Pourquoi voudrait-on être l’hôte des Jeux olympiques?


JeuxvancouverPar Sophie Stival

Les Québécois ont payé pendant près de 30 ans le fiasco financier des Jeux de Montréal. Il y  a quelques jours, Tokyo a remporté le « gros lot » olympique. Pendant ce temps, Istanbul a vu sa candidature rejetée pour une 5e fois!  

Pourquoi une ville voudrait-elle en 2013 être l’hôtesse des Jeux olympiques?

La rubrique The Economist explains répond à cette question, des plus pertinentes.

En 1948, les Jeux de Londres avaient coûté un modeste 30 millions de dollars (d’aujourd’hui). De nos jours, les villes hôtesses doivent allonger plusieurs milliards. En 2008, les jeux de Pékin ont coûté une quarantaine de milliards. Ceux de Sotchi pourraient atteindre 50 milliards!

On espère bien sûr profiter des retombées économiques du tourisme. Pékin a pourtant connu une baisse d’achalandage dans ses hôtels durant l’été olympique. 

Quant à l’idée de rentabiliser les installations, une fois les jeux terminés, c’est un pari pas gagné d’avance, souligne The Economist. Parlez-en aux Grecs. Certains stades là-bas ont plutôt l’air du Parthénon même s’ils ne datent pas du 5e siècle avant Jésus-Christ. Bien peu de gens les visitent.

Alors, pourquoi vouloir recevoir les Jeux olympiques chez soi? La réponse est plutôt simple. Parce que malgré les probabilités infimes qu’ils soient rentables, les sondages démontrent que les populations et les électeurs souhaitent que leur ville ou leur pays soit l’hôte d’un tel événement. 

Et les jeux sont un formidable prétexte pour revitaliser une ville et profiter d'une visibilité planétaire. Il y a donc beaucoup d’ego dans tout ça. On dépense des milliards pour bien paraître. 

Le hic, c’est qu’entre le moment où une ville gagne la soumission et celui où elle reçoit les Jeux, se passent environ 7 ans. Les politiciens en place ont souvent laissé la place à d’autres, qui pourront mettre le blâme sur eux. Rien d’étonnant, non?

Y a-t-il d’autres raisons pour lesquelles une ville voudrait vivre l’expérience olympique?

2 réflexions au sujet de « Pourquoi voudrait-on être l’hôte des Jeux olympiques? »

  1. les olympiques coutent trop cher et ne rapporte rien sinon des augmentations de taxes, les pots de vins se succèdent à tour de bras , on le voient mais les dirigeants ne semblent pas le voir car ils sont souvent dans le colimateur pour recevoir leur dû. on regarde combien a couté le stade olympique et qui coute encore très cher et ne rapporte rien sinon la risée. on dirait que les dirigeants comme les gouvernements ne savent pas conter, ils devraient laissés leurs place à des personnes responsable qui eux seraient du coté des citoyens payeurs de taxes déjà trop hautes et mal administré

Les commentaires sont fermés.