que je prenne un sac bien croye moi ils me l’ont fait payer….. dans tout les magasins ou je vais beaucoup d’entre eux te font payer les sacs sauf si tu es en bequilles..mais la saq a bien peur de s’appauvrir

  65. Je comprends que les employés auraient du être proactifs et proposer de vous aider, mais avant de vous mettre en beau fusil et de faire des recherches sur leur convention collective, vous auriez pu simplement demander de l’aide. Je suis certaine qu’ils l’auraient fait avec plaisir, et sinon, là j’aurais compris que vous vous mettiez en colère.

  66. Peut-etre il aurait été ,plus simple de demander le service a l’auto tout simplement , au lieu de brassé la planette.

  67. Je trouve que c’est faire une tempête dans un verre d’eau…. Une pure perte de temps que d’écrire votre mécontentement… Vous n’aviez qu’à demander de l’aide et le problème était résolu. Donc, la prochaine fois que vous dévalisez une SAQ, demandez donc de l’aide au lieu de chialer comme une vieille mégère. 🙂

  68. Madame Stival : pour seconder les commentaires des autres internautes sur le sujet et avant de commencer à critiquer publiquement le service en cause comme vous avez daigner bon de le faire, vous auriez pu effectivement communiquer vos besoins de façon claire aux employés sur place. Toutefois, vous avez décidé de ne pas le faire : assumez, alors !
    Personnellement et comme ça semble être le cas de plusieurs autres individus, je n’ai que des éloges à communiquer aux gens travaillant à la SAQ. Chaque fois que j’avais besoin d’un renseignement ou d’un coup de pouce, on m’a aidé avec courtoisie. Tout comme le vendeur, le consommateur a également des responsabilités, soit celui de faire connaître ses besoins. Et s’il ne le fait pas, le vendeur ne possède pas de boule de cristal pour tenter de les discerner.
    La prochaine fois, tentez d’être claire et exprimez-vous directement aux personnes concernées. D’ailleurs, je trouve que cette situation est assez ironique puisque vous semblez faire métier dans les communications…

  69. Bonjour, pour répondre a votre question a savoir si c’est le meme cas pour nous tous, bien je voudrais répondre en meme temps a « anonyme « …Je suis début trentaine et quand j’entre dans une saq, je ne suis meme pas regarder, personne me parle, je suis vue comme un pauvre qui essaie de venir me chercher un vin a 8$. Pourtant, je suis un tres grand consommateur de vin asser cher !!!Je trouve que vous n’avez pas été malchanceuse, le service est vraiment pitoyable… Les employés on l’air bete et essaie de ne pas te parler si tu n’a pas l’air riche… Ca prend tout pour qu’ils te disent merci en sortant !!! Je crois que si vous sortez de la saq avec 4 boites, le fait que vous ayez besoin d’aide est évident et le fait est aussi évident que vous ne devriez pas avoir a demander d’aide. C’est dommage qu’on soit toujours obliger de demander de l’aide… la loi du moindre effort pour un salaire maximum !!!!!!!! Le meilleur service que j’ai eu est a la saq signature de st-foy, tres acceuillant, compétant et serviable !!!

  70. Je trouve que vous généralisez beaucoup, il y a du mauvais service dans toute les entreprises!
    Je suis un peu décue que vous citiez très ouvertement la SAQ! Et non je n’y travaille pas. Comme il est mentionné plus haut, les jeunes d’aujourd’hui ne sont plus aussi avenant et aidant. Je crois que le gérant a une part de responsabilité, et qu’il devrait veiller et inculquer a son équipe de nouvelles valeurs pour un service impeccable.

  71. Bonjour,
    Je pense que cet article soulève différents points et voici ce que j’en pense:
    Les jeunes sont le résultat de l’éducation ET du modèle qu’ils retrouvent dans leur entourage. Le fruit tombe forcément près de l’arbre et c’est donc dire qu’il y a une parent (ou un adulte) quelque part qui a oublié d’insister sur les mots qualité et société.
    On voit donc notre entourage avec notre expérience personnelle et plus nous avons rencontré des gens de qualité (humaine), plus il nous semble  »logique »’ que les autres personnes puissent aller dans ce sens. Je pourrais aussi dire  »je ne fais pas aux autres ce que je n’aime pas qu’on me fasse »…
    Bref, d’un point de vue professionnel, effectivement, nous devrions tous avoir une belle attitude et chercher à rendre nos clients heureux dans la mesure du possible. Parcontre, d’un point de vue humain, il y a (beaucoup!) de personnes qui n’ont pas eu la chance d’apprendre à se soucier des autres.
    Comme il nous ait impossible de refaire leur éducation, on peut effectivement choisir de leur expliquer  »le plus gentiement possible » notre point de vue ou changer d’endroit pour nos prochains achats.
    Bonne journée tout le monde!

  72. J’en reviens pas tu temps perdu à lire leur convention collective à place de tout simplement demander de l’aide, nous avons une génération qui ne voit pas plus loin que le bout de leur nez…… mais vous êtes capable de parler si vous avez besoin d’aide.!!!!!!!!!!!!!!!!!

  73. Le servis par excellence es la SAQ de Ste-Rose à Laval que se soit pour le servis ou les conseils je ne vais pas dans aucune autre succursal j’ai meme deux conseiller que je suis familiere avec il sont a notre ecoute et moi quand j’ivais avec ma fille de 4 ans il me demande si tous est correcte pour me rendre à l’auto et ma fille resoit meme un collant sur la main maintenant ellle veux toujours y aller avec moi.
    Je crois que comme toute autre magasin nous trouvons des lacunes au niveau du servisque se soit la SAQ, l’épicerie ou les grands magasins.

  74. Je suis d’accord avec bien des gens ici. Si tu voulais de l’aide, tu n’avais qu’à le demander, au lieu d’en faire toute une histoire et te servir de ton statut « de journaliste » pour te défouler !

  75. De toute évidence il y a un gros laisser-aller coté service a la clientele. Personnellement je crois que le travail des superviseurs en ce sens est a ‘.origine du probleme. Nos jeunes doivent apprendre et pour bien apprendre on doit bien leur enseigner.Le service a la clientele est la base meme des résultats de nos entreprises. Donc si un employé est mal supervisé…Personnellement il y a certains commerces que j’évitent maintenant car je ne peux supporter le fait de voir deux employées se raconter leurs ti problemes ou leur soirée devant les clients.

  76. Personnellement, je boycotte la SAQ! Pourquoi? Parce qu’elle a ambitionné sur le pain bénit dans le passé (i.e. volé nos poches) et que le service laisse parfois à désirer… J’ai la chance d’avoir une autre alternative tout près. De plus, la LCBO de l’ontario a toute une variété de vin canadien qui sont très respectables. Ce que ne nous offre pas la SAQ, faite d’avoir un esprit plus ouvert…
    Souvenez-vous de cette grève pendant le temps des fêtes il y a 2 ou 3 ans… Quand c’est le syndicat qui mène… Çà arrive bien trop souvent au Québec… Puis souvenez vous des profits empochés au cours des dernières années alors que notre dollar reprenait de la vigueur… La SAQ n’avait pas ajusté ses prix à la baisse avant de se faire prendre la main dans le sac… i.e dans nos poches!
    J’ai eu une expérience il y a 3 ou 4 ans, où une caissière jasait avec un client/ami/conaissance. Il y avait des lignées aux autres caisses. Je me dirige vers la sienne. Elle dépose l’affiche « caisse suivante SVP » alors que j’attendais qu’elle termine sa conversation afin d’avoir son service… Ben je n’ai pas eu « son service »! J’ai dû faire la queue à une autre caisse… Inutile de vous dire que cet événement n’a fait que renforcir mon point de vue sur ce monopole abusif, tout comme d’autres comme Poste Canada entre autre…
    Malheureusement, on vit dans une société où l’un ne se préoccupe plus vraiment du bien-être de ses concitoyens. On fait comme si on était tout seul sur la planète. C’est vrait pour une bonne partie de la population, toute génération confondue à mon avis. Si nos jeunes ne se soucient pas des autres, on a sans doute quelque chose à voir là dedans, ce sont nous qui les ont éduqués, montré l’exemple. Alors… regardons-nous dans le mirroir et parlons-nous franchement…

  77. Hé bien moi aussi j’ai vécu la jasette des employés a la succursale de la place bourrassa,il as fallu que je leur demande de venir a la caisse pour donner du service car nous étions rendus 4 personne a attendre et pourtant j’ai toujours eu un bon service au autre succursale,en passant sa m’est arriver plus d’une fois de demander leurs service a cette succursale maintenant je fait un plus long trajet pour avoir un meilleur service,fini la place bourrassa.

  78. @tous ceux qui me demandent pourquoi je n’ai pas demandé d’aide…
    Bien sûr, j’aurais pu faire « un appel à tous » aux 3-4 personnes qui se jasaient aux caisses. Mais j’ai préféré observer (déformation professionnelle) à quel moment l’un d’eux prendrait l’initiative de lever son petit doigt. En sortant les premières boîtes, je m’attendais encore à en voir un me suivre. Ce ne fut pas le cas. Ensuite, j’aurais pu signifier mon insatisfaction, mais je me suis remise en question. Peut-être que j’avais tort d’espérer un tel service… Je connais peu le milieu syndical. Mais en y repensant, j’ai compris que dans la vente au détail, le service doit être en haut de liste. Je me suis enfin demandé si c’était une pratique généralisée ou une simple malchance. Rien n’est blanc ou noir.
    @natacha
    Non, je n’ai pas lu la convention collective de 203 pages en entier. J’ai simplement fait une recherche sous le mot (service à l’auto, caisse). Quelques secondes après, j’avais ma réponse.

  79. Moi, je rentre dans la S A A Q. assis sur mon quadri-porteur, mes pieds et jambes sont mal
    En point, et je n’ai pas d’équilibre lorsque je suis debout, mais à l’intérieur, les employés sont
    Toujours pret à m’aider, pour trouver ce que je cherche, et passer à la caisse, J’ai jamais eu
    4 caisses de bouteilles à transporter à l’auto, mais pour l’intérieur j’ai rien à dire des employés
    Et employées les femmes sont gentilles avec moi,

  80. Moi je vais en Ontario (Hawskbury)au LCBO pour y faire le plein, ca vaut le déplacement, une sortie, tout est moins cher, ils donnent des AIR MILES, et ils offrent et apportent toujours toujours a mon auto….ils parlent français, et conseillent aussi et même suggèrent…tout ça, et si le coeur vous en dit la taxe de vente est de 1% de moins sur vos autres achats ailleurs et en passant faîtes le plein d`essence avant le départ. Quant à la SAQ, c`est un dépanneur !

  81. Mon expérience est très positive ici, à Trois-Rivières, au Cap… On fait même des recherches à l’orinateur lorsque je ne suis pas certaine du nom du vin que je recherche. Le service est poli, courtois…on m’offre le service à l’auto pour une seule boîte, même pas pleine.
    J’ai eu un aussi bon service à Sept-Îles….
    J’ai été très surprise de lire votre article.

  82. Trop facile de déverser son trop plein sur internet ! si vous aviez besoin de l’aide pour vos 4 caisses, il suffisait peut être de demander ? au lieu d’agir comme une princesse. vous êtes capable de parler, au lieu de faire une toller.. et dépenser des heures pour des recherches sur internet et sur leur convention. Si vous auriez demandé gentiment de l’aide pour vos caisses et qu’il aurait refusé.. là j’aurais compris votre réaction.. mais là ca ressemble a de l’égocentrique..et l’enfantiage..

