Pétrole éthique : une illusion?

IStock_000004333501XSmall[1]Par Sophie Stival

Avez-vous vu la publicité du groupe Ethical Oil? On tente de nous convaincre que le pétrole extrait des sables bitumineux est un pétrole éthique. Moralement, on devrait donc remplir nos réservoirs de pétrole canadien avant de privilégier celui de l’Arabie Saoudite, par exemple. 

Le « pétrole éthique » est un terme populaire chez les conservateurs depuis la parution du livre Ethical Oil d’Ezra Levant en 2010. D’un point de vue purement économique, cette distinction nous arrange en plus de nous faire bien paraître, croient certains.

Au Québec, on ne consomme pas de pétrole de l’Ouest, faute de pipeline pour l’acheminer. L’an dernier, 40 % de nos importations de pétrole brut provenait d’Afrique. Plus du quart de cette quantité venait d’Algérie. 

Opposer morale et environnement. Une comparaison difficile. Un faux débat, affirme le biologiste Philippe Bourke. Je suis d’accord avec lui. Se peut-il que le pétrole éthique soit une illusion qui nous détourne d’une réalité incontournable?

Soyons honnêtes. Qu’il soit vingt mille lieues sous les mers ou caché sous des dizaines de mètres de terre, un jour ou l’autre on en manquera de pétrole. Malgré les méthodes toujours plus complexes (polluantes et dispendieuses) pour l’extraire, ça ne changera rien. On vit sur du temps emprunté.

Consommer moins d'essence

Je vous entends. Mais on fait quoi en attendant? Le nerf de la guerre, c’est bien sûr la réduction de notre consommation d’essence. Facile à dire! Eh bien, commençons par le commencement.

Réduisons la taille de nos voitures. Il est réjouissant de voir toutes ces voitures compactes sur nos routes comme des Mazda 2, des Toyota Yaris, des Honda Fit. Même les fabricants d’autos plus luxueuses commencent à suivre la tendance. Les Mini Cooper, les Fiat 500 sont de plus en plus visibles. 

Les voitures hybrides ont également la cote : Toyota Prius, Chevrolet Volt, Honda Civic, Lexus. Les VUS ne sont pas en reste : Ford Escape, Toyota Highlander, Saturn Vue… 

La voiture électrique n’est peut-être pas encore au point. Les batteries sont encore dispendieuses. Mais le jeu de la concurrence fera bientôt baisser les prix. J’espère bien remplacer dans 3 ou 4 ans ma Toyota hybride 2006 par une voiture entièrement électrique.      

Réduisons le nombre de voitures dans notre entrée de garage. Abonnons-nous plutôt à Communauto. Prenons l’autobus, le train de banlieue. Enfourchons nos vélos l’été. Marchons. Covoiturons. D’autres suggestions?

Comme le dit si bien le directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec, Philippe Bourke, « si un pétrole éthique existe, n’est-ce pas celui que l’on doit garder en terre le plus longtemps possible et n’extraire que pour les usages essentiels, avec la plus grande précaution? »

Et j'ajouterais que si nos gouvernements et nos entreprises investissaient autant d’argent à trouver des solutions de rechange au pétrole, qu'à son extraction, on serait peut-être aujourd’hui moins dépendant de l’Algérie et de l’Arabie Saoudite… 

Peut-on, selon vous, consommer du pétrole éthique?

7 réflexions au sujet de « Pétrole éthique : une illusion? »

  1. depuis des decennies que les compagnies d’automobiles achètent toutes les personnes et leur brevets pour des voitures qui ne consomment preque pas. Quand une personne a une très bonne idée et la met en pratique, les compagnies se dépêchent d’aller l’acheter et de mettre un frein à ces personnes qui ne peuvent plus aider les consamateurs avec leur recherchent qui pourtant auraient aidé à prendre moins de pétroles

  2. @INFOMATCH
    Apocalypse de Jean.
    Ce ue j’ai retemu surtout : VI Philadelphie, 10
    Chacun y voit ce qu’il veut, bien sûr, mais ça me semble évident.

  3. ÉTHIQUE OU PAS…QUE FAIT-ON DES DÉRIVÉS?…
    Par raffinage et après craquage et reformage:
    gaz de chauffe
    gaz liquéfiés (propane butane )
    essences aromatisée
    essence légère
    essences spéciales ( solvants )
    essences aviation
    supercarburant
    carburant auto
    white spirit
    carbureacteur
    petrole lampant
    gas-oil
    fuel domestique
    huiles
    graisses
    paraffines
    fuels legers
    fuels n)1 et n°2
    bitumes oxydés
    emultions de bitumes tout ceci est contenu dans le petrole brut
    Par la pétrochimie:
    Soufre acide sulfurique
    caoutchouc synthetique fibres polyamides matieres plastiques detergents matieres colorantes fibres polyesters plastifiants peintures et vernis encres adhesifs insecticides butanol2 methyl ethyl acetone caoutchouc butyl polyisobutylène carbone black, alcool ethylique poluethylène antigel polychlorure de vinyl, polypropylene, acrylonitrile, polystyrene caoutchouc synthetiques. tout ceci obtenu apres traitements comme hydrolyse, polymerisation alkylation fractionnement et extraction etc…

  4. QU’ELLES SOIENT HYBRIDES, ÉLECTRIQUES OU CONVENTIONNELLES…
    Il est estimé que 39,090 gallons d’eau sont utilisés pour produire une auto et possiblement 2,072 gallons pour les pneus. 518 gallons pour un pneu!
    ?!!!

  5. @INFOMATCH | 19 oct 2011 16:57:38
    Peu importe !
    L’eau ne s’échappe pas de la terre. Donc nous ne la perdons pas. L’effort à fournir
    c’est la filtration après sa pollution. Idéalement, ne pas polluer serait merveilleux mais
    comme on dit : « On ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs »

Les commentaires sont fermés.