La fin annoncée des hommes…

IStock_000007447130XSmallPar Sophie Stival

Le titre fait sursauter : The End of Men And the Rise of Women. Traduction libre : La fin des hommes et l’ascension des femmes. Cet essai de 310 pages fait présentement grand bruit aux États-Unis.

L’écrivaine et journaliste du magazine The Atlantic, Hanna Rosin, s’intéresse au phénomène suivant : les femmes gagnent de plus en plus terrain au pays de l’oncle Sam et ailleurs dans le monde. Elles grimpent l’échelle sociale rapidement et souvent, aux dépens des hommes. 

Même si le choix des mots agace, l’analyse est, elle, somme toute intéressante. Mme Rosin s’appuie sur de nombreuses études et statistiques. 

Et on ne peut s’empêcher de faire un lien avec la situation des femmes au Québec. Je pense bien sûr à la nomination de notre première femme première ministre, mais également au « Lady Boom ».

Dans une critique parue dans le New York Times, l’historienne Jennifer Homans résume quelques-uns de ces chiffres. 

  • En 2009, la population active américaine était composée d’autant de femmes que d’hommes. 
  • Les femmes contribuent aujourd’hui à 42,2 % du revenu familial. C’était entre 2 % et 6 % dans les années 70. 
  • Même si l’égalité salariale n’est pas encore atteinte ici, comme ailleurs, ça ne saurait tarder, croit Mme Rosin.
  • Les femmes sont aujourd’hui beaucoup plus nombreuses que les hommes à décrocher un diplôme universitaire. 
  • Elles occupent des postes de plus en plus importants dans des centaines de secteurs comme la comptabilité, la gestion financière, l’optométrie, la dermatologie, la médecine vétérinaire, etc. Le plafond de verre qui empêchait les femmes de grimper dans la hiérarchie a volé en éclat, dit-elle. 

Économie basée sur les services

Si l’avenir s’annonce aussi prometteur pour les femmes, c’est notamment en raison de la tertiarisation de l’économie où la production de services est de plus en plus importante. La force physique a perdu ses lettres de noblesse. 

Les femmes peuvent démontrer plus facilement leur capacité à communiquer leurs idées, à chercher le consensus, à concentrer leurs efforts sur des objectifs précis. En bref, elles répondent mieux que les hommes aux nouvelles exigences de l’économie…

Dans le New York Times, Mme Homans déplore que cette ascension se fasse au détriment d’une classe moyenne qui a perdu des millions d’emplois dans le secteur manufacturier. Des hommes de la classe moyenne qui n’ont plus d’emploi et qui n’en retrouveront pas un de sitôt. 

Ce nouveau « matriarcat » n’est pas aussi joyeux qu’il en a l’air, affirme l’historienne. Beaucoup de femmes sont maintenant l’unique soutien familial. Rien pour revigorer une économie ébranlée par la crise de 2008.

Chez nous

La situation financière des femmes québécoises a également beaucoup évolué ces dernières années. Isabelle Hudon appelle ça notre « Lady Boom ». La présidente de la Financière Sun Life au Québec est plutôt optimiste quand elle parle de l’avenir financier des femmes. 

L’an dernier, lors d’une entrevue pour le magazine Conseiller, elle m’a fait remarquer qu’en 2008, les femmes âgées de 45 à 64 ans gagnaient 65 % du revenu moyen des hommes de ce groupe d’âge. Chez les 25-44 ans, c’est 81 %. Elle est convaincue que dans quelques années ce pourcentage atteindra 100 % ou plus. Nous discutions de la retraite des femmes.

Depuis 35 ans, pour chaque homme qui s’est ajouté à la population active, au moins deux femmes ont fait de même. L’écart entre la part des femmes et des hommes dans la population active s’est donc continuellement rétréci.

« Les chiffres démontrent clairement que ce Lady Boom est loin d’être terminé », m’a-t-elle dit. Entre 1991 et 2006, près des deux tiers des nouveaux emplois de niveau professionnel ont été occupés par des femmes, selon les données de l’Institut de la statistique du Québec. Des postes qui nécessitent une formation universitaire. 

D’ailleurs, à l’UQAM la proportion d’étudiantes atteint aujourd’hui 62 %. Toutes ces données convergent vers une même conclusion : le revenu des hommes et des femmes se rapproche de plus en plus, particulièrement chez les plus jeunes générations.

En 2012…

Le discours qui oppose les hommes aux femmes me semble aujourd’hui dépassé, particulièrement, quand on regarde aller les jeunes générations. 

En 2012, cherchons des moyens de valoriser les atouts de chacun. Trouvons des solutions à des problèmes comme le décrochage scolaire chez les garçons, le chômage chez les jeunes, le manque de femmes dans les conseils d’administration ou dans la classe politique. Encourageons la parité salariale, les réseaux d’entraide pour tous.

Une société, une économie qui investit dans l’égalité entre les hommes et les femmes ne peut que mieux s’en porter. 

Qu’en pensez-vous?