  83. Je sens une frustration dans le récit. Quelle était votre attitude dans la SAQ et sourtout vos p’tits monstres, comme vous les appelez.
    Recommendation: Allez-y plus souvent pour ne pas faire un ‘voyage’ de camion et laissez vos monstres à la maison.
    PERSONNE n’est à votre service madame la duchesse!

  84. Le service dépend des succursales, je viens de déménager dans une ( nouvelle région) pour ne pas la nommer, et je trouve le service médiocre comparativement à celle ou j’avais l’habitude d’aller, il me semble qu’il n’est pas si compliqué de dire, bonjour à un client, mais bon. Si j’ai besoin d’aide par contre je le demande et je m’attend à être bien servi.

  85. Je m’excuse pour Natacha et Anonyme ( non mais , faut tu avoir du culot faire des reproche sans être capabled e s’identifier….hypocrisie!!) Mais je suis en service à la clientèle….et j’aurias bien aimer vous voir les bras plein à essayer de demadner de l’aide pendant qu’il sont en pleine conversation….
    C’est drole comme certain voit souvent du chialage partout mais ne sont meme pas capable de se mettre dnas la peau des autres…a croire que vous auriez été comme ces jeunes et que vous aussi auriez continuer votre conversation bon an mal an!!! Ça s’appelle de l’égoisme!!
    Et oui pour le service à la clientèle, le magasin aurait été plein il n’aurait pas pu vous aider car on priorise les clients en magasin versus ceux au téléphone ou pour un service complémentaire. mais Il aurait pu tout simplement vous dire d’approcher votre auto de la porte et vous aider à les mettre dnas la valise!!’Ça s’appelle du service à la clientèle!!! Et pour avoir travailler dnas ce domaine depuis plus de 10 je peux vous dire qu’il y a toute sorte de clients….
    Et moi je suis d’accord que vous vous serivez de votre tribune et de votre statut de journaliste pour en parler!! c’est au lecteur de voir si le sujet les interesse ou pas…dans ce cas ne pas lire et ne pas importuner les autre…. Ces meme lecteur qui sont probablement friant des nouvelles de l’afganistan, ou de la politique et tant qu’a moi on en parle trop…chacun ses gouts et sont opinion!!! Mais à quoi sert le journalisme, si c’est pas de dire tout haut ce que pense les autres tout bas!!!
    Voila!!! Bonne tribune…. 😉

  86. Encore une fois, certains subissent la généralisation des autres!
    J’ai 25 ans, je travaille dans une SAQ et soyez certain que vous n’auriez rien à dire contre mes services ou ceux de mes collègues!
    Les jeunes, les jeunes … la personne que je pointerais du bout du doigt dans ma succursale elle est loin d’être jeune!

  87. En parlant de sacs à la SAQ, ils mentionnaient qu’ils ne fournissaient plus les sacs à cause de l’environnement. Alors qu’attend on pour reprendre les bouteilles vides et nous donner l’échange comme on le fait dans d’autres provinces?

  88. Allez simplement à LCBO et vous verrez la différence pas seulement dans le prix
    des bouteilles mais aussi on vient nous aider avec le sourire à transporter
    nos caisses à l’auto. Et encore un + pour ceux que ca intéresse, des points
    Air Miles lors de tout achat

  89. Sophie,
    Désolé de vous décevoir mais le service à la clientèle n’est pas meilleur dans les magasins aux détails du privé dans n’importe lequel des centre d’achats ou rue importante de nos grandes villes. On y va sans classe avec des « tu », des « petites madames », « chef », « capitaine » et quoi encore…ce que vous ne retrouverez pas ou très rarement à la SAQ. En fait, tout est question de perception…la noblesse s’attend à ce que tous soient à genoux et aux quatre volontés alors que le monde ordinaire ne regarde pas nécessairement la forme. À lire votre texte, nous savons où vous vous situez mais pour avoir le service requis encore faudra-t-il que de façon naturelle vous attiriez la sympathie des gens autour de vous. J’ai toujours reçu le service nécessaire à mes besoins quand je vais à la SAQ autant le sourire, le regard complice que les conseils quand la certitude de la recommandation est présente de la part de l’employé sur place et j’ajoute que je peux goûter au besoin.
    En terminant, dans les années 60 et 70 la majorité des employés étaient engagés par des connaissances déjà sur place, par « pushing » comme on disait…maintenant ça ne fonctionne plus comme ça au gouvernement…mais au privé…oui et on s’y traîne les pieds aussi!

  90. Personnellement, j’ai rarement droit à un sourire et un bonjour quand je passe à la SAQ et ce n’est vraiment pas parce que je ne suis pas souriante et gentille moi-même. Ça jase de leur week end d’une caisse à l’autre sans même nous regarder. À chaque fois que j’y vais, je ne peux m’empêcher de trouver le service déficient à quelques rares exceptions.
    Autre fait: ces gens sont payés une vingtaine de dollars de l’heure, sensiblement le même salaire que moi après mes 6 ans d’études post-secondaires. Ils sont excessivement chanceux de pouvoir gagner aussi bien leur vie à faire un emploi aussi simple alors ce serait la moindre des choses de nous faire un petit sourire.
    Je ne dis pas que la caissière chez Metro a le droit d’être bête vu son salaire, mais il me semble que des emplois à la SAQ, au salaire qu’ils gagnent, il doit être assez facile de trouver du nouveau staff et les critères du service à la clientèle pourraient se permettre d’être un peu plus sévères en ce sens.

  91. Je n’en reviens pas, c’est ridicule! Toutes les personnes qui ont dit qu’elle était dans le champs et bien c’est vous qui l’êtes! Elle a complètement raison! J’ai étudier dans le domaine et je travail dans le travail du service à la clientèle et très très souvent le service est pourri. La presonne qui travail dans le service à la clientèle doit aller au devant du client, prévoir ses besoin. C’est vrai les employés de la SAQ sont des traineux de pieds de plus au prix qu’ils sont payés c’est une honte.
    À plusieurs reprise dans les SAQ j’ai eu un mauvais service; aucun bonjour, les employés se poussent, il y a juste une caisse quand ils sont 5 dans le back store a jaser…
    RIDICULE

  92. Je pense que vous auriez pu demander de l’aide à la place de leur tendre un piège avec ce petit article inutile. Plus vous agirez en princesse mécontente, plus les gens vous laisseront porter vos caisses! Votre conjoint était là pour vous aider, alors pourquoi demander à ce que les employés soient à vos pieds en plus?

  93. Je peux comprendre lorsque certains disent que les employés n’ont pas de boule de cristal et qu’ils ne peuvent deviner les besoins du client et que celui-ci doit demander. Cependant, on ne parle pas ici de besoin, on parle de service à la clientèle, d’expérience favorable en magasin. Lorsqu’on dit offrir un bon service à la clientèle, ça ne s’arrête à offrir de bons conseils. Il me semble que lorsqu’on vient d’acheter 4 boîtes de vins et spiritueux et qu’on est seulement 2 personnes pour emporter le tout à l’auto, qu’on devrait réagir plus vite et offrir de l’aide. Je suis persuadée que le service est meilleur en semaine, car la fin de semaine, on a souvent affaire à des jeunes et malheureusement, on ne leur a pas appris le bon savoir vivre et encore moins la courtoisie. Vous n’avez qu’à prendre l’autobus et vous le remarquerez bien assez vite. Combien de fois, j’ai vu des personnes âgées debout, parce que les jeunes étaient trop paresseux et trop égoiste pour donner leur place. Des jeunes qui jasent à la caisse sans se préoccuper des clients, ce n’est pas juste à la SAQ que ça arrive.

  94. si vous auriez été obliger d’attendre a la caisse parce qu’il n’aurait rester qu’un employé dans la succursale de la s.a.a.q étant donné que les deux autres seraient partis aller porter des caisses dans une voiture d’un autre client vous auriez critiquer quand-même (manque de me servir)
    vos deux jeunes enfants n’ont pas transporter vos caisses car ils risquaient des brisées
    mais ils pouvaient circuler dans la succursale pendant que vous étiez occupées a faire vos achats?
    n’y avait-il pas de risque qu’il en brise en tournoyant autour des étalages?

  95. Content de voir que je ne suis pas le seul qui joue a la cachette avec les employés de la SAQ. Bien souvent ils ne savent meme pas ou est un vin special. Eueu! c’est un Beaujelais, non c’est un Petro-Canada. A chaque visite je ne me gene pas pour leur dire que si je vais chez Dolorama et que j’achete 2 articles a $1.00 on me donne un sac et pas en papier celui qui déchire sous la pluie et laisse tomber la bouteille.
    Vouis voulez du service et des prix d’environ 20% moins cher.
    Faites un petit tour le dimanche a Hawkesbury Ontario passé Lachute.
    Maintenant par la 50, route de l’aéroport Mirabel, on y arrive direct en peu de temps.
    Du service a l’auto il y’en a, meme pour une seule boite.
    Proofitez-en pour faire le plein 10c a 12c moins cher, le litre.

  96. C’est vrai que le service laisse à désirer dans certaines SAQ comme certains resto et magasins. Je suis chanceuse celle de Vaudreuil-Dorion, les employés sont toujours serviables et j’ai toujours quelqu’un de pasionné pour nous conseiller un vin! Par contre depuis que nous avons découvert la LCBO de Hawkesbury c’est devenu notre place pour le vin! À 35 minutes de la maison, le service est super, le vin moins cher et en 1.5 litres. Les Air Miles et un service en français. C’est décevant mais le problème ne se répète pas juste à la SAQ. Bravo à ceux qui offrent un service et pour les autres, vous devriez faire un effort…

  97. Ont oubli parfois que le salaire à la SAQ pour quelqu’un qui commence comme simple commis à la caisse est d’environs 20$ de l’heure. Je trouve ça quand même très bien payé pour ce que j’ai comme service, pas grand chose par chez nous, mon épicerie me donne un meilleur service et je suis certain qu’ils sont payés moins cher.

  98. Un gros BRAVO Sophie Stival pour soulever ce point! Je crois tout à fait ce dont vous parlez puisque j’ai vu pire…J’épargnerai les détails de ce que j’ai vu à plusieurs reprises à la SAQ, Canadian Tire, Home Depot, etc… mais personne ne peut nier que beaucoup trop d’employés n’ont pas seulement l’air d’être carrément lâches mais se sont pour certains d’entre eux rien de moins qu’une façon d’être. Qui sont les parents de ces employés-es fainéants qui n’ont pas un onze de civilité et de courtoisie, surtout quand il s’agit de nos ainés-es? Si je suis témoin de comportements aberrants venant des employés-es, vous pouvez être sûr que je leur laisse savoir avec des phrases comme:  »C’est vraiment dommage pour vous mademoiselle (ou monsieur) que vous ne vous rendiez pas compte vous-même de votre propre incompétence et manque total de savoir vivre ». On a déjà même applaudi mon commentaire par la file de gens en ligne derrière moi tellement le manque de courtoisie sautait aux yeux!! Qui les a éduqués de cette façon? Je dois admettre que beaucoup d’entre eux semblent tellement nonchalants que je ne suis pas certain s’ils-elles se reconnaissent dans un miroir…

  99. Je suis généralement décu du service recu a la SAQ : les employés qui ne disent pas bonjour, peu de sourire, beaucoup du bavardages derrière la caisse. Mais bon. Ce problème, on le retrouve partout. Et c’est plutot rare de nos jours d’avoir de l’aide pour transporter nos boites et sacs jusqu’a nos grosses voitures. Évitons de généraliser. Mais encore une fois, le service a la SAQ m’impressionne rarement.

  100. Ont oubli parfois que le salaire à la SAQ pour quelqu’un qui commence comme simple commis à la caisse est d’environs 20$ de l’heure. Je trouve ça quand même très bien payé pour ce que j’ai comme service, pas grand chose par chez nous, mon épicerie me donne un meilleur service et je suis certain qu’ils sont payés moins cher.

  101. Ce magasin n’offre tout simplement pas le service à l’auto, comme la plupart des grandes chaines. Si les commis commencent à sortir avec tout le monde pour les aider, vous aller chialer maintenant qu’il n’a y a pas personne à l’intérieur pour vous servir. Alors ils devront engager des employers en surplus et monter les prix…et vous aller chialer encore!!! Vous n’allez pas chez Maxi ou chez Wal-Mart??? Pourtant personne ne vous aide à ranger votre épicerie? Franchement, J’appelle ça chialer pour rien!

  102. Vous n’êtes pas une journaliste madame et cela paraît. C’est un billet d’humeur votre papier. Une grande généralisation basée sur une expérience précise dans un commerce duquel vous semblez ne pas savoir grand chose. Pour avoir travaillé dans ce milieu près de 10 ans, les employés sont dans la grande majorité impliqués, intéressés, informés et n’hésiteraient pas une seconde à proposer le service à l’auto (si cette dernière est près du magasin bien sûr). Et par expérience, il est impossible de travailler pendant 8-10 heures sans échanger de paroles ou de rires avec nos collègues, c’est un travail plutôt aliénant et le contact humain avec nos collègues est tout à fait sain, cela n’enlève rien aux clients, nous ne sommes pas des robots. Les excès ou les exceptions ne font pas la norme.

  103. c ti si dure que sa amener t boite toute cette histoire car t trop lache pour fair deux voyage ! pauvre petite tu fais ben pitier et de ce que je peut voir avec lage de tes enfant ta pas 80 ans ! si t pas contente vas y une bouteille a la fois ! a moin qui faudrait que employer tapporte ta bouteille aussi !

  104. Je vis à Montréal et je peux vous affirmer que le service à l’auto est extrêmement rare, surtout à l’épicerie avec un panier plein! Même qu’à cause du vol de paniers, certains supermarchés ont même installés des barrières empêchant les paniers d’aller dans le stationnement! Et je ne parle pas de tous les magasins où on joue à cherche le commis! Pour ma part, j’ai toujours eu un excellent service à la SAQ. Mais c’est comme pour tout, il y en a qui l’ont et d’autres pas, jeunes et moins jeunes. Ce qui est bien, c’est que j’ai le choix. Si je n’aime pas le service à un endroit, j’en choisis tout simplement un autre (j’ai 4 SAQ à proximité…).

  105. Il m’est arrivée la même chose un peu avant la période des fêtes. J’y suis allée avec ma grand-mère de 77 ans et mon fils de 8 mois. On avait 2 grosses boîtes et 4 bouteilles  »lousses » car elles n’entraient pas dans les boîtes. Personne ne nous a aidé non plus. J’ai du me rendre à la voiture tranquillement avec ma grand-mère. J’ai installé mon fils dans son siège, j’ai laissé ma grand-mère embarquer dans la voiture et par la suite, j’ai pris tout l’effort qui logait dans mes muscles pour mettre des boîtes contenant respectivement 12 bouteilles et 16 bouteilles plus les 4 autres…

  106. Il ne faut pas généraliser. Je vais souvent à la SAQ et la plupart du temps, j’ai un bon service. Mais comme dans tous les domaines, il y a toujours des clowns.

  107. Je vais souvent à la SAQ et, ce service n’est pas offert tout simplement…c’est comme celà….
    PAR CONTRE, SI VOUS ACHETEZ PLUS DE 12 BOUTEILLES: POURQUOI N’ALLEZ-VOUS PAS À LA
    SAQ-DÉPOT: VOUS OBTENEZ UN RABAIS DE 15% SUR TOUS VOS ACHATS SI VOUS PRENEZ 12 BOUTEILLES OU PLUS ÊT VOUS POUVEZ MÉLANGER LES SORTES.

  108. Voyond donc!!Je ne comprends pas pourquoi vous dites tous qu’elle aurait du demander de l’aides?? C’était ÉVIDENT qu’elle avait besoin de l’aide!! Les employés sont pas aveugles!! C’est carrément un manque de perspective et d’attention. Il faut pas avoir un diplome en service a la clientele pour voir que dans ce cas la les employees auraient du arréter leurs petite conversation et de suivre avec les boites. ARRETEZ de defendre ce service pourrit et parresseux. On le voit partout et ca changeras jamais si on l’accepte comme un fait. Ce n’était pas a la cliente de le demander quand c’est évident, ils ont surement pas besoin de boule de crystal pour voir le besoin Dan P.!!

  109. Bonjour Sophie!
    Je suis tout à fait d’accord avec le sujet que vous avez apporté ici! Ce n’est pas seulement à la SAQ que nous avons un mauvais services, celà se produits partout! Je ne nommerai pas la ville, mais je suis d’accord avec le fait que lorsqu’il y a 3-4 personnes et même plus, qu’ils sont là entrain de regarder les mouches voller (déformation professionnel pour moi aussi! 😉 ) c’est un peu frustrant!!!! L’autre jour à la caisse une fille parlait de ses problème de couple non mais sérieusement… j’ai autre chose à faire que d’attendre en ligne, car elle est trop attentive à ce que sa copine lui répondra suite à ses problèmes!!!! Je ne crois pas que nous sommes des duchesses parce que nous voullons êtres bien servit, je me souviens très bien lorsque nous avons commencé à être sur le marché du travail il fallait être souriant, sociable et COURTOIS avec la clientèle et je crois que c’est un gros bon sens et oui effectivement peut-être que nous devrions demander service à la place d’attendre????????? Voyons DONC!!!!!!!! J’en aie tout simplement froid dans le dos à m’imaginer de poser la question à mon grand- père!!!! Il me dirait lui aussi tout simplement… MAIS OÙ CACHEZ-VOUS CE QUE NOUS VOUS AVONS APRIS BORDEL!!!!! la politesse ça va de soit!! point à la ligne. Et en même temps pourquoi laisser nos  » monstres » à la maison lorsqu’on va faire les commissions? C’est absurde! Au contraire je vais continuer à les ammener avec moi, pour la simple et bonne raison de les sortir de la maison!!
    Bref des commentaires negatifs, il va toujours en avoir, se faire traiter de duchesse… rien à dire.

  110. Cette pauvre chérie qui se plaint du service à la SAQ ! Vous n’avez pas d’autres problèmes beaucoup plus graves à nous faire part. Comme cette misère des riches nous fait pleurer.

  111. Succursale de Chicoutimi près du Loblaws… lundi matin… service complètement pourri….employer qui discute au téléphone avec son employeur, qu’ il devrait avoir un salaire x plutôt que y de l heure, et ce devant tous les clients qui rêve d’avoir ce salaire un jour…discussion entre 2 employer sur les péripéties de la fin de semaine et autre banalité…devant les clients… et quand une dame décide de nous demandé si nous avons besoin d aide, c est en me tutoyant comme si nous avions garder les vaches ensemble….. merci SAQ, de si bien nous servir….

  112. Bonjour, pour le service à l’auto, allez comme moi à la LCBO en ontario et en prime vous allez BEAUCOUP moins cher votre vin.

  113. Pourquoi ne pas être sortie du magasin avec vos 4 caisses DANS LE PANIER À ROULETTES ???
    Vous auriez charger la voiture, installer les enfants et votre conjoint aurait ramener le panier (d’épicerie) au magasin.

  114. ha!mais quel malheur tres chere,aurait tu voulu que les caissier boivent aussi t’est 4 caisses de vin?au quebec ont est gras dure avec les institution public que nous avons,,mais le probleme ont aime mieux chialer surtout si il y a un syndicat !!!c’est sur qu’en afrique le service doit etre ben meilleur ,alors pourquoi ne pas y démanager!!!

  115. Je trouve dommage de voir une critique si mauvaise d’un commerce pour ensuite, généraliser à toutes les succursales. Peut-être qu’ils ont fait un mauvais service, mais peut-être qu’ils croyaient que vous étiez corrects. Personne ne peut lire dans les pensées. Vous auriez pu prendre un panier contenant vos 4 caisses de vin, et l’apporter jusqu’à votre voiture. Le « problème » aurait été rapidement réglé et peut-être ont-ils cru que c’était ce que vous auriez fait.
    Pour ce qui est d’un commentaire écrit suite à votre article, je trouve aberrant de blâmer les « jeunes » et leur mauvaise éducation. Étant jeune et étant dans le service à la clientèle depuis 5 ans, oui, l’employé à une part de responsabilité, mais les clients aussi. Il faut arrêter de généraliser sur une catégorie de personnes et apprendre à s’ouvrir les yeux.
    Pour ce qui est de ma SAQ, le service est excellent, sympathique et les gens sont toujours prêts à nous aider. Je suis jeune et ils ne me considèrent pas autrement. Ils me conseillent.
    Bref, si vous n’aimez pas le service, changez d’endroit au lieu de porter plainte ouvertement comme ça plutôt que de le dire directement aux employés, poliment. Les commentaires constructifs (sans être désobligeants) peuvent être dits, si c’est fait avec de la bonne volonté.
    L’article aurait peut-être été plus convenable s’il avait traité du service à la clientèle avec un exemple personnel plutôt qu’une plainte directe.

  116. ..tout le monde sait que consommer des boissons alcooliser modifie le comportement humain, donc quesqu’il y a dans votre fontaine?…de l’eau ou du vin?
    …boire un peu moins et réfléchir un peu plus!..et rapellez-vous!
    ..LA MODÉRATION A BIEN MEILLEUR GOÛT!

  117. SAQ-DÉPOT, MARCHÉ CENTRAL, BOUL. L’ACADIE. C’EST ANNONCÉ À LA TÉLÉ: 12 BOUTEILLES ET PLUS (mélangées)=15% DE RÉDUCTION ET CE EN TOUT TEMPS TOUT LE TEMPS. SACHEZ EN PROFITER…!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  118. Bonjour,
    Si je peux me permettre, vous êtes tout simplement tombé dans la mauvaise succursale 😉 Personnellement, j’habite au centre-ville de Québec et je suis toujours bien servi 🙂 Les employés connaissent très bien leurs produits, ils sont souriants et offre toujours un coup de main lorsqu’il y a des boîtes. Donc je sais pas, c’est facile de critiquer mais je crois qu’il ne faut juste pas généraliser…

  119. C’est ridicule, c’est ce qu’on appelle  » se prendre pour le nombril du monde » Le client est roi d’accord, mais ces personnes qui travaillent derriere les caisses sont des êtres humains, je suis sûre que la plus part d’entre elles aimeraient être à votre place faire la tournée des magasins pour voir ou on est bien servi au lieu de travailler un « Dimanche ». Alors calmons nous il y des gens qui n’ont même rien à mettre dans leurs assiettes alors penser à « un bon vin qui vieillit bien en plus, porté par un employé de la SAQ à nos coffres de voiture!!! C un luxe que pas beaucoup de monde peuvent se permettre par les temps qui courrent.

  120. Je crois que tu relate un problème de société. Aujourd’hui les employéses sont rendu axé sur eux même. Texto, naviger sur internet, parler entre eux à la place que faire le travail. Le québec en générale est une sociètè qui est en train détablir la loi de la moindre effort.
    La SAQ fais parti de ce monde. Syndicalisation, non-concurance et boulot pratiquement protégé. Donc lorsque qu’elle journée ou un dimanche après-midi tu tombe sur 4 flénéants que tu semble avoir eux pour te servir il arrive exaxtement ce qui est arrivé, un service de la loi de la jungle arrange toi avec tes problème !!!

  121. Je repond a ( Rédigé par : tremblay yvan | 25 jan 2012 10:06:56
    ha!mais quel malheur tres chere,aurait tu voulu que les caissier boivent aussi t’est 4 caisses de vin?au quebec ont est gras dure avec les institution public que nous avons,,mais le probleme ont aime mieux chialer surtout si il y a un syndicat !!!c’est sur qu’en afrique le service doit etre ben meilleur ,alors pourquoi ne pas y démanager!!!
    Hey mon Yvan Tremblay si tu na que des commentaires comme ca a ecrire tu devrait peut etre te cultiver pauvre messieur vous faite pitiée

  122. avez vous pense demande de l,aide au commis ? moi ca mais arrive une fois et jai demande et ont reagis sur le champs

  123. Je viens tout juste de lire l’article de Mme Sophie Stival. Je suis résident des Laurentides et je vais régulièrement à la S.A.Q. et je dois vous avouer que le service est très bon dans toutes les succursales que je fréquente. Que ce soit celle de Ste-Agathe, Ste-Adèle ou St-Sauveur les employées et employés sont toujours très courtois et offrent sans problème le service à l’auto. Je crois que Mme Stival devrait en faire part au gérant de l’établissement où elle fait ses achats. Ce n’est pas parce qu’il y a une convention collective en vigueur que le service à la clientèle doit être négligé. Je comprends qu’il peut y avoir des différents entre employeur et employé mais ce n’est pas à ceux qui les font vivre ( nous les clients) à payer pour les malentendus et les mésententes qui peuvent exister. Les employés sont peut-être à blâmer dans leur attitudeenvers les clients de cette succursale de la S.A.Q. mais le patron a un rôle important à joue. Ayant travailler plus de 35 ans en gestion des ressources humaines dans la fonction publique québécoise, je peux affirmer qu’il s’agit d’une responsabilité partagée entre employeur et employé.

  124. IL semble que vous ayez besoins de suggestions: donc je me nomme votre ‘conseil-client’.
    Pourquoi ne pas simplement essayer une autre succursale la prochaine fois, pour tester si ce non-service est bien la norme chez tous les SAQ de votre région? Vous pourriez p-e trouvez vous-meme la reponse a votre question principale.
    Si jamais c’etait pareil alleurs, sans parler de ‘boycott personel’, est-ce que ca vous ferait si tort de reduire votre consommation de vins & spiritueux, et donc de ne pas faire partie de ceux qui contribuent aux salaires (gras) de ces employés de magasin qui sont selon vous inattentifs a vos ‘besoins’? On sait jamais, si assez de gens le faisaient, p-e que l’impact se traduirait en moins d’employés ayant des conversations personelles au moment ou les clients on besoin de services additionels.
    Syndiqués ou pas, notons que plus on paie un travailleur, plus on le rend indépendant, ca c’est la nature humaine (quand vous buvez votre vin, regardez vous le hockey, par hasard?). Rien ne vous oblige a acheter quoi que ce soit chez la SAQ, et notons que les vins et les spiritueux, sont un luxe, pas une nécessité.

  125. Je suis Lavallois et 100% en accord, au prix qu’on nous vend le vin on devrait avoir le service équivalent. Quand on voyage à l’extérieur du Québec, on voit tout de suite la différence.

  126. Pour ce qui est des conseils que vous avez reçus qui n’était pas à la hauteur, je trouve que vous exagérez. Aimeriez-vous mieux que l’employé vous invente n’importe quoi et vous donne des conseils erronnés? Bien sûr que non! Il ne se défile pas, il n’a pas l’information que vous cherchez. Il ne faut pas dramatiser. Je trouve votre point de vue désobligeant envers les employés qui doivent travailler au public. Je ne sais pas si vous avez déjà occupé ce genre d’emploi, mais l’attitude de certain clients à laquelle nous fesons face quotidiennement, qui nous considère comme si nous leur devons tout seulement parce que nous représentons une bannière est un mépris pour notre travail.

  127. Je penses que vous cherchez un peu loin… Ouvrez la télévision, vous verrez l’incompétence qu’il y a et payer à un salaire pas mal plus élevé(entre autre lors de la diffusion de l’assemblé national), et que pensez-vous des retraités du gouvernement qui reviennent travailler comme consultant à un salaire plus élevé et qui travail moins d’heures que lorsqu’ils étaient employés ?
    Et M. Stephen Harper et sa pension de 3 milions ? Les primes que se payent les pdg de compagnies qui doivent travailler fort sur les terrains de golf ?
    Mme. Stival dans quel monde vivez-vous pour vous insurgez contre un caillou dans votre soulier alors que vous êtes dans le sable mouvant jusqu’au cou ?

  128. Le service à la S.A.Q. est à deux vitesse.
    Lorsqu’on discute avec les conseillers, il sont courtois et professionnels, la plupart du temps.
    Rendu à la caisse, les préposé(é)s se racontent leur fin de semaine, leur horaire et leurs petits tracas tout en servant les clients. Bref, ils pensent que ce qui leur arrive est d’importance nationale. Je me fous totalement de la convention collective de ces employés. C’est à leur patron de les former de manière à former convenablement le personnel et c’est aux employés de prendre leur responsabilité et de servir correctement les clients.

  129. Quel article inutile… demandez de l’aide la prochaine fois au lieu de vous frustrer pour rien et de monter cette simple situation en épingle. Je suis certaine qu’un employé se serait fait un plaisir de vous aider si vous l’aviez demandé gentiment. J’imagine juste le pénible retours en voiture pour votre conjoint (et plus tard votre entourage) qui a dû vous entendre chialer interminablement pour cette niaiserie qui aurait pu être évité. Ri-di-cule!

  130. Vous auriez pu simplement demander de l’aide et ils auraient probablement acceptés volontier de vous en donner. Au lieu de chialer en bonne banlieusarde! Quand on ne demande pas on ne reçoit pas. À Montréal j’ai toujours un excellent service conseil et nous y allons au moin une fois par semaine.

  131. Je vous invite à contacter le ou la directrice du magasin et en discuter directement avec une personne qui « devrait » être en mesure de répondre à vos questionnements.

  132. Je suis de Montréal et je deteste aller à la SAQ pour avoir des conseil sur l’alcool. Je suis aller le week end, la semaine, le jour, le soir ça change pas grand chose. La dernière fois que j’y suis aller pour un conseil, les vendeurs servaient des gens qu’ils semblaient connaitre bien (rigolade, entendus…) il y avait même une cliente qui avait deux emplyés pour elle. Je pense que j’ai attendu 20 minutes en cherchant du regard quelqu’un avant que quelqu’un me demande de loin si j’avais besoin d’aide.
    Pour ce qui est du service à l’auto personnellement on ne me l’a jamais proposé nule part. Certe je ne suis pas une personne âgée, mais même enceinte de 39 semaine on me laisse me debrouiller seule. Avec ces caisses libre service que nous voyons de plus en plus je pense que le service à l’auto va avoir temdance às disparaitre.

  133. Pauvre tite fille!!! y’en a tu qui se plaigne pour rien dans vie. Tu généralises il y a des places ben pire côté service que la SAQ faque change donc de succursale!!!!

  134. À la SAQ de Louiseville, pour ne pas la nommée, je me suis fait refusé des conseils de l’expert en vin parceque j’arrivais 15 minutes avant la fermeture… La dame m’a clairement dit que son shift finissait bientôt et qu’elle était débordée en cette fin de journée… Je travail avec le public et lorsque la clinique ferme à 17h je suis disponible jusqu’a 17h, peut-être parceque l’entreprise pour laquelle je travail n’est pas syndiquée??!! J’ai normalement un très bon service à la SAQ mais cette fois là j’ai trouvé le service bien ordinaire… J’ai maintenant l’application SAQ sur mon Iphone lorsque je veux des conseils de la SAQ, sinon il existe des importateurs privés qui vendent à la caisse des vins non disponibles à la SAQ…

  135. Premièrement, ceux qui trouvent que c’est une perte de temps d’écrire cet article, ne devraient pas perdre de temps à le commenter. Deuxièmement, je suis entièrement d’accord avec le fait qu’à plusieurs SAQ le client dérange. Je m’approvisionne donc maintenant à la LCBO Hawkesbury: les employés sont très courtois, empressés et tous bilingues; à la caisse, il y a toujours un préposé qui enfile son manteau avec le sourire, même à -20, et transporte nos achats à l’auto sans que nous ayions à le demander! Nous avons l’impression d’être un client et non pas un achalant. L’essayer, c’est l’adopter!

  136. faudrais peut- etre arreter de chialer .. parfois je vie des choses comme ca , mais je m en fou …on s entend que les fin semaines c des etudiants sur le plancher , souvent pas de formation , coute trop cher

  137. La loi du moindre effort. Plus on est gras plus on le devient! Le mot d’ordre est de rester en zone de confort!!!!

  138. Peut-être que si vous aviez demandez de l’aide on vous aurait aidé.
    De plus, je trouve que les gens sont de plus en plus exigeant. Le système D ne semble pas être donné à tout le monde. Je n’ai pas d’auto, je fais mon épicerie à pied avec mon sac à dos, pareil pour la SAQ. Et croyez que je suis en forme! Sérieusement ce post m’a vraiment déprimée. Pas capable de charrier son vin à son AUTO…bouou!

  139. Cela ne me surprend pas du tout. Pour avoir un peu de service il faut absolument le demander . Il est vrai que le personnel aime bien renseigner mais lorsqu’il s’agit des vins plus dispendieux de préférence aux vins que l’on peut prendre tous les jours..Il faut dire aussi qu’à Montréal le monde est particulier au lieu de dire que la SAQ devrit donner un meilleur service on aime mieux dire que c’est le client qui a tort

  140. UN EMPLOYÉ DE LA S.A.Q. EST MIEUX RÉMUNÉRÉ QU’UNE INFIRMIÈRE!…
    DE QUOI À RÉFLÉCHIR!…
    C’EST ABERRANT!…

  141. je travaille dans la restauration et c’est fou ce que je dois faire pour avoir 15% de pourboire. Les employés de la saq sont payé des salaire a faire rougir la population et je pense que tu ne dois pas avoir a demander ce genre de chose, au salaire qu’il font(payé avec nos taxes) ils pourraient se bouger le cul. Bienvenu dans le monde syndicale québécois ces employés ne perdront jamais leur emploie pour une histoire comme celle la et même si tu va voir le directeur de la succursale, bien c’est simple IL SONT SYNDIQUER. C’est chouette de savoir qu’au québec avoir un monopole est illégale mais pas quand tu es le gouvernement

  142. en tout ca a faire tout un plat quel maniere , facile ta juste a installer tes enfants dans la voitutre pis mettre tes 4 caisses de vin dans un panier et bien sur ton mari les transporter a d estination pas trop compliquer hein … mais non,, gros plan pour salir une reputaion

  143. Un règle d’or existe: plus cher on est payés, moins on veut travailler.
    À 25$/hre pour une job qui devrait plutôt être 14$/hre, c’est ce qui arrive.
    Une infirmière auxiliaire fait 18$/hre et on s’entend qu’entre torcher des culs et conseiller des bons vins….

  144. Bonjour,
    Vous n’aviez pas de sujets de chroniques aujourd’hui…..Donc vous avez décidé de chialer….! Achetez-en moins tout simplement! Vous buvez trop!

  145. Vraiment, est-ce qu’on nous prend pour une gang de caves que de nous donner cette information en tête des « ACTUALITÉS » du site alors que hier on avait déjà eu droit à cette histoire absolument dépourvue d’intérêt! il y aura toujours des commerces où les gens sont moins serviables! Est-ce nécessaire d’en faire un article et sembler dire qu’à la SAQ il y a juste des traineux de pieds! moi j’ai toujours eu un excellent service à tous les endroits où je suis allée!
    Peut-être aussi que si le service n’est pas à la hauteur de ce que l’on attend, c’est que soi même on est pas si « gentil » que ça?
    L’autre est toujours notre miroir! Alors au lieu de nous bassiner avec cette information dépourvue du plus petit intérêt, est-ce qu’il serait possible que cette personne apprenne la leçon que cela lui offre?

  146. tu es juste mal tombé, je travail à la saq et tu es vraiment mal tombé. Tu es aller un dimanche, cest pas des employer régulier qui travail (dans la plus part des cas). Dans ma succurcal je loffre le service a l’auto. Il ne faut pas généraliser quand meme, ce ne sont pas toutes les succurcale qui sont comme tu l’as mentionner..

  147. Je suis une employée de la SAQ et je trouve ca bien dommage qu’on ne vous ais pas aidé! Personellement si je ne suis pas débordé j’offre toujours le service à l’auto à ceux qui semble en avoir de besoin! Alors si je peux me permettre, n’hésitez pas à « déranger » le personnel et à demander qu’on vous aide!! POur les conseils, c’est vrai que les conseillers en vin ne sont pas présent le dimanche et que nous n’avons pas les connaissances nécéssaire pour répondre à certaine questions… malheureusement nous n’avons pas toujours les formations adéquate et dans mon cas j’aime mieux être honnête que de répondre n’importe quoi! J’espère que votre prochaine expérience sera meilleur ! 🙂

  148. C Koi la SAQ? Si je me rappelle mon histoire, dans le temps de Duplessi c tais la Commission
    des Liqueurs et pas mieux même pire…C koi la philosophie qui permet à une telle
    entité si monstrueuse d »exister? Il serait temps de penser à la transformer en PPA!

  149. Je suis bien daccord avec Sophie S, sauf que ce problème de service du » moindre effort »
    est généralisé dans beaucoup trop de commerce aujourd’hui. Et si perssonne ne
    dit jamais rien, ça ne va qu’empirer.
    En faisant la lecture des commentaires écrit ici on se rend compte qu’il y a des syndiqués et des
    employés de la SAAQ qui y répondent (( ILs ont le temps ))
    Dommage ! C’est pas demain que ça va changer…

  150. Je trouve cet article tellement impertinent. Quand je vais faire des courses, peu importe c’est quoi et peu importe où, je ne m’attends pas à m’offre de l’aide. Si j’en ai besoin, je le demande simplement et je crois que c’est juste du bon sens. Par rapport à L’employé qui ne pouvait pas donner des conseils, je trouve qu’il a bien fait d’être honnête…peut-être qui’il était nouveau… on ne peut pas le savoir. C’est juste ridicule de prendre l’exemple d’une seule sortie à une SAQ et de faire des critiques sans réels arguments. Sérieusement, la dame qui a écrit cet article s’invente des problèmes.

  151. franchement vous etes de pareseux a chaque coin vous voulez de l’aide vous avez 75 ans ,debrouise vous comme toute le monde , il fallait venir en autobus ,vous etes tellement pareseuse amener vous caisse jusqua votre auto, honte a vous faire tout un cinema

  152. Je trouve vraiment ridicule cet article… Voyons! Vous devriez savoir que de l’aide sa se demande.. Les clients qui ne font que se plaindre ou se prendre pour des rois (désolé le client n’est pas roi il est client » ») Je travail dans le publique depuis 5 ans et je trouve que c’est toujours les petites banlieusardes qui se plaignent pour un oui ou pour un non… Alors au lieu de vouloir diminuer des salaires et faire renvoyer des gens, revoyer votre contrat de travail dans la casse salaire et vous verrez que 20$ de l’heure c’est pas si elevé que cela.. Bonne journée.

  153. Non mais, tout vous est dû dans cette vie? Est-ce que vous vous attendiez à ce qu’ils aillent chez vous vous aider à vider le tout…Petit conseil, si la vie est si compliquée pour vous… Allez-y plus souvent et achetez-en moins.

  154. Je suis allé à la SAQ la semaine dernière tard le soir pour me procurer un whiskey assez dispendieux qu’ils gardent derrière une vitre. Je demande à l’employé dans ce rayon s’ils ont ce type de whiskey en stock parce qu’après un coup d’oeil rapide, je ne le voit pas.
    L’employé me répond bêtement : « Est-ce que tu le vois? », Je lui répond que non. Il me dit:  » Alors on l’a pas » et il se retourne et s’en va jaser avec les autres employés à la caisse.
    Pour moi aussi, faute de concurrence, je ne peux aller ailleurs. J’ai seulement décidé de ne plus aller à cette succursale. Mais quel con…

  155. Je m’attendais à lire les déboires d’une cliente face à un exemple de très mauvais service…
    Finalement, je constate que Sophie Stival chiale pour rien!
    Ça aurait effectivement été serviable de leur part de transporter les 2 autres caisses….
    Mais ce n’est pas parce qu’ils ne l’ont pas fait qu’il en résulte un mauvais service de leur part!
    Ce n’est pas parce que vous vous attendiez à davantage de service que vous avez raison de vous plaindre suite à cette anecdote!
    Et pour que vous preniez la peine de faire des recherches concernant leur convention collective afin d’y trouver leur description de tâche… simplement pour vous donner raison de chialer… je dirais presque que c’est de la mauvaise foi de votre part!
    Puis l’employé qui n’ pas su conseiller madame…. il n’a pas du tout été malhonnête, bien au contraire. Il aurait pu vous « bullshiter » n’importe quoi… mais il a préféré vous dire la vérité!
    En terminant, c’est quoi cette photo?!
    … en t k, ce n’es pas dans une SAQ!

  156. C’est comme dans tout. Ça dépend réellement du tempérament de la personne qui vous sert. Parfois il y a des lâches et parfoirs des travaillants. Je me rappelle, dans le temps des fêtes, je suis allée acheter du vin pour un souper et j’aurais bien aimé un conseil. Je comprends que c’est une période achanlandée et que les employés sont débordés… Alors on s’est mis près de l’ordinateur de recherche pour annoncer qu’on était les suivants… La madame qui se trouvait sur le plancher a préféré aller demander à des personnes qui se promenaient dans le magasin sans trop chercher d’aide si elle pouvait les aider… On s’est donc fait insistants et l’avons suivie dans le magasin. Elle ne s’est jamais occupée de nous, préférant se chercher d’autres clients. Si elle nous trouvait trop insistants, elle aurait tout simplement pu dire : Je termine avec ce client et je vais pouvoir vous répondre dans une minute… Non! Elle nous fuyait litéralement. Un peu sur les nerfs, j’ai décidé de quitter et d’aller chez un compétiteur. Comble du malheur, il n’y a aucun compétiteur… Comme j’avais absolument besoin de quelques bouteilles pour le souper, je me suis résignée à aller dans une autre succursale. Là-bas, le monsieur s’est occupé de nous dès qu’il nous a vu attendre et qu’il en a eu fini avec le client qu’il servait déjà. Il était évident qu’il s’y connaissait et il nous a très bien conseillés.

  157. Moi pour noël j’ai décidé d’acheter un porto de qualité à mes parents. Je me rend à la boutique « SAQ Signature » du centre Eaton dans le centre ville; boutique pour richissime avec bouteilles luxueuses à prix élevés. J’arrive là et il y a un ligne au caisse (normal pour la période). Au bout de la ligne je voit 4 employés qui jase en cercle. Cherchant les portos, je leur coupe la parole et leur demande ou elles sont situées? Réponse bête, air de boeuf et personne qui prend l’initiative pour me donner des conseils. Je me choisit une bouteille (que j’ai mal choisit en passant) et je commence à faire la ligne. Je me rend au caisse et c’est un des zoufs à qui j’ai coupé la parole auparavant qui me sert. Pas foutu de me regardé, il me dit rien, prend ma bouteille et la scan pour me donner le prix. Service minable quoi… Quand tu regarde les prix des bouteille de cette boutique « prestigieuse », c’est vraiment embêtant de comprendre pourquoi il ne donne pas un meilleur service. Temps de noël, employé de « rechange », qui sais, mais mauvaise expérience en bout de ligne. Le seul employé qui faisais bien sa job était l’agent de sécurité…

  158. Je pense qu’ils sont trop payé pour faire ce travail. Nous avons un meilleur seirvice chez Maxi… Ils n’ont jamais le sourire au visage, on a l’air de les déranger…..
    Je suis de plus en plus insatisafait du service…j’ai des amis de Toronto et eux me fournissent en vin pour beaucoup moins cher…faites de mêmes….

  159. Terriennes et Terriens…je ne sais trop quoi dire…je vais tenter d’être le plus bref possible…« Gang de chialeux»

  160. Hé bien ma chere Sophie,si en apportant vos caisses a votre auto une boite serais tombée parterre quelle sorte d article aurais tu ecris et qui aurais payé et remboursé les bris ????

  161. Le mot clé dans cet article: concurrence. Depuis plusieurs mois, la SAQ a éliminé de son inventaire un produit Australien. J’ai fait plusieurs succursales à la recherche de mon vin préféré. J’ai posé des questions à différents employés pour avoir une réponse différente à chaque fois: toutes mensongères! La preuve, je suis allé en vacance au États-Unis cet été et à l’épicerie Hannaford, voilà que je retrouve mon trésor sur la tablette et à 25% moins cher en plus! Je suis fustré de ce monopole qui contrôle les produits et les prix.

  162. Nous sommes le 31 décembre, veille du Jour de l’An. Petit souper tranquille avec mon mari qui ouvre la bouteille de vin -bouchonnée. Retourne à la SAQ avant la fermeture. Naturellement il y a une fille d’attente jusque dehors. Mon mari entre quand même et demande s’il peut choisir une autre bouteille.L’employée lui dit de sortir qu’il ne reprenne pas les bouteilles ce soir là .. Mon mari lui dit que ce ne sera pas long etc.. Plutôt que de lui expliquer poliment que la politique de cette journée là est que les choses ce passe de telle façon et bla bla bla, et je sais que c’est une période exigeante COMME TOUT TRAVAIL AVEC LE PUBLIC, elle se met à crier au gardien de sécurité APPELLE LE 911… Dénonçons les comportements de personnes qui ne sont pas à leur place peu importe le commerce ou le service que l’on se doit de recevoir.

  163. Moi aussi, je suis frustré du service pourris de la SAQ. C’est à cause de cela que nous achetons une fois par moins nos vins en Ontario et beaucoup moins chers! Il y a aussi les USA, encore moins cher!
    Ce beau monde de la SAQ sont trop bien payé pour ne rien faire!

  164. Mon dieu! je pensais que tu t’étais vraiment fait mal servir, mais là, me semble que le service l’auto c’est vraiment pas l’obligation d’aucunes compagnies. A Montréal, ya aucune épicerie qui offre le service à l’auto. Même si t’achètes pour 500$. Faut vraiment quelqu’un de Laval pour faire un article pareil.

  165. Je travaille à la SAQ et je peux vous dire que la plupart des employés sont extrêmement heureux d’aider les clients dans leurs moindres demandes par rapport aux vins, et, pour ma part, je propose toujours de l’aide pour transporter les boites.
    Par contre, lorsque j’ai devant moi une banlieusarde pompeuse qui se croit reine et maître et qui me regarde de haut en se disant dans sa tête « Je paie ton salaire, connard, alors lèche mes bottes », eh bien, je lui fais un service de merde. Et j’en suis fier.
    Bien souvent, les gens qui se plaignent du service dans les magasins sont des gens qui sont des airs bêtes et qui se croient être des rois lorsqu’ils sont clients. C’est justement à eux que nous effectuons un service de mauvaise qualité.
    Si un client est souriant et ne se prend pas pour Jésus Christ, ni pour notre maître qui nous lance des miettes, nous lui donnons toujours un excellent service, au mieux de nos connaissances et capacités.
    De plus, c’est à la mode de critiquer la SAQ. Si on reprend votre exemple de l’épicerie, et qu’on analyse toute votre expérience en tant que client, je suis persuadé que vous avez un bien meilleur service en général à la SAQ. En général. Mais, oh, vous vous attendez à beaucoup plus quand vous allez à la SAQ, et c’est pour ça que vous êtes déçus, puisque vous entrer dans le magasin avec, comme j’ai dit plus haut, un air de « j’en mérite beaucoup plus, connard de fonctionnaire, watch toi bien, je surveille ton service, sujet ».

  166. Et bien dans le tumulte du temps des fêtes, j’entre avec mon bébé à la SAQ pour faire le plein. IL y a foule, découragée j’interpelle une consseillère, je lui dis, le genre de vin que j’aime, le coût que je veux payée et le nombre de bouteilles. Elle note tout et me dit d’aller l’attendre à la caisse. Elle part avec le panier, revient 10 minutes plus tard avec le tout, je paie et un commis vient porter mes boites de bouteilles sans que je demande rien jusqu’à ma voiture. Désolé Sophie, tu n’es pas chanceuse.

  167. C’est certain que demander de l’aide est une bonne façon d’en recevoir, mais quand même… 4 employés qui n’ont rien à faire et des clients qui ont besoin d’aide ça aurait été la moindre des choses de leur part de comprendre qu’aider cette famille aurait été approprié. Mais bon ça arrive n’importe où.
    Les employés de la SAQ ont selon moi des salaires trop élevés, ce n’est pas pour rien que l’alcool coute si cher au Québec. Et le monopole de la SAQ n’a aucun sens, il suffit d’aller aux États-Unis… Les règlements d’importation de la bière et des alcools sont beaucoup moins « chiants ».
    Par exemple, les bières de fermentations spontanées sont en majorité interdites d’importation et de commercialisation parce qu’elles ne répondent pas aux normes de la SAQ. Les Belges en boivent et en exportent aux É-U et ailleurs et personne n’est malade alors pourquoi, au Québec on serait malade de ça?

  168. Oui au Québec il y a une compétition pour la s.a.q., encore assez méconnue mais qui m’a permis
    de faire mes meilleurs achats de vin en terme de qualité/prix et aussi qualité pure de toute ma vie de consommateur de vin(j’ai 48 ans). Voilà que dans les entrepôts costco on peut se procurer des vins des meilleures régions viticoles du monde (Californie,Argentine,Languedoc-roussillon,Italie afrique du sud etc)distribués par une compagnie québecoise,les vins Julia.
    Si vous le demandez un employé se fera un plaisir de vous aider avec les caisses lourdes.

  169. J’ai travaillé pendant 24 ans à la SAQ et ce, comme gestionnaire. J’ai terminé ma carrière comme Directeur durant les 15 dernières années jusqu’en 2005.
    Peut-on uniquement blâmer les employés pour l’attitude au travail en succursale à la SAQ? Je ne pense pas. La communication a toujours été un sérieux problème à la SAQ. C’est un problème de fond qui existe depuis très longtemps. Le travail d’équipe semble un facteur du passé (il fût un temps (court trop court) où syndicat et entreprise travaillaient de manières paritaires en succursales).
    Je dirais que j’ai senti un sentiment d’appartenance d’ordre général chez tous les employés (cadres, bureaux, magasins….) durant les années Gaetan Frigon. Il avait ses défauts comme tout le monde mais ce président avait mis la SAQ sur la map et tout le monde était fier et heureux de travailler pour la SAQ et à la SAQ.
    Et l’entreprise a cette époque c’était rendu au septième rang parmi les entreprises les plus admirées auprès des Québecois (a t-on revu cela?). Époque de courte durée et révolue. Mais son passage, non sans défaut, fût marquant, il représentait une évolution. Mais à vouloir corriger les erreurs de ce PDG la suite….. entraîna du recul.
    Dommage c’est une belle entreprise qui peut faire beaucoup plus…. et être à nouveau admirée du Québec mais ça demande une volonté générale d’aller dans la même direc tion. Et en lisant les commentaires sur les employés de cette succurale, je me dis qu’il y a à nouveau beaucoup de travail à faire.
    Mais surtout ne blâmons pas uniquement les employés.

  170. C’est sûrement de la malchance. Je vais à la SAQ du Complexe Desjardins, et je suis toujours servie avec courtoisie et compétence. Le seul problème, c’est que cette succursale semble en manque constant de personnel. Cependant, une fois qu’on a réussi à mettre le grappin sur un employé, le reste se passe bien.
    À ceux qui chiâlent à propos des clients qui veulent du service : si les employés de la SAQ ont des salaires si élevés, c’est justement parce qu’ils sont censés conseiller les clients, et ils sont formés pour le faire, d’ailleurs. Un porto ne se boit pas comme de la bière de cégep (compris Pat?). Le service à l’auto et le massage de pieds ne sont pas des exigences incontournables, mais la courtoisie, si, peu importe le commerce auquel on fait affaire.

  171. Je tien à dire que je connais plusieurs personnes qui travaillent à la SAQ , dont ma mère. Elle travaille toujours très fort et elle est connue pour ses bon conseils son service et SURTOUT pour son sourire. Je pense que le service à la clientèle dépendera du conseiller sur lequel vous tomberez .Comme dans n’importe quel autre commerce il y en aura qui voudrons travailler et d’autre qui vont se  »cacher » pour ne pas vous répondre. Pour ce qui est du service à l’auto , est ce que c’est obligatoire ?? NON !! Je serais curieuse de savoir si la dame qui a formulé sa  »plainte » aurais dit un gros merci ou encore donné du pourboire au commis qui aurais été porté ses bouteilles, souvent ceux qui prennent pour acquis certains gestes pensents que tout leur ai du …Dans la vie est ce qu’on a quelque chose sans le demander ?? Il me semble qu’un service du genre se demande gentillement , au lieu de vous plaindre , demandez svp ! Qui plus est , probablement que si la cliente avais été une personne agée , ou quelqu’un qui semblais mal prise, ils se seraient fait offrir de l’aide . Probablement que les commis se sont dit que la dame était fort capable d’apporter quelques bouteilles de vin et qu’en PLUS son mari était la pour l’aider. Mais bon les opinions ne se discutent pas qu’ils disent ??

  172. Véronique a vraiment une drole de facon de pensé. Lorsque que j’achete pour plusieurs centaines de dollard, c’est à mon avis le role du marchand de proposer de l’aide!!!!!!!!

  173. Je suis tellement daccord avec Sophie les employés sont meme payé extra a chaque fois qu’ils essuient le plancher ca prends une 12eme année et aucune formation mais le salaire est au dela de bien des formation DEC ou DEP J’ai moi-meme deja travaillé pour la SAQ et les employés ne fesaient que ce que la convention lui permettait

  174. Si vous aviez besoin d’aide, vous n’aviez qu’à le demander Madame! On m’a toujours dit qu’il suffit de parler, mais si vous êtes trop coincé ou que vous n’avez pas assez confiance en vous pour parler alors là, c’est votre problème. Oui je sais qu’ils auraient dû vous le proposer, mais si vous n’êtes pas satisfaite, dite le sur le champs et non sur un blogue. La comunication vous connaissez, c’est le secret pour éviter les frustrations. Je suis convaincu qu’un employé vous aurais aidé avec plaisir et cela vous aurais évité une fin de semaine de recherches et de fustations. Alors à ne pas oublier, la COMMUNICATION, je crois que cela vous rendra service la prochaine fois.

  175. Il ne faut pas ce plaindre…n’est-ce pas le seul service ou compagnie gouvernemental qui n’essais pas de nous vider les poches…et nous sourit ? on pourrais mentionner des milliers d’histoires parlant d’hydro-québec ou encore pire…LA SAAQ qui n’a jamais eu de problemes avec eux ? donc je dit vive la SAQ 🙂

  176. Personnellement, j’ai pratiquement toujours été bien servie à ma succursale de Mascouche, ainsi qu’aux autres où je me suis présentée. Je ne peux pas en dire autant quand je vais à l’épicerie ou les caissières se parlent entre elles, ou avec l’emballeur, et ne te regardent pas et ne te parlent pas sauf pour te donner le prix. MAIS, je dirais que c’est partout pareil – il y a des exceptions.
    Il y a des airs bêtes aussi où je travaille, où je vais magasiner, au restaurant etc.
    Je connais plusieurs personnes qui travaillent à la SAQ. Mères de famille, Pères de famille, jeunes. Ils ont des horaires de fous, doivent travailler le soir, parfois le w/e, selon l’horaire, Ils ne sont pas avec leur famille pendent ce temps-à. Ils tentent de faire leur travail du mieux qu’ils peuvent mais doivent « dealer » avec tout sorte de gens – polis et moins polis. Et non, ils ne sont pas TOUS des traîneux de savate, mais oui il y en a – comme partout ailleurs! Et je vous en prie, ils ne sont pas riches non plus!!! Un père de famille qui fait 40,000$/an avec un horaire de fou, qui travaille fort physiquement, qui est toujours debout et qui « deal » avec toute sorte de monde – qui ne peut pas passer un w/e complet avec sa famille, qui arrive toujours tard à la maison pour préparer le souper (parce que vous voulez acheter votre vin, alcool, etc. à toute heure) … vous enviez ça vous? J’en connais aussi qui gagnent beaucoup plus que ça – qui travaillent pas mal moins et pas toujours avec le sourire!
    Désolée que vous ayez été mal servie, mais si vous l’aviez demandé, je suis certaine qu’on vous aurait aidée avec plaisir.
    Moi, quand je considère que je ne suis pas bien servie … je demande à parler au gérant ou au directeur et je leur fais part de ma déception. Je ne l’étale pas sur la place publique en mettant tous les employés dans le même panier!

  177. …pauvre,pauvre madamme, vous me faite bien pitié, mais vous ne dite pas si vous y aller au deux ans, deux semaines, ou deux jours, peut-etre n’étiez-vous pas apte a y aller cette journée là, si j’était de la police, j’aurais un oeil sur vous!…santé!

  178. J’ai toujours eu un excellent service de la part des employés de la SAQ. Au lieu de cracher sur cette entreprise nous devrions au contraire en être fier. Et non, je ne trouve pas que ces employés sont trop payés. Pour faire plaisir à certaines personnes qui ne sont jamais contentes, il faudrait que le personnel soit payé au salaire minimum pour leur faire plaisir. Vous êtes vraiment très méprisant. Et pour ce qui est des coûts du vin et des spiritueux, il ne faut pas oublier que les profits de cette entreprise servent non pas à payer des gros salaires mais à financer la santé et autres services offerts à la collectivité.

  179. J’ai été pendant plusieurs années employée à temps partiel à la SAQ. Plusieurs membres de mon entourage ont travaillé pour la SAQ, à différents niveaux. Les tensions entre parties patronales, employés et syndicat sont tels qu’il est normal que le service à la clientèle écope. Je comprend parfaitement la situation de madame Stival; je trouve cependant regrettable qu’un article ait été nécessaire pour « faire passer le message ». Saviez-vous qu’un service des plaintes existe et/ou que les gérants de succursale sont là pour gérer des situations de ce genre ? Je tiens aussi à vous dire que lorsqu’un ou des employés sont de style « problématique », c’est toute l’équipe qui en souffre et qui se fait, du même coup, une mauvaise réputation. Malheureusement pour les honnêtes employés (et pour la clientèle qui subit), la convention collective est des plus contraignante et ne donne pas grand marge de manœuvre aux gestionnaires de premier niveau (pas plus qu’aux employés d’ailleurs) pour agir au quotidien. Oui, certains employés sont, comme dans toute « grande entreprise », moins axés sur le service à la clientèle (et pourtant, la SAQ déploie depuis plusieurs années terre et monde pour sensibiliser le personnel sur cet aspect !). Je déplore aussi les commentaires de ceux qui ne connaissent pas le contexte de travail hyper syndicalisé des employés et la technique de distribution des postes et des heures des employés (par exemple, les employés à temps partiel n’ont aucune assurance d’heures de façon hebdomadaire car fonctionnement « par ancienneté »). En ce moment, il faut plus de 10 ans d’ancienneté pour espérer accéder à un poste à temps plein à la SAQ. De plus, plusieurs jeunes gestionnaires hésitent à poursuivre une carrière à la SAQ car débalancement majeur entre la réalité sur le plancher, les demandes des hauts dirigeants et les exigences irréalistes et farfelues du syndicat. Bref, il y a beaucoup à faire dans cette entreprise pour que l’harmonie règne !

  180. Comme je ne suis pas une employée de la SAQ et que je n’ai personne dans mon entourage proche ou d’amis qui connaissent des amis etc…………..
    Habituellement j’ai un bon service à la SAQ de Beauport. Des gens souriants et avenants.
    Mais faut admette que comme partout ailleurs il y a du monde qui ont le coeur de bien faire leur travail, d’autres qui vont faire le minimum, d’autres qui font le maximum et d’autres qui sont des fainéants.
    Mais c’est vrai que les employés de la SAQ ont des fichus de bons salaires . Faut quand même pas se le cacher qu’à 18$ de l’heure et plus payé avec nos impôts, on pourrait s’attendre à au moins un sourire. Car il ne faut pas oublier qu’il y a bien des gens qui font le même travail qu’eux et qui gagnent le salaire minimum……………
    Cela m’est arrivé une fois d’être mal servie. Le monsieur à la caisse avait tout un air de boeuf, bourasseux (est-ce un mot ?) pas de boujour madame et encore moins de bonne année lolllll on était le 31 décembre 2011 à 16hres30 🙂 🙂 🙂
    Oui j’étais à la dernière minute et oui le monde sont tannés et ont hâte de finir …………….mais comme je le mentionnais plus haut…………..à 18$ hre on s’accroche un sourire .
    Et pour nous aider on pense à tout ceux qui sont dans les centres d’achats, super-marchés et autres à 10$ de l’heure………….
    Et à ceux qui citent comme exemple les pauvres pères de famille qui sont donc malchanceux d’y travailler à ce salaire dans des conditions si affreuses………eh! bien! je suis une pauvre mère de famille qui travaille dans les mêmes conditions si affreuses mais pour 12$ heure…………
    Je les trouve chanceux et c’est tant mieux pour eux, car de nos jours en bas d’un 20$ heure avec une famille, c’est pas l’abondance………..
    Un jour peut-être, j’aurai la chance d’y travailler lollllllllll

  181. Je suis allé à la SAQ de St-Nicholas et j’ai acheté 4 caisses de vin. Une employés ( femme ) d’environ 60 ans m’a aidé jusqu’à ma voiture même si je lui demandé de ne pas le faire….Une bonne leçon pour le jeunes.

  182. Madame,
    Ouf, c’est de la grande misère ça Madame! Pas drôle quand même ces problèmes là! Je trouve indécent que vous occupiez un espace aussi minime que ce soit sur le web à nous raconter vos problèmes de gens bien nantis! Achetez-vous donc une petit trottinette pour transporter vos affaires!

  183. Je suis actuellement employé a la SAQ et je peux vous affirmer que si vous auriez demander aux employés seulement un petit « pourriez vous m’aider a emmener mes achats a l’auto » ca aurais été fait avec plaisir. Pour ceux qui disent que nous somme trop payés, svp lachez donc votre emplois pour 6 mois et devenez employé temps partiela la SAQ (car ca prend environ 12 ans avoir un poste regulier). Vous allez apprecier de travailler tout vos week-ends et souvent du 7 jours semaine avec des heures splittées, faire tres souvent des 10h00 am jusqu’a 10h00 pm, avoir 38 heures pendant quelques semaines et puis se retrouver avec un malheureux 4 heures de prévu a notre horaire et avoir a attendre ou plutot esperer un rappel pendant le reste de la semaine , et ce pour les 2 prochains mois, laissez moi vous dire que ce n’est pas tres intéressant comme situation !

  184. ah oui j’oubliais aussi que notre salaire se justifie peut etre un peu par le fait que nous n’avons aucune assurance, pas plus que de vacances payées, tout est a nos frais, une jambe dans le platre, tu veux un salaire tu rentre travailler en béquille, pas question davoir une assurance salaire avec la SAQ quand tu est temps partiel voyons ! De plus, je crois que pour un service disons le de LUXE (ceux qui le croient essentiel ce service, la maison jean lapointe est un bon début !!!) je trouve notre niveau de rémunération bien acceptable !

  185. Ce que je trouve le plus malheureux dans cet article, c’est qu’on y cible la SAQ. Si aucun nom d’entreprise n’aurait été cité, l’effet aurait été moins fort. La situation que vous décrivez, madame, se produit chaque jour pour des centaines de personnes dans des centaines de magasins. Je crois que vous profitez de votre tribune pour régler des comptes et passer votre frustration. Vous savez, vous pouvez acheter moins et plus souvent, cela vous évitera bien des désagréments.
    Non, je ne travaille pas pour la société d’état et oui, je suis contre les monopoles.

  186. Pourquoi avez-vous enlever mon commentaire que je vous ai fait parvenir ce matin, vers 9:45?
    S.V.P, Pourriez-vous le remettre, pour que je puisse être lu comme les autres; sans discrimination ,sans sélection et en toute liberté d’expression. J’apprécierais beaucoup.

  187. Moi non plus je ne vois plus le mien, mais c’est la 1er fois que je post ici. Les habitués, pouvez-vous me dire svp comment voir les commentaires plus anciens de ce matin?

  188. Peut-être la toute petite flèche droite tout en bas de la page au centre juste avant « Poster un commentaire »..

  189. C’est vrai qu’il y a bien des gens qui font le même type d’emploi et même encore plus exigeant que les employés de la SAQ et qui gagnent moins. Certains camionneurs, commis de dépanneurs, vendeurs dans des boutiques (pour ne nommer que ceux-là) travaillent à moins bon salaire. Sont-ils moins utiles ou quoi?

  190. Je ne me souviens pas du nom de ce comédien russe qui a émigré aux É-U dans les années quatre-vingt. C’était un réfugié politique, je crois. Bref, une de ses jokes étaient : ‘’ Je ne vois vraiment pas de grosses différences entre le shopping en URSS et le shopping ici en Amérique. À Moscou on se met en ligne pour acheter la WODKA. Ici, on se met en ligne pour payer la WODKA’’. Vous n’êtes pas chanceuse Mme Stival.

  191. oN DEVRIT DEMANDÉ AU SYNDICAT DE FAIRE UNE ENQUETE ????
    lA PLUPART DES GENS SE DÉBROUILLE ET NE CHIALE PAS QUAND ILS VONT DANS DES PLACES PUBLIQUES !!!!
    eT SI CA VOUS CHOQUE ALLÉ VOIR TROU STORY UN FILM DE RICHARD DESJARDINS%?
    OU LE TEMPS DES BOUFFONS PAR PIERRE FALARDEAU !!!!!
    mOI J APPELLE CA DE LA FAUSSE PIOPAGANDE.

  192. Je propose depuis des lustres l’abolition de la SAQ. Je suis d’accord pour une taxe spéciale sur les boissons alcoolisées (finance provinciale oblige), mais le service devrait être hors du monopole de l’état. Me semble que c’est pas bien compliqué d’offrir le service nécessaire, surtout que bien souvent, on sort de la succursale avec une facture dépassant facilement les $100.

  193. À tout ceux qui lui répondent « tu te prend pour une princesse ou quoi », « de l’aide ça ce demande », « tu chiale pour rien » et tout autre réponse de ce genre je vous répond ceci : Si vous êtes assez imbéciles pour accepter d’être mal servit, et bien tant pis pour vous mais moi je ne le tolérerai jamais !!!! Surtout que le service à l’auto fait partit de leurs description de tâche !!! Avez-vous déjà eu à rappeler à une serveuse de prendre votre commande ??? À un facteur de distribuer le courrier ??? Non puisque c’est dans leurs description de tâche !!!! Continuez à vous faire mal servir, ça n’iras pas en s’améliorant.

  194. Jocelyn.
    Vous rêvez en couleur ,mettre ça au privé il risque de voir les prix chuter ,savez vous qu’une bouteille que je paye 4 dollars en France me coûte 13 a 14 dolars ici et je dit bien me coûte en tant que client donc eux en tant que grossiste je suppose qu’ils les paient 30% moins cher ,c’est pourquoi les employés sont surpayé d’ailleurs ,la SAQ fait de l’argent facile .

  195. J’ai fait des achats en Ontario tout juste à la frontière … Hawksbury … et LA DAME n’a pas voulu du tout que je porte ma boîte jusqu’à la voiture (je suis une dame légèrement cheveux blanc).
    Faut croire que l’Ontario n’a pas que de belles routes 🙂

  196. C’est pas les employés de la SAQ qui sont trop payés… Ces sont les autres, ailleurs, qui ne le sont pas assez!

  197. POUR CEUX QUI DISENT QU ILS SONT BIEN PAYÉS??????
    Renseigez vous,il Y,en a qui travaille a 3places différentes!!!!!
    cONNAISSEZ VOUS L EXPRESSION TEMPS PARTIELLES!!!!!
    cOMME LE DISAIT bRIAN mULRRONEY A cONRAD BLACK !!!!!!
    UN MANTRA ,C EST A DIRE UN LAVAGE DE CERVEAU!!!!
    vOUS ETES DE LA MAIN D OEUVRE A TEMPS PARTIEELES .
    jE REMERCI cONRAD bLACK POUR SON LIVRE QUI MONTRE COMMENT LA CLASSE DES RICHES LAVENT LE CERVEAU DES POVRES TRAVAILLEURS DE LA saq A TEMPS PARTIEELE .
    AINSI QUE LES AUTRES.mEME oBAMA DIT QU UNE SECRÉTAIRE PAIE PLUS QUE LES RICHES .
    lES REPUBLICAINS VONT MONTÉ AU BARRICADES..
    lA DÉSINFORMATIONS C EST L ARME DES FAIBLES.
    pAS ÉTONNANT QUI SOIT ALLÉ EN PRISON,POUR FRAUDE APRES AVOIR DÉVOILÉES L;ES MAGOUILLES DES AMIS !!!!

  198. Chère Sophie,
    au lieu de perdre ton temps à faire des recherches sur le syndicat de la SAQ, pourquoi n’as-tu pas simplement demandé aux employés de te donner un coup de main ? Ils auraient accepter avec plaisir de t’aider à transporter tes achats.

  199. Le service à la clientèle se définie par l’offre de celui qui sert et non la demande
    de celui qui se fait servir

  200. @ Sophie
    Les commentaires sont souvent acerbes et très souvent déplacés et je le déplore.
    En tout cas ça fait jaser. De toute façon, je suis de votre avis. J’ai presque 67 ans
    maintenant et ça fait 44 ans que je suis dans le même domaine. La vente. Le
    service à la clientèle n’est pas un vain mot parmi les confrères et consoeurs que j’ai
    connu tout au long de mes années de services. Nous n’attendons pas qu’on nous
    demande de l’aide, nous l’offrons. Nos véritables patrons sont nos clients. Pas de
    clients, pas d’entreprises.

  201. @Annie
    À voir à quelle point tu grimpe dans les rideaux tu a surement due te reconnaître dans cet article !!! Un vrai discourt de syndiquée !!! Le strict minimum, rien de plus !!! Peut-être que Mme Stival ferait mieux de jouer avec ses enfants plutôt que de lire ta convention collective mais je croit que toi du devrais la lire tu réaliserais que tu est payé pour justement faire le service à l’auto !!! À mais c’est vrai , faudrait que tu soit payé pour la lire, mentalité de syndiquée oblige………

  202. @Davie : Tu es juste un gros jaloux. J’ai déjà travaillé à la SAQ, 38 heures semaine à dépiller 12 palettes par semaine, et à travailler à chaque fin de semaine. Donc, pour ton commentaire, tu devrais réfléchir avant de juger. Et c’est moi qui grimpe dans les rideaux? Tu devrais lire l’artice de Sophie comme il le faut. Tu es peut-être son chum car tu as l’air de prendre sa défense. Et, en 6 ans que j’ai travaillé là, tous les clients qui voulait du service à l’auto l’ont demandé poliement et ils l’ont reçu.

  203. Le service au volant est un petit extra. S’il y a des clients en ligne aux caisses, il est parfois difficile de faire attendre les autres clients surtout pour servir une femme qui a 4 caisses et qui es avec son mari en plus. Et qui a eu la bonne idée de faire du « shopping » avec ses deux monstres dans un endroit qui es pas trop sympa pour les enfants voire dangereuse. David, lui l’aurais aidé, lui qui n’a pas de mentalité de syndiquer. Ah les chialeux de Québécois!

  204. @Maurice : Tu travailles encore à 67 ans? Tu aurais dû être employé à la SAQ, tu aurais été à la retraite bien avant. Bonne chance!

  205. @David : Mais pourquoi tu sautes au conclusion comme ça? Tu as l’air très aggressif.Tu dois être du genre à te plaindre tous le temps pour rien toi aussi. Vive l’attention!

  206. Je suis une ex employés de la SAQ. Je me souviens que certaine SAQ ont un service à l’auto comme à St-Bruno, avec une fenêtre où ont peut ramasser boites et bouteilles. Les clients, surtout dames agées ou homme agés me demandait parfois de l’aide. Je terminais de servir mes clients et j’y allait avec un sourire. Nous avons aussi des paniers, les gens en générales les utilisait pour aller dehors. Moi quand je vais à l’épicerie et que j’ai 10 sacs, je demande pas de l’aide et personne ne m’en offre. Je me sers de ma logique et je prends le panier jusqu’à l’auto.
    Mais qui sommes-nous pour juger de la situation de Sophie, nous avons sa version seulement. Et peut être que les employées étaient occupées à nettoyer un dégât que ses enfants avaient faites, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Elle donne sa version mais moi je vois pas de drame là-dedans. Elle se souviens même plus combien d’employé exact qu’il avait en magasin et elle en a fait tout un drame. Si moi une copine m’appelle pour chialer comme ça je lui dirais de passer à un autre appel. Je trouve que c’est une grosse perte de temps surtout pour une mère de famille. Mes amies qui sont mère travaille et n’auraient pas le temps de faire des choses comme ça.
    Elle terni la réputation des gens s’en réfléchir. Elle a faite parler d’elle cette charmante dame!

  207. @ Annie
    —————-
    Rédigé par : Annie | 26 jan 2012 07:45:02
    @Maurice : Tu travailles encore à 67 ans? Tu aurais dû être employé à la SAQ, tu aurais été à la retraite bien avant. Bonne chance!
    D’abord merci pour le « bonne chance »
    J’estime que les fonctionnaires sont surprotégés et surpayés.
    Rapport travail/responsabilité et connaissances. Disant cela, je sens déja que
    ça va barder…. 😀 … 🙂
    —————-
    Je cherchais un travail d’un jour semaine, pas facile. J’ai trouvé, ou plutot mon
    patron m’a trouvé … 🙂 … un travail pour 3 jours semaine et je ne m’en plains
    pas. La retraite n’a rien d’excitant à moins d’avoir 20,000$ par année à dépenser
    en voyage, 100,000$ à mettre sur un Motorisé… etc Travailler avec le public est
    un moyen peu coûteux de socialiser.

  208. @Annie
    Avant de me dire que je devrais lire l’article au complet, commence donc par le lire en premier car tu aurais compris qu’il n’est pas question de faire le service à l’auto, qui fait partie du service que tu DOIT OFFRIR en tant qu’employé de la SAQ, quand il y a du monde dans le magasin mais bien de l’offrir au lieux de profiter du fait qu’il n’y a personne pour se raconter sa fin de semaine. « 38 heures semaine à dépiller 12 palettes par semaine, et à travailler à chaque fin de semaine » Wow 12 palette en 7 jour !!! Même pas une palette par jour !!! En tout cas, nous n’avons pas la même définition de travailler fort. Et j’ai travailler 5 ans 25h/semaine les soirs et fin de semaine, en allant à l’école le jour, en travaillant 50h/semaine durant l’été et à temps plein durant les fête et la semaine de relâche, donc 5 ans sans vacance. Et non je ne suis pas son chum, en fait j’ai plus l’age d’être son fils et je ne la connait pas du tout. Tu sait, c’est souvent lorsque tu a quelque chose à te reprocher que l’on patine le plus car si tu étais toujours l’employé du mois tu ne dirais pas « Ouin mais elle …, ses enfants bla bla bla » mais simplement « Ben moi j’ai toujours des bons commentaire ».
    Non je ne suis pas chialeux mais exigent. Je ne tolère pas les fainéants et encore moins ceux qui sont des « botcheux » ou les « c’est pas dans mes tâches », autrement dit, j’ai beaucoup de difficulté avec les syndiqués.
    Ce que je dit, et ceux qui disent comme moi, c’est que quand tu te pogne le cul au travail, peut importe la raison, c’est ta responsabilité d’offrir le meilleur service possible au seul client du magasin. Ce n’est pas client à venir te demander de l’aide, tu est payé pour l’aider !!!

  209. Puisque personne n’a compris ma joke ! Je me suis dirigé vers la convention collective pour voir de quoi il s’agissait. Bien voilà, dans l’engin de recherche PDF, les mots ‘’service à l’auto’’ apparaissent une seule fois et c’est bel et bien là où Mme Stival l’avait indiqué. Cependant, ce document se trouve en annexe de la convention collective et le titre de cette annexe est ‘’Tâches exclusives aux employés membres du SEMB-SAQ’’. Par conséquent, mon interprétation est que cette annexe statue que seulement les membres syndiqués peuvent prodiguer ces services et non pas qu’ils ont une obligation de le faire.
    Citron gomme on n’arrête pas le progrès ! Bref, un syndiqué n’est pas obligé d’offrir un service à l’auto et en instituant une exclusivité, théoriquement, un gérant ou un assistant-gérant ne peut pas le faire non plus. Par conséquent, l’unique manière, en tant que client d’obtenir du service à l’auto, c’est de le demander gentiment. Personnellement, parce que je suis un GARS, je ne demanderais jamais de l’aide. Si mon épouse s’était trouvé dans une situation similaire à Mme Stival mais que j’étais absent, j’aurais certainement apprécié qu’on lui offre cette courtoisie, c’est une bonne pratique commerciale et aussi civique. Mais je pense plutôt que j’aurais dit à mon épouse quelque chose du genre : Chriff ! Pourquoi t’as pas demandé de l’aide!’’.

  210. Je crois que cela aurait été à vous de demander le service; c’est vraiment malheureux de toujours remettre le blâme sur les autres quand vous pouvez même faire livrer le tout directement chez-vous!!! C’est pas fort de blâmer les autres pour satisfaire ses propres petits besoins personnels!!! De plus il y aura toujours des jaloux des confitions de travail des autres!!! A vous lire on dirait qu’il aurait également dû vous offrir le service de garder vos enfants pendant votre magasinage!!!

  211. @ Carole Tant mieux si vous avez aimé le service… Hawksbury est probablement le seul endroit ou vous pourriez avoir un semblant de service français.
    De plus, en Ontario, l’alcool est beaucoup plus cher. À la SAQ Dépôt à Hull, je peux avoir les grosses bouteilles d’alcool ( 1,15 litres je crois) pour moins cher que le le même alcool en format 750 ml à la LCBO juste de l’autre côté à Ottawa.
    De plus, pour ce qui est de la bière, c’est encore pire. En Ontario il faut trouver les quelques Beer Store éparpillés, et payer au moins 10$ de plus par caisse que ce que l’on paye au Québec dans un petit dépanneur de quartier.
    Si on se compare, on se console, au Nouveau-Brunswick, c’est encore pire!L’alcool aussi y est bien plus cher qu’au Québec, et les caisses de bières dépasse allègrement le 40$!!!! Et ce, même l’Alexander Keiths qui pourtant est fabriqué juste à côté en Nouvelle-Écosse!
    Je préfère de beaucoup le système Québécois, j’en ai plus dans mon verre, plus dans mes poches, et l’alcool y est plus facilement disponible, donc moins de kilométrage et de temps perdu 🙂 Même si je dois porter mes trucs à mon auto 😉

  212. Le sujet de ce blog est le service. En général, pour avoir le plaisir de magasiner dans plus d’une dixaine de commerces différent par semaine. (emploi: représentant) Je peux vous dire que la majorité des commerces ayant des employés de la dernière génération n’ont pas un service de très grande qualité. La non chalence est fréquente. On dirait que de faire des études la semaine + (travailler pour payer son loyer à ses parents…) et gagner des sous pour ces dépenses le weekend est insurmontable pour la majorité des jeunes. Je préfère de beaucoup le service de personnes retraités travaillant à temps partiel les weekends car ils aiment ce qu’il font!
    c’est une question d’éducation…

Les commentaires sont fermés.