51 réflexions au sujet de « La fin annoncée des hommes… »

  1. Pour contrer le décrochage chez les garçons, je pense qu’il faudrait revenir à des classes unisexes. Les garçons seraient encadrés par un corps professoral composé majoritairement d’hommes.
    Il est dommage que la génération actuelle de garçons fasse les frais d’un rééquilibrage si longuement attendu dans les fonctions et les droits des femmes. Oui, la force physique a perdu ces lettres de noblesses sur le marché du travail. Tellement que je suis prêt à parier que les employeurs lorsque vient le temps de licencier du personnel, qu’il est plus facile de montrer la porte à un homme qu’à une femme.
    Cinq milles ans de rééquilibrage historique qui s’opère en moins de 3 générations. C’est clair qu’il y aura des laissés pour compte. Qui sait ? En l’an 2598, dans une société très prospère complètement égalitaire, sans monnaie, sans pollution, sans vin, ni alcool ou on vivra éternellement jeune jusqu’à l’âge vénérable de 250 ans, on parlera alors d’une tribu légendaire qui était composée uniquement de guerriers hommes qui se promenaient nu sur des HARLEY (La tribu des chromosones XY)

  2. Tu veux revenir au moyen-âge? En quoi des classes unisexe vont-ils aider à réduire le décrochage? C’est n’importe quoi. Nous vivons justement dans une ère où les femmes et les hommes sont mélangés et il n’y a aucune raison de leur cacher ça pendant la période scolaire.

  3. Quelle est cette affirmation que les femmes répondent mieux aux exigences de la nouvelles économie? C’est n’importe quoi,ceci ne dépend pas du sexe d’une personne mais bien des différentes capacités.atouts,qualités d’une personne,peu importe le sexe!J’en ai ras le bol d’entendre ce genre d’arguments et en plus,un titre annoncant la fin de l’homme ca dépasse les bornes.Que tout le monde travaille ensemble,que le respect mutuel soit au rendez-vous,qu’on arrête cette guerre des sexes complètement inutile,destructrice et stupide et je suis convaincu que tout le monde s’en portera mieux!

  4. Je suis d’une autre génération. J’espère que les femmes ne commettront pas les mêmes erreurs que les hommes. C’est définitivement l’espoir de ce changement. Espoir qui espère se manifester dans la réalité!

  5. @Cher Mazinger
    Comme fan du Manga, j’imagine que vous êtes ferré en histoire. Si vous insistez pour prendre l’exemple du M-A, à cette époque, non seulement les femmes n’avaient pas le droit à l’éducation, les hommes non plus, à moins d’avoir du sang noble qui te coulait dans les veines ou d’être fortuné.
    J’imagine que je me suis mal exprimé, pas assez précis ! Je suis pour la mixité dans les écoles mais pour les classes unisexes jusqu’au Sec V. Si je comprends votre raisonnement, les garçons et les filles devraient utiliser les mêmes toilettes et les mêmes vestiaires. Question d’être vraiment égalitaire.

  6. C’est vrai que le titre du livre fait un peu sensationnel, du genre RISE OF THE MACHINES ( T2). J’espère moi aussi M&M que les femmes au pouvoir ne commettront pas les mêmes erreurs que les hommes.
    Genre qu’avec les femmes il n’y aurait plus de guerres. Voici une petite liste pas très exhaustive de dirigeantes qui ferait pâlir certains hommes: Rice (Irak), Bhutto (corruption, vente d’uranium à la Corée du nord), Thatcher (Les Malouines), Gandhi (2 ou du moins pour sur, 1 guerre contre le Pakistan, essais nucléaires), Meir (guerres d’indépendance, déclaration célèbre, les palestiniens ça n’existe pas), Queen Mary (Bloody Mary et la contre reforme), Isabelle de Castille (l’Inquisition). J’arrete ici ! Il faut admettre que la liste d’hommes serait absolument interminable.

  7. L’egalite, tout a fait en autant qu’elles soient solidaires et qu’elles ne s’arrachent pas les cheveux entre elles.

  8. Pourquoi la  »naissance d’un sexe » supposerait-il la fin de l’autre. Pourquoi constamment entretenir cette foutue division homme-femme? Le féminisme nord-américain d’aujourd’hui tend malheureusement trop souvent à simplement répéter les pires comportements de l’homme. Celles-ci ne font que reproduire un stéréotype dont les hommes eux-mêmes ne veulent plus. Attention aux pièges mesdames.

  9. Il faut faire attention, tout le monde que j’ai vu s’enfler la tête et penser qu’il, ou elle , pouvait tout faire tout seul(e) et bien ça a fini par y pété dans face. C’est pourquoi je suis d’accord avec la conclusion de l’article car selon moi on devrait prôner l’égalité des sexes en valorisant les forces tout en reconnaissant les faiblesses de chacun(e). Parce qu’on pourrait aussi bien dire que les hommes ont construit la société et que les femmes essayent maintenant de la gérer. Mais dans le pire des scénarios de notre société, mettons que le système économique s’écroule complètement, on s’entend tu que le premier livre qu’y vont écrire c’est « Où sont les hommes, les vrais ? »

  10. ©Mme Stival,
    Il très difficile d’aller à l’encontre d’une déclaration de ce genre : « Une société, une économie qui investit dans l’égalité entre les hommes et les femmes ne peut que mieux s’en porter ‘’. Tous les hommes, je crois, du moins, je l’espère sont pour l’Égalite des sexes.
    Par contre, la dure réalité est que notre machine économique est en panne, la création d’emploi est au ralenti, l’égalité pour les femmes continuera de se faire aux dépens des générations actuelles d’hommes, jusqu’au jour où on aura trouvé un équilibre.

  11. L’Histoire ne s’est jamais arrêtée au juste équilibre. Je conçois et j’approuve la légitimité des combats qui ont délivré la femme du carcant dans lequel on les avait enfermées, cependant, la nature humaine n’a pas vraiement changé et la »femme », jusqu’à preuve du contraire, en fait encore partie. Oui, la fin de l’homme, avec toutes les avancées de la science moderne, c’est possible. Alors, pour toutes ces femmes nostalgiques qui aiment encore les hommes, un jour, vous pourriez être minoritaires.

  12. Où est l’ÉGALITÉ quand 95 % du personnel enseignant au primaire est féminin, 80 % dans les hôpitaux, plus de 80 % dans les assurances et les services financiers, 80 % des admissions en faculté de médecine ????. Les féministes prêchent l’ÉGALITÉ mais ne la pratiquent pas. L’avenir socio-politique dominé par les femmes m’inquiètent.

  13. BnCham
    C’est malheureusement bcp trop vrai ce que vs dites. Peut-être alors, il faudrait parler de retour de pendule, au lieu d’équilibre.

  14. On me parle d’égalité, de justice envers les femmes, mais on déshabille Paul pour habillier Pierre. Il est impossible d’obtenir une société respectueuse des deux sexes, si on constate que l’on maximise l’épanouissement d’un sexe aux détriment de l’autre. On ne regarde pas la crise immense que l’ on crée auprès des hommes, principalement au Québec. Pour avoir grandment voyagé, il n’y a qu’ici en amérique ou l’on démonise et ridiculise les hommes comme on le fait. Je sais je sais vous allez me dire que j’exagère… Malheuresement ce n’est pas le cas. Je ne comprends pas que l on puisse s’en faire une gloire de l’image de l’homme et pourtant c’est ce que les femmes et plusieurs hommes font a chaque jours. Aujourd’hui on embauche en fonction du sexe et non plus des compétences. Les femmes commetes les mêmes erreurs que les hommes et on les félicites pour ça. Une société de castrés, c’est une société faible, et sans avenir. J’aimerais dire a Cocorico que nous ne corrigeons pas 5 milles ans d’histoires, car c’est la job des féministe de laisser croire que les femmes ont toujours étés traité comme des esclaves, alors que selon les réçits historique il n’en est rien, même parfois a voir l’inverse. On corrige 400 ans de Catholicisme ici, pas 1 millions d’année d’évolution. D’ailleur, si les femmes tennaient vraiment à cette égalité entre les sexes, il y a longtmeps quelle auraient fait comme les hommes et trouver des moyens pour corriger le problèmes du décrochage chez les garçons (D’Autant plus que les 4 dernier ministre de l’éduication ont été des femmes) Elles trouveraient un moyen pour sortir les 80% d’itinérant qui sont des hommes dans la rues. Elles trouveraient que c’esty pas une évolution que de copier un modèle masculin dans un système capitaliste tout en laissant leur rôle féminin au oubliette. D’ailleur, ca me faire rire quand j’entend les femmes dire quelles ce sont libérer du fardeau des enfants. Quand elles vont la porter à la garderie, elles donnent leur enfants a d’autres femmes. Ce n’est que relayer le problème a d’autres femmes. La justice a favoriser les femmes ouvertement pendant 30 ans aux Québec et ca personne en parle. On corrige un déséquilibre entre les deux sexe pour créer le même déséquilibre de l’autre… 50 ans de féminisme pour ne plus avoir a négocier des comportements masculin stupide pour ce retrouver aujourd’hui 50 ans plus tard devant des femmers qui sont fières de reproduire ces mêmes comportement! Bravo ! Les hommes je vous suggère l’Australie, un pays ou l’homme et son rôle est respecté. Tout comme en Asie. En Amérique, on veut tellement tou féminiser parce que c’est poupalire que les hommes nLont plus le droit a leur côté masculin sous prétexte que c’est barbare! On oublie que de la destruction vient la création et que le côté maculin a toujours été l’élément d’engrenage du développement de l’espèce humaine. Sans cette force destructrice l’humanité ne fait que du surplace…..tien tien tien…comme au Québec depuis 40 ans !

  15. Faudrait peut-être que les hommes commencent à se remttre en question. Il n’y a rien de mal à ce que les femmes prennent leur place. Elles prennent la place laissée libre par les hommes qui se retrouvent de plus en plus en marge de la société. On n’a qu’à voir les statistiques : Les hommes se suicident plus, boivent plus, se droguent plus, causent plus d’accidents, sont plus violents, décrochent plus de l’école… Faudrait qu’ON se parlent entre nous sans tomber de la victimite !!

  16. Antoine
    Pas sûr à 100% des chiffres que t’avancent, mais mettons que la proportion de femmes dans l’enseignement est bcp plus importante que celle des hommes. Surtout au primaire. Période bien sûr cruciale pour l’identité d’un jeune garçon en éclosion. En passant, dans les ménages qui se divorcent la ou les femmes gagnent clairement plus que les hommes, existe-t’il une égalité dans les pensions alimentaires versés aux hommes. Kkun ici connaitrait les chiffres.

  17. Mon cher Marc,
    Voici tout le géni des hommes, ils n’ont pas peur. Ce fut la pierre de lance tout leur existance. C’est ce qui a permis à l’être humain d’aller dans l’espace, sur la lune, de découvrir la biologie et les fonds marins de conquérir des territoires, de confronter les animeaux dangereux . Aujourd’hui on a pu le droit d’être audacieux. Le danger il faut retirer ca de notre vie…c’est dangeureux. Y a t’il pas un comportement moins masculin que ca. On ne veut plus des hommes, on a oublié a quoi il serve, alors on trouve qu’ils sont inutile et on voit de moins en moins sont importance. Quand la RUSSIE un jour va pénétrer la nord du Canada pour des ressources naturels ( Car n’oublié par que de toute l’histoire de l’humanité il n’y a jamais eu de grandes trèves sans guerre) on va rapidement se souvenir a quoi l’homme sert. A chair a Canon dans le but de faire vivre nos enfants puis nos femmes. Depuis le début de la guerre au Moyen Orient 180 soldat sont décédé dont 2 femmes. On en parle que d’elle, et on se fout totalement des homme qui servent de chaire a canon dans des conflits internationaux qui ne nous concerne même pas. C’est tout le respect que l’on a pur nos hommes. Par surprenant qu’il y a it eu une montée de mysoginie au cours des 20 dernières années. On tasse l’homme sous des prétexte d’égalité (Bravo, je t’enlève tes droits pour les donner a d’autres comme ca ca va être égale…BRAVO ) alors que lui se retrouve avec rien en sa faveur et on lui dit : Prends ca comme un homme. Moi, perso, la montée des femmes j’ai jamais rien eu contre, juqu’a ce que l on constate quelle sont aussi perfide, malhonnête et corruptible que les hommes. ON va se retruover devant le même problème dans quelques années sauf que ce sont les hommes qui seraont dans une situation problématique, et croyez moi, il n’y aura pas UNE femme qui va se lever pour prendre la défense des hommes. Elles n’ont pas la grandeur d’âme que les hommes ont. Aujourd’hui je suis une femme tout m’appartient et toi crève mon homme. Voilà ce que moi j’entend et je vois tout les jours dans notre belle société Vaginocrate !

  18. Cher Alexandre,
    Pas sûr de ce que t’avances. Si un jour les russes nous envahissent. J’aimerais ca moi, qu’à l’ancienne ligne DEW dans le grand nord, on aurait plusieurs régiments de femmes sanguinaires dirigées par une générale de la trempe de RIPLEY (Aliens).

  19. Cher CoCoRiCo
    Tu vies dans un film. Voilà pourquoi tu manque d’objectivité. JAMAIS dans toute l’histoire de la planète il n’y a eu une armée de femmes dominates. Désolé, mais la vérité c’est que les hommes ont protégés les femmes toute leur histoire et aujourd’hui on les méprises pour ca!

  20. Cher Alexandre,
    Manque d’objectivité. OK ! J’aurais p-e du mettre JOKE entre parenthèse, pour que tu réalises que je disais ça en farce pour désamorcer un tantinet la situation.
    C’est une jolie vision romantique et chevaleresque de la chose. Malheureusement elle est révolue. Elle est révolue dans le sens que ce rôle n’est plus implicite, ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas encore recherché par plusieurs femmes, ou que les hommes ne le sont plus.

  21. Cher CoCoRiCo
    L’humainté d’ajourd’hui est identique en tout point a celle d’il y a 150 000. Nous réagissons aux même stimulie, nous avons les mêmes besoins et nous recerhcons les mêmes choses. Les gens aujourd’hui croient que l’êter humain est un aboutissement de perfection, ca fait même pas 1 millions d’année que le genre ‘Humanoide’ est sur la planète, puis on pense que l’on est la référence. Pfffff ca fait pitier. ce qui crée des violences aujourd’hui, ce sont les même choses qu’il y a 100 000 ans. Toute perspective bien gardé. En quoi, la femme d’aujourd’hui est subitement plus qu’avant ?? Aucunement, sinon qu’il est tendance d’avoir des femmes dans un systèmes conçu par ou pour les hommes. Ma question est celle ci ? Si les femmes sont si intelligente et si meilleur que les hommes, pourquoi doivent elles copier un modèle masculin pour se donner une identité ? Pourquoi ne pas avoir un modèle FÉMININ ? Mes amis pompiers croyez vous qu’ils sont heureux de devoir céder leur place a un % minimum de femmes dans leur profession ? Vous irez leur posez la question. Du même coup, le mépris envers les hommes aux Québec, il résonne partout dans le monde. Allez voir au Vietnam ce que les femmes et les hommes la bas penses de nous. Nous sommes 1 milliard a agir autrement que le 6 milliards du reste de la planète et vous pensez que c’est vous qui avez tout compris. C’est bien le problème du petit peuple Québécois, pas de culture, jamais voyagé, on écoute TVA et le journal de mourrial et on croit a ce que l’on lis. On aime dont Janette Bertrand, alors quelle se faisait battre par son mari alors quelle était un phare pour toute les femmes. C’est pathétique. J’invite les gens a faire preuve d’un peu plus d’ouverture d’esprit quand il parle de mouvement société. Quand ca fait 50 ans que tu favorises un groupe au détriment de l’autre, tu peux pas dire que tout est de la faute des hommes. Mais j’ai un rayon d’espoir vous savez pourquoi, parce que l’homme moderne na pas encore émmergé. Non pas encore, il est en construction. Mais fidèle a lui même, le jour ou l’homme moderne va sortir de sa torpeur, il va faire comme il a fait tout le long de son histoire…ca sera pas jojo!
    Petite test que vous puvez faire dans votre entourage. Pour bien constater culturellement le manque de respect et de notoriété que l’on a envers les hommes allez dans la rue et demandé ceci a n’imoprte qui:
    Donnez moi 5 qualités que l,On retrouve chez les femmes québécoises ? (Vous allez remarquer que l’on va vous en sortir beaucoup et rapidement)
    Par la suite vous allez demander la même chose au même personne mais cette fois-ci de donner 5 qualités propres aux hommes du Québec. (Vous allez vous rendre compte que les gens n’en trouve vraiment pas facilement de qualités aux hommes, et ca c’est quand il vont cous en trouver car il arrive souvent que les gens n’en trouve pas du tout.)
    Ce petit test démontre bien a quel point on a plus de respect pour les hommes. Après les gens sont surpris de la raéction masculine a leur égard. Tout le monde est endormi ici.

  22. Cher Alexandre,
    Je ne sais pas pour les autres, mais je suis parfaitement éveillé. Peut-être un peu maussade, mais pas mal allumé.
    Je suis d’accord avec ce vous dites à propos de nos origines lointaines et sur le fait qu’encore en 2012, dans certaines situations, c’est encore notre cerveau reptilien qui prend parfois le dessus. Je crois également qu’à moindre degré, les femmes sont fondamentalement comme les hommes. Le vrai danger c’est comme vous dites qu’elles deviennent totalement comme nous, ou comble de malheur pour l’humanité, pire que nous.

  23. Donne ta carte de crédit a ta blonde… et regarde ce qui va se passer!! Si c vrai que les hommes vont disparaitre, on est dans marde en $*%&? En passant c juste un peu d’humour!!

  24. LOL… équilibrage , équité homme femme , que de la merde …
    Vous citoyen qui n’avez pas compris rien de la vie venez me dire si c’est l’évolution le féminisme quand 37% des citoyens de Montréal sont célibataire , et vont mourrir seul.
    Ok tout n’as pas toujours été parfais , mais quand on parle du bon vieux temps les gens étais heureux … et égaux … oui oui , le fermier qui s’occupais de la ferme a la sueur de son fron travaillais , et sa femme qui avais 10 enfants travaillais aussi , c’est pas parce un travail raporte de l’argent qu’il es plus valable que le travail de cette femme à la maison , c’est ridicule de penser ainsi. Mais bon si on veux tous être égoiste et vivre seul nous n’avons qu’a suivre sans regarder toutes ces féministes et oui on sera indépendant , tourné vers sois même et on aura plus de famille car aujourd’hui les gens porte plus d’importance a leur petite personne qu’a la famille , on envoi nos vieux dans des maisons de vieux , et les enfants dans des garderies , qu’elle belle société d’égoiste sans valeur …

  25. Ce que je comprends dans le titre de cet article, c’est qu’il s’agit moins de la «fin de l’homme» que de la fin de l’homme qui se croit supérieur aux sexe féminin.
    Lorsqu’il est question d’égalité des sexes, les hommes en général se sentent diminués et menacés dans leurs privilèges et prérogatives. Comme si le «rôle» de l’homme n’existait plus. Au fait, c’est quoi le rôle de l’homme ?
    L’égalité des chances me semble plus approprié. Quant à l’égalité des tâches, les couples devraient pouvoir s’organiser, là où l’homme ne se sent pas menacé dans sa virilité.
    Ne pas oublier non plus, que la nojuvelle économie basée sur les services où les femmes dominent comporte des emplois précaires et moins bien payés.

  26. Plus un organisme sera louche, plus il optera pour une femme ou un gai en son pouvoir car quiconque osera les contredire se fera automatiquement étiquetté de mysogine ou homophobe. On semble avoir la mémoire courte. Notre Margaret Thatcher nationale Pauline Marois a-t-elle reçu le cadeau de première ministre en guise d’avoir considérablement diminuer le rendement de notre système de santé? Les morts dans les couloirs, les soins inachevés, les infirmières combien nombreuses exténuées et dépressives à cause des coupures dans ce domaine, c’est ELLE! Et vous vous réjouissez parce qu’elle est une femme et non pour ses compétences en intégrité professionnelle. C’est comme ceux qui étaient siiii content de voter pour Obama parce qu’il est noir ??!! Le racisme a plusieurs forme. Comme le sexisme. Si c’était un homme ministre qui avait cautionné ces mêmes décisions concernant la santé du peuple, il ne serait jamais premier ministre aujourd’hui. Nous serions en rogne simplement à la mention de son nom. C’est pourquoi Couillard en profite maintenant pour s’y présenter de son côté…par la bande. Et dernièrement, les hommes qui mènent le monde ne laisseront jamais la place aux femmes mais ils les utiliseront à souhait. A noter qu’à plusieurs reprises, soit au travail ou dans des soupers avec amis-es, qu’il est parfois très triste de voir la femme répéter le même sexisme inversé que nos  »mon’oncles » pratiquaient. Vraiment triste.

  27. C’est vrai, les femmes au Québec ou aux EU sont prêtes à tout pour de l’argent, mais vraiment à tout, au point qu’elles font pitié…Il faut bien qu’elles s’amusent.

  28. Arrêtez de me parler d’égalité nous ne sommes pas égaux. Parlé moi de complémentairité! Elle est là, la vraie solution. LA COMPLÉMENTAIRITÉ de sexes ! Pas la domination d’un sexe sur l’autre. Les hommes se foutent totalement du principe de domination.
    Il faut comprendre que les femmes ont jamais appris a respecter les hommes. Elles ont toujours apris à les craindres. Elles reproduisent aujourd’hui ce quelles ont toujours connu. La démonisation des hommes. Les gros méchants!!!!! Il faudrait apprendre à les respecter plutôt que de demander la castration sous n’importe quel prétexte ! Faudrait pas oublier que la femme connait son émancipation grave aux avancées technologique. Sans la pillule contraceptive, ou serait les femmes ? Et advenant un mini catastrophe et qu’il n’y a plus de pillule contraceptive disponible…. est-ce que les femmes vont conserver leurs faux acquis ?? Hummmmm jen doute !

  29. Apparement, la fin de l’homme=la fin de l’homme dominateur, qui s’appropire toutes les richesses et aservit la femme, soit du salaud. Homme = salaud ? Même s’il en a fait preuve pendant des siècles, on pourrait envisager que homme veut dire autre chose que cela, sinon c’est sans issue, nous serions asservis à la lutte des sexes de toute éternité. Si nous créions une humanité qui se repecte ?

  30. Cher Sandra,
    Alors Cléopatre qui faisait couper la tête des hommes était un homme !! Car elle était possesive et voulait toute les richesse pour elle. Mais elle était pas assez forte pour Jules César donc elle l’a baisé plutôt que de l’affronter. On est juste il y a 2000 ans, donc, il y a quelques secondes dans l’histoire del’humanité. Ca doit être pour cela que je n’ai jamais vu une porshe décapotable avec une fille laide dedans. C’est que les femmes aiment les salauds. C,est peut-être la mentalité de la femme qu’il faudrait changer. Celle des hommes ont bien changé face a la femme…je doute que la femme puisse en faire autant ! Elle n’est pas encore consciente quelle fait partie du problème. Ca fait 50 ans qu’on lui dot quelle est parfaite et que tout les problèmes de la terre viennent des hommes. Une réponse comme la tienne est l’équivalente de dire: Les femmes aimes les hommes de pouvoir donc pour être aimé par les femmes, en tant qu’homme je dois avoir du pouvoir ! Et ne venez pas me dire que les femmes aimes pas les hommes de pouvoir ! I faut quand même que vous soyez honnête pour pouvoir corriger la situation, sinon, c’est peine perdu !

  31. Qu’elle prenne le pouvoir ou ce qu’elle veulent, je m’en fous. Qu’elle arrête de jouer à la victime!
    En autant que je n’ai pas besoin de vivre avec une femme, qu’elle fasse ce qu’elles veulent!

  32. Je suis convaincu que vous mesdammes ki ont réussie de faire en sorte que le mot demoiselle soit enlever des dictionnaire, imaginé si elle réussiste a prendre le contrôle de notre économie ce quelle pourront reussir a faire disparaitre lol

  33. Hommes et femmes de toutes avenues connaissent très bien ce fait: les hommes entre eux, du même groupe, s’entendent somme toute assez bien entre eux. Les femmes entre elles, YIKES! Y a-t-il un groupe humain qui est plus compétitif entre eux que les femmes entre elles? Les femmes sont les premières à l’avouer. Ca va être beau tal’heure!

  34. Il faut se rendre à l’évidence que pour une cause qui semble si bonne, et si parfaite, il y a une majorité d’homme qui trouve que ca se fait tout croche et on a même pas un droit de parole sur notre propre sort ! Comme si les femmes savaient mieux que nous ce qui est bien pour nous.
    Au ryhtme ou vont les choses de toute façon, il est difficile pour un homme de se trouver une femme … qui est une femme. Pas une pâle copie d’un homme. C’est triste de voir que les femmes se plaisent dans un mon de déséquilibré.

  35. Au sein des organismes gouvernementales comme Hydro,le Gouvernement du Québec,l’enseignement, les infirmières.Iil est temps que cesse la discrimination dite positive envers les femmes pour laisser ainsi plus de place aux hommes pour les belles jobs à l’intérieur.

  36. je remarque pourtant la discrimination dite positive dans pratiquement tous les emplois… quand je vois: « Ici nous pratiquons une politique d’accès à l’égalité et nous encourageons les femmes, les minorités ethniques et les autochtones à postuler » je me dis: Inutile de postuler, je suis un homme canadien-français… c’est comme cela pratiquement partout. J’ai même déjà vu des bourses d’études en sciences infirmières, domaine typiquement féminin, uniquement réservées au filles… On parle souvent de la soi-disant meilleures réussite des femmes par rapport aux hommes: plus de femmes dans les Universités, en medecine, ici et là, etc. Pour les féministes c’est une preuve de l’égalité. Si par contre il existe un endroit où il y a plus d’hommes, comme en ingénierie, c’est que la société est sexiste et les femmes victimes… c’est à n’y rien comprendre. Mais si je regarde toutes grandes choses que les hommes ont fait dans l’histoire, la science particulièrement, je suis attristé que la société des féministes ait tout fait pour assassiner l’esprit masculin. Elle a bien réussi cette société.

  37. Intéressant que la photo qui joint cet article est la même qui accompagnait un article sur l’infidélité dans les couples. Cut and paste. Couper coller. C’est là où réside la facilité du mot et de l’image. Rien d’original et créatif que des titres et des morceeaux de textes cousus comme une courte-pointe aux moifs e culeurs mal agencées qui se défait à la pemière utilisation. C’est ça l’état du journalisme. Cut and paste. Couper et coller. Hors contexte? Pas grave! L’intelligence, la pertinence et l’intégrité sociale? Bof, c’est pas grave, j’ai ma paye jeudi, hein…

  38. Haaa la la! Si je comprends bien, la troisième guerre mondiale sera probablement celle des sexes! Je crois que c’est celle qui durera le plus longtemps et qui fera le plus de victime. C’est triste, la nature humaine doit toujours passer d’un extrême à l’autre sans même ralentir vers l’équilibre. Hommes et femmes ne comprendront probablement que trop tard qu’au fond ils sont d’abord et avant tout des humains et ce qui leur donne ce titre c’est leur complémentarité. Avons-nous les mêmes forces et faiblesses, non; Pensons-nous de la même façon, non; Réagissons-nous toujours aux évènements similairement, non. C’est ce qui fait la force de l’humanité! Lorsque deux être réussissent à ce compléter, ils forment alors un duo qui est 2 fois plus fort, 2 fois plus intelligent et 2 fois plus équilibré. A trop vouloir cette dite « égalité totale » entre les hommes et les femmes, nous risquons de perdre toute ces saveurs et textures qui forment notre humanité. Il restera que deux être dos-à-dos regardants chacun vers un avenir qui sera probablement court.

  39. Bravo à JEAN pour son commentaire qui résume très bien la situation du Québec en particulier. Cet article américain s’apllique à une propagande féministe pour les femmes esseulées. Je dois dire en revanche que je n’ai jamais compris pourquoi les salires des femmes diffèrent pour le même travail. Mais je n’ai jamais compris pourquoi tant de femmes se sont affairées à reproduire le stéréotype de la femme soumise avec ce nombre démoralisant d’entre elles qui se désabillent ENCORE sur des capots d’automobiles. La grande partie du sexisme masculin envers les femmes est créé et accepté à cause justement de la disponibilité et la VOLONTÉ des femmes à faire des choses très basses commercialement et aux yeux de tous (hommes femmes et enfants), suggérant une soumission qu’un système politique (n’importe lequel) ne peut qu’exploiter puisque nous faisons affaire au consentement d’elle-même. Nous sommes à vrai dire, écoeurrés du stéréotype féminin poche que la femme entretient via l’argent et cette minorité d’hommes qui ne nous ont jamais représenté.

  40. Il y a un fond intéressant à l’essai, mais des nuances manquent.
    D’abord, beaucoup de femmes universitaires se cantonnent aux sciences de la santé ou sociales, ce qui a pour effet de saturer le marché de finissantes et conséquemment de réduire l’équilibre entre l’offre et la demande. Si plus de femmes étudiaient en actuariat, en finances, en comptabilité et en droit, alors effectivement la tendance de fond pourrait avoir un impact. Ce n’est pas avoir trois fois plus de travailleuses sociales ou d’infirmières sur le marché qui améliorera, statistiquement parlant, la situation économique des femmes par rapport à la moyenne.
    En outre, citer l’UQAM n’est peut-être pas le meilleur exemple, sachant le taux de placement moins élevé qu’ailleurs.

  41. Si ma mère avait décidé de devenir pompier, mécanicienne automobile, policière ou première ministre, je ne saurait ni écrire comme je le sais ou avoir une culture dont on me complimente. Dieu sait que de claquer la porte aux professeurs de nos universités fut un salut qui s’avère très payant du haut de ma cinquantaine…Pauvres enfants victimes de femmes qui se prennent pour le pire des stéréotypes masculins. C’est pire que le père  »qui n’a jamais été là » puisqu’elle, contrairement à lui, le fait par pur entêtement dans un champ de bataille fictif, irraisonnée, créant une génération  »éduquée et élevée » par n’importe qui qui dit n’importe quoi.

  42. …et le visage de la dénomination la plus utlisée au Canada et les pays du Commenwealth? C’est un homme? Non. Les génocides, les inagalités? Elle n’a rien a y voir je suppose? Réglez donc les lacunes introspectives et revenez nous conseiller avec de meilleures suggestions SVP.

  43. Ce sont nous, qui avons tous les moyens, qui se mêlons de divisions. Or, nous sommes les seuls, ce fameux pourcentage occidental pourtant si inconscient et plein de potentiel à régler quoi que ce soit en un simple  »meeting » efficace, sérieux et volontaire, homme ou femme soit-il. Lhomme et la femme sont voués l’un à l’autre, bon gré mal gré.

  44. Je ne savais pas si je devai donner mon commentaire, mais pourtant le voila.
    Je soufre d’écoeurement aigue de voir et d’entendre des propos comme c’eu la les femmes Jubilent et cri  »HOURA » nous alon controler le monde et on aura plus jamais besoin des homme on travaille maintenant on a le pouvoir et on peut dire au homme écoute moi( j’ai un plus gros salaire que toi ou sinon va t’en c’est moi qui controle maintenant).
    Foutu feministe eu ils’doivent etre heureuse, je leur dit bravo!!!
    En passant je ne deteste pas les femmes et je serait heureux pour elle qu’ils ait la parité avec les homme et meme controler le monde si elles le veules vraiment ,mais dans un monde ideale elles serait un peut plus humble en vers les hommes et un peut moin  »bitch » je sait il y en a qui von dire c’est pas moi ca mais je sait qu’il y en abeaucoup aussi.
    De cette province qui a ete developpé par les grand parent comme bucheron de terre de colon draveur de vrais travailleur et travailleuse qui il fau que je le disent travaillait tres tres durement tres physique en d’autre temps. (Avoir une bonne pensée pour tout c’est jens la et le remercier d’avoir développé le Quebec).
    Aujourd’huit le 5 Octobre 2012 en ecoeurentite aigueJe jette la serviette et je demissionne de tout je l’eur donne le pouvoir universelle pour tout et meme le  »crousage » moi je ne ferais plus d’effort pour faire evolué ce monde.
    La balle est dans leur camps…
    Un gars fatigué de tout ca.
    Bonne Chance aux Femmes pour la conquete du monde !

  45. Difficile a comprendre que dans notre province nous ayons atteint le niveau suposé d’égalité, nous avons la journé de la femme, un ministère de la condition féminine, les libéraux avait présenter en 2008 une équipe de candidat 50/50 homme femme, il y a plus de femme (jeune) qui ont un permis conduire, il y a plus de femme inscrit à l’Université, une première femme premiere ministre, la loi sur l’équité salarial. C’est vrai qu’il reste du chemin a faire dans les Conseil d’administration pour atteindre l’équilibre, mais est ce possible que les moeurs n’ai pas changer, que ce n’est pas la majorité qui veulent être a ces postes de direction?
    De l’autre côté comme d’autres ont écrit, il y a discrimination très positive sur l’embauche de femme et de personne venant de minorité visible, à talent égale le caucasien blanc arrive troisième.
    On dit que certain poste sont à forte teneur en hommes, construction,ingénieur. Pourtant Hygiéniste dentaire, secrétaire de direction, banques, caisse, professeur, CPE, infirmière, les femmes seront toujours privilégier, devon snous inverser les gènes qui ont fait que la sélection naturel pour ces postes n’était pas bonne, sans être sexiste, 50% de femme dans la construction serait logique? et 50% d’hommesdans les CPE ? Comme est ce logique d’engager une femme de 5’2 » comme policière sur le terrain, autant qu’un homme de 6’5 » 250lbs comme professeur à la maternelle.

  46. Ce genre de livre me fait bien rire. J’aimerais bien savoir ce que cette journaliste et historienne connait de l’Économie et surtout du marché en question et surtout comment les femmes peuvent mieux répondre que les hommes aux nouvelles exigences de l’économie. Les statistiques ici, en fait, ne servent que d’écran de fumé pour masquer en fait une idéologie (sexiste) qu’on essaie de faire passer en douce. Du vrai travail de charlatan !

  47. Moi je suis d’avis qu’il y a des métier d’homme et d’autre de femme. Ok oui pour un même poste, même formation et même expérience, homme ou femme, même salaire mais c’est pas vrai qu’une femme peut faire le même travail qu’un homme au même rythme. Prenons un travail physique, à moins d’une exception, une femme n’aura jamais la même force « brute » qu’un homme. Quelqu’un ici prenait l’exemple des pompiers. Et bien les femmes « pompières », elles conduisent le truck car elles ne sont pas capable de traîner l’équipement, les tuyaux mouillés ou le corps inanimé d’une grosse madame de 200lbs. Donc c’est normal qu’un pompier gagne plus cher qu’une pompière, ils n’ont pas la même charge de travail. Et aux niveau de la discrimination positive envers la femme, il n’y a pas de meilleur exemple que la construction. La CCQ donne une subvention aux femme qui occupent un métier d’homme mais un homme qui décide d’être esthéticien ou décorateur, aura-t-il droit à une subvention ??? Bien sur que non !!!
    En 2012, l’homme est un figurant. La femme veut le contrôle, le pouvoir. Elles ne sont pas capable d’inversé les rôles. Un homme qui gagne un plus gros salaire que sa femme ne verra aucun problème à payer pour elle lors de sorties mais une femme qui a un plus gros salaire que son marie considérera celui-ci comme un boulet qui l’empêche d’être une femme à part entière. La femme veut l’égalité des sexes mais elle ne veut surtout pas perdre ses avantages !!! Les femmes ont leurs place dans les métier masculin mais c’est à l’homme de pelleter l’entrée, tondre la pelouse, entrée l’épicerie, etc. J’ai l’impression que lorsque qu’un homme est présent, la femme n’a plus tellement le goût d’être « égale » à l’homme.

  48. Toujours intéressant de voir que quelqu’un quelque part se penche sur cette différence et réussi a alimenter des débats très vigoureux. Moi je pense que si chacun commençait par respecter les êtres humains hommes ou femmes, a travail égal salaire égal, ça prendra toujours quelqu’un quelque part pour prendre une décision que se soit une femme ou un homme qui la suggère soyons assez intelligent pour donner a César ce qui revient a César dans le fond l’harmonie, la discussion, les projets, les idées c’est de cette façon que nous allons grandir comme société. Ça prends des femmes et des hommes qui font des erreurs mais qui sont assez intelligent pour le reconaitre et ne pas la refaire une deuxième fois.

Les commentaires sont fermés